article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Flex | L'actionscript 3 partie 2 : exemples de classe AS3

  • Vidéo 8 sur 43
  • 5h29 de formation
  • 43 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
L'actionscript 3 partie 2 : exemples de classe AS3
00:00 / 07:29
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation, l’auteur vous apprend à créer une classe ActionScript 3 dans Flex. L’objectif de ce cours est d’instancier cette classe dans une application mxml. Pour cela, vous faites un clic droit sur le dossier source du projet. Vous sélectionnez, ensuite, ActionScript Class dans la commande New. Ceci étant fait, vous nommez cette classe. Vous validez ensuite en cliquant sur Finish. De cette manière, vous avez une Class ActionScript muni d’un package et d’une classe incluant une méthode constructrice. Ainsi, vous procédez par l’ajout de propriété de la classe. Cette dernière doit contenir la variable avec le nom et le type de classe permettant de définir le nom de chaque instance. Cette action faite, vous créez également une méthode avec les mots-clés public et function. Il est à noter qu’avec l’ActionScript 3, le typage void est strictement nécessaire dans la méthode. Dans ce sens, vous devez noter comme méthode public function méthode () : void. Le but de cette méthode est de tracer un message dans la zone de console. De ce fait, vous utilisez aussi la méthode trace afin d’afficher ce message. Vous ajoutez donc cette nouvelle méthode en notant trace (nom + ‘ message ’) ;. Vous faites ensuite appel à ces méthodes après la déclaration de variable. Pour ce qui est d’instancier cette dernière dans l’application mxml, vous retournez dans le projet. Dans ce dernier, vous utilisez la balise mx :Script. Une fois que vous l’avez saisi, vous la refermez. A ce moment, vous constatez une balise CDATA insérée automatiquement. De ce fait, vous disposez d’une zone pour créer une instance. Vous appelez avec cette dernière, le constructeur de la classe. Afin de terminer et afficher le message dans la console, vous passez au mode Debug. Pour cela, vous sélectionnez Debug dans le menu Run avant de lancer l’application. En conclusion, l’utilisation des mots-clés public, function, void et trace avec la balise script sont indispensables pour la création et l’instanciation d’une classe.