article(s) dans votre panier VOIR

Tuto ZBrush | Sculpter une queue avec Zbrush

  • Vidéo 10 sur 34
  • 3h04 de formation
  • 34 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Sculpter une queue avec Zbrush
00:00 / 04:40
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
19,97€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel, on va enchaîner avec la dernière partie de la créature.

Après la tête et le corps, on va modéliser la queue. Même chose que pour le corps, on va tout simplement prendre dans append une sphère 3D. Ensuite, à l’aide de transpose, on la place derrière, tout en tirant avec move, pour la 00 :42. Mettre ensuite en dynamesh, ne pas oublier d’augmenter la 00 :53. Cliquer sur dynamesh, project s’affiche en même temps, et on va pouvoir commencer à modeler. On remet en draw. Avec la brosse move ; la brosse move topologie. Comme la tête et le corps, on va placer et chercher la forme. Le process est toujours le même sur ce type de sujet. Il faut bien se mettre en symétrie tout en effectuant des réductions. Avec transpose et scale, on bouge un peu. Pour forcer la verticale, on utilise le raccourci SHIFT. On accélère un peu puisqu’on a vu tout le travail des brosses. On cherche le design du concept. La queue d’un centipède possède 2 pointes, 2 petites cornes et pour le reste, on va essayer de trouver une structure qui correspond et qui s’harmonise avec la tête et le corps. Ne pas hésiter à rajouter des petites cornes. Encore une fois, l’utilisation des brosses move, clay, de Dam-standard est fait pour atteindre ce résultat. Ici, c’est tout simplement de la recherche de forme et de design. Ne pas oublier de polir avec la polilshD pour donner des angles et durcir la sculpture. On a quand même des formes qui se répètent, on appelle cela des patterns, c'est-à-dire des designs qui sont répétitifs et qui permettent d’avoir une unité sur son sujet. C’est important. Ne pas oublier de bien observer sa modélisation sous tous les angles. On va rajouter un peu de texture à partir de tool, en choisissant un alpha avec des petites rayures, des petits traits. Le standard permet de donner des petits détails. C’est vraiment des petits détails mais quand on va faire le rendu, on va être en très haute définition et encore une fois si on zoom, tout cela va permettre d’accrocher des petites lumières et d’aller vers quelque chose de qualitatif. On finit avec le 04 :03 et un alpha avec des points pour donner ce petit grain, ce côté réalisme comme ça a été fait sur la tête, sur le corps et tout le reste. Cela permet d’avoir une idée, on a vu que 04 :22 des petites pointes pour finaliser et obtenir quelque chose qui fonctionne. Prendre le temps de bien observer si tout va bien pour pouvoir créer notre brosse IMM.