article(s) dans votre panier VOIR

Utiliser les Expressions pour contourner les limites de Shine

  • Vidéo 7 sur 7
  • 37:18 de formation
  • 7 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Expression
00:00 / 06:37
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
9,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Je vais vous parler maintenant des limitations de « Shine» et surtout, je vais vous expliquer comment contourner ces limitations. On va reprendre cette compo « 0304 aller plus loin ». Dans cette compo on a tout simplement un logo et une caméra. Sur mon logo, je vais venir mettre un effet « Shine », donc vous voyez que c’est un logo qui fait 512*512, dans une composition 0:22. Mon logo est donc plus petit que ma composition. Je vais venir mettre un effet « Shine » et ce que je vois aussi tôt, c’est que mon effet « Shine » est limité à la taille de mon layer, c'est-à-dire la taille de mon logo. Il est limité à 512*512. Mes rayons ne dépassent pas la limite de mon layer. Donc ça, on peut y remédier assez facilement, on va le garder de côté celui-là. Je vais le dupliquer, voilà, on va enlever le « Shine » et je vais tout simplement pre-composer ce logo, donc, bouton droite-Pré-composition. J’ai donc mon logo qui est ici. Je vais rajouter un effet de « Shine » et là, ce que je peux voir, c’est que malgré le fait que j’ai composé, que je l’ai pré-composé, il est toujours limité à la taille de ma compo pour remédier à ça, on va revenir ici et on va cocher cette option pour condenser les transformations et là, vous voyez que je ne suis plus limité à la taille de ma composition. Donc si vous avez ce genre de problème, la solution, c’est de pré-composer et d’utiliser « Condenser les transformations ». Donc, ça arrive souvent lorsqu’on travaille sur des logos. Une autre limitation de « Shine » va apparaitre lorsqu’on va essayer de travailler avec des calques 3D. Là, je vais aller dans ma composition, je vais activer ici, donc le calque 3D pour la transformer en calque 3D et je vais me déplacer avec la caméra. Excusez-moi, tant pour moi, j’ai oublié d’activer le calque 3D ici, donc forcément mon layer n’apparaissait pas en calque 3D. Donc, celui-ci je pourrais le cacher. Là vous voyez que j’ai mon logo, qui est en effet en calque 3D et j’ai un effet « Shine », qui lui apparait aussi en 3D, mais les limitations de mon « Source Point » sont en « x-y », c'est-à-dire, que je ne peux pas avoir des rayons qui partiront en z, dans la mesure où mon « Source Point » est limité ici en « x » et en « y ». Alors ça, je vais pouvoir y remédier en utilisant une expression. Je vais créer un objet nul, je vais le transformer en calque 3D et je vais par exemple l’aligner à ma compo, ça ne serait pas plus mal, donc voilà, je l’aligne à ma compo et je le 3:22. Je vais le mettre derrière, sur l’axe « z » pour avoir la source de mes rayons qui vient de derrière mon objet. Je vais ensuite aller dans mon objet, je vais aller dans mes effets « Shine » et je vais taper « Source Point » une expression, une expression très simple, ne vous inquiétez pas. Je vais sur « Source Point », j’appuie sur ALT, je maintiens ALT et je clique sur le « Chronomètre » pour afficher ici les expressions. Je vais taper une expression très simple : « src=thisComp.layer ». Ensuite, je prends le petit escargot, je le mets sur objet nul. Donc « thiscomplayer (“Nul2”), vous voyez qu’un objet nul vient s’afficher, on va continuer : “; src.toComp(src.anchorPoint). Alors, qu’est ce que ça veut dire tout ça ? Je dois avoir une faute, et donc excusez-moi, j’ai fait une faute d’orthographe. Donc avec les expressions il faut être très vigilant puisqu’à la moindre petite faute d’orthographe, ça ne marche pas, donc je vous conseille de vous faire un fichier texte où vous écrivez toutes les expressions avec les bonnes orthographes une bonne fois pour toutes et après vous êtes sûr de ne pas faire d’erreur. Ça ne sert à rien de les retenir par cœur. Voilà, c’est anchor, ça s’écrit comme ça, j’avais oublié un « c ». Donc, l’expression, on la reprend ensemble : ‘src=thisComp.layer ’ ici on fait le petit escargot, on vient se mettre sur l’objet nul, normalement vous avez le nom de votre layer, de votre objet nul qui apparait (‘…’) ensuite ‘;’, « », il y a un espace entre eux « src.toComp, toujours avec un ‘C », et « (src.anchorPoint) ’. Alors qu'est-ce que c’est que tout ça en Français ? Tout simplement, on dit que la source de cette valeur, c'est-à-dire, ‘Source Point ’ est le layer ‘Nul 2’ et qu’on utilise comme source pour le ‘Source Point ’ le point d’accroche du ‘Nul 2’. Qu'est-ce que ça va nous permettre de faire ? Tout simplement, ça va nous permettre d’avoir une gestion du ‘z’ en point source pour notre effet de ‘Shine ’, donc, on n’est plus limité à la 2D comme on l’était avant, on peut avoir un ‘Source Point ’ qui va d’avant en arrière. Ça nous permet d’avoir une dimension supplémentaire pour vos effets ‘Shine ’.