article(s) dans votre panier VOIR

Les types de capteurs, leur fonctionnement, leur influence sur l'image

  • Vidéo 6 sur 25
  • 2h34 de formation
  • 25 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les types de capteurs, leur influence sur l'image
00:00 / 06:21
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Tout capteur, peu importe son type, est à la base monochrome, incapable d'enregistrer la couleur. Afin d'enregistrer l'information colorée, on dispose devant le capteur une matrice de couleur. La matrice la plus connue et celle qui est la plus utilisée est la matrice de Bayer. Cette dernière se compose d'un motif reprenant un échantillon rouge, deux échantillons verts et un échantillon bleu. L'opération qui permet de reconstituer l'information colorée à partir de la matrice de l'image de Bayer s'appelle le dématricage. Cette opération consiste à mélanger les informations des pixels afin de reconstituer les trois couches qui constituent normalement une image numérique en couleur. Cependant, si ce mélange est effectué de manière stricte, c'est-à-dire en reconstituant 1 seul pixel à partir de 4 pixels, on obtient une image ayant une définition quatre fois inférieure à la matrice de base. Il existe deux principaux types de capteurs : les CDD et les CMOS. Chaque capteur est composé de petits puits récepteurs nommés photosite. Comme leur nom l'indique, ils sont destinés à recueillir des photons. Il est courant de représenter les photons comme des billes de lumière et c'est un modèle qui convient parfaitement pour comprendre le fonctionnement d'un capteur. Il existe bien entendu plusieurs étapes à la capture de l'image : accumulation de photons dans les photosites, conversion des photons en électrons, conversion des électrons en courant électrique (volts), amplification du signal, conversion Analogique-Numérique (noté CAN, A/N, A/D)