article(s) dans votre panier VOIR

Redirection des messages

  • Vidéo 35 sur 48
  • 4h28 de formation
  • 48 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Redirection des messages
00:00 / 03:56
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto Gérer son serveur web, le formateur Alain Beauvois nous apporte des explications à propos de la redirection des messages. Avec linux, les utilisateurs ont la possibilité de gérer le flux de messages. Il s’agit ici du processus d’entrée et de sortie. Chacun d’eux est attribué un identifiant. L'entrée standard nommée « stdin » est représenté par 0. L’inverse implique des configurations particulières. Il est donc indispensable de sélectionner les formats à adopter. On emploie l’identifiant 1 ou 2 selon le besoin. A travers ce cours en ligne, nous allons découvrir les commandes de sortie disponibles. En effet, la redirection des flux requiert l’envoi d’une syntaxe spécifique. Pour ce faire, on combine le nom du fichier avec des signes. Dans ce sens, le « plus grand que » demeure standard pour rooter les messages dans un fichier. Lors de la redirection, le contenu du fichier s’efface. Il existe toutefois des commandes pour placer le message en fin de fichier. Il importe également de signaler que Linux dispose d’un répertoire spécifique nommé « /dev ». Cet emplacement se constitue de pseudos périphériques. Le « stdout » concerne les fichiers normaux. Le « stderr » est conçu pour les messages d’erreur. Dans cette optique, l’alerte est émise vers une sortie spéciale. Différentes options s’offrent à nous. On peut rooter un seul message d’erreur. Une syntaxe définie permet aussi d’exécuter la sortie de tous les messages. Pour conclure, la visualisation de ce tutoriel nous aide à progresser dans l’utilisation du serveur web.