article(s) dans votre panier VOIR

Les 10 facteurs de pénibilité au travail et salariés concernés

  • Vidéo 2 sur 8
  • 38:24 de formation
  • 8 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
10 facteurs de pénibilité et les salariés concernés
00:00 / 07:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
19,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne sur la santé et la sécurité au travail, le formateur vous informe sur les 10 facteurs de pénibilité et les salariés concernés. Le but est de connaitre les différents cas de figure pouvant nuire à la santé et la productivité du travailleur. Pour cela, vous avez les contraintes physiques marquées telles que le transport manuel des charges ou les positions de travail inconfortables. La pénibilité peut être aussi due à un environnement de travail à risque comme un lieu de travail contenant des agents chimiques nocifs, un milieu hyperbare ou encore un milieu à température extrême. Certains rythmes de travail sont également susceptibles de nuire à la santé du salarié. Il peut s’agir d’un travail en équipe successive ou d’un travail de nuit répété. Le code du travail stipule par exemple que le travail de nuit est considéré comme facteur de pénibilité si le salarié travail plus de 120 nuits par an. Il faut noter que l’employeur doit se référer au code du travail pour évaluer si les conditions ou l’environnement de travail dans son entreprise représentent un risque pour ses employés. En effet, le code du travail a établi un seuil à ne pas dépasser par l’entreprise afin que le travail ne génère pas de risque pour le travailleur. Au-delà d’un certain seuil, les conditions de travail et l’environnement deviennent un risque ou un facteur de pénibilité pour l’employé. Pour conclure, le salarié est donc en droit d’exiger une condition et un environnement de travail équilibrés pour sa productivité.