article(s) dans votre panier VOIR

Savoir régler les frictions d'une simulation en animation dans RealFlow 2014, cours en ligne

  • Vidéo 24 sur 48
  • 5h08 de formation
  • 48 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Simulation avec animation, régler les frictions
00:00 / 03:08
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce Tuto Realflow, le formateur Alain Maindron nous enseigne la simulation avec animations, gérer les frictions. Cet outil va nous permettre de gérer les frictions exercées sur une surface et visionner ses effets sur des particules. Lors de nos expérimentations, nous allons être exposés à une simulation des résultats et voir plus clairement ce qui se passe. Dans cet outil, nous pouvons régler nous-même la force de la friction à exercer. Pour ce faire, nous allons utiliser une bouteille et un verre. Ils vont être respectivement remplis d’eau et de glaçon à moitié. En mettant une friction très basse, les liquides versés vont glisser sur tout le long de la surface et ne vont pas s’accrocher. Ce glissement va se faire plus rapidement et au bout d’un moment, il va s’arrêter. Normalement, nous devrons s’attend à une vibration des particules étant donné que la surface à laquelle ils se posent subisse une friction. Pour y arriver, on peut ajuster la friction jusqu’à l’obtention du résultat souhaité. C’est l’avantage même de cet outil. Plus la friction est forte, plus les particules vont se mettre en mouvement. Ils vont vibrer jusqu’à tomber. Il faut aussi faire attention à la nature de la surface. Si c’est un tissu, on s’attend à une absorption des liquides. En somme, dans le cas où nous devons faire des expériences sur les mouvements des particules lors d’une friction, il faut utiliser cet outil.