article(s) dans votre panier VOIR

Pour répondre à ce QCM Techniques audiovisuelles vous devez acheter la formation Le métier et les techniques du monteur vidéo.

  1. Question 1 / 20La notion de rythme n’est liée qu’à la durée de mes plans ?
    • Un film avec 1600 plans sera toujours plus rythmé qu’un film avec 800 plans
    • L’alternance des plans crée le seul rythme du film
    • Le rythme de mon film est donné par le rythme interne de chaque plan et les changements de plan mais aussi par le type de raccord mis en place
  2. Question 2 / 20Peut-on parler de rythme dans un plan séquence ?
    • Non, puisqu’il n’est pas monté
    • Bien sûr, en prenant en compte les actions qui s’y déroulent et le rythme propre du plan
    • La succession de plan de la séquence impose un rythme
  3. Question 3 / 20Qu’est ce qu’un plan de montage ?
    • Un document livré par le fabricant de la station de montage
    • Un document faisant le bilan du montage avant mixage
    • Un document préparatoire permettant de prévoir son montage et de s’organiser
  4. Question 4 / 20Le rapport de scripte ?
    • Donne au monteur toutes les informations utiles venant du tournage avec les commentaires du réalisateur pour chaque plan ou prise
    • Permet de préparer le tournage
    • Donne les informations de taille de cadre et de type de mouvement au chef opérateur de prise de vue
  5. Question 5 / 20Qu’est ce qu’une norme PAD ?
    • C’est la liste exacte de ce que doit contenir le support physique de votre master
    • Réponse A et C
    • C’est la liste des caractéristiques techniques que doit respecter votre master
  6. Question 6 / 20Que régler avant de commencer tout montage et toute création de projet ?
    • L’affichage de mon image et le niveau d’écoute de mon son
    • Mon poste de travail (position des écrans, enceintes, siège)
    • Réponse A et B
  7. Question 7 / 20Comment peut-on caractériser le montage cut ?
    • C’est l’ancienne façon de monter qui a été rendue obsolète par les possibilités de transition des logiciels moderne
    • C’est l’essence même du montage, aucun effet de transition ne remplacera jamais un raccord cut parfait
    • C’est le montage que l’amateur doit éviter pour faire « Pro »
  8. Question 8 / 20

    Que met en évidence l’effet Koulechov ?

    • La capacité de n’importe quelle image à s’incruster dans une autre en luminance
    • Le lien direct entre deux plans et leur interprétation contextuelle
    • Un effet correctement paramétré
  9. Question 9 / 20Une ellipse temporelle permet :
    • De bien mettre en valeur un titrage
    • De résoudre des problèmes d’axe de prise de vue
    • De ne pas subir une action dans sa continuité temporelle et d’aller à l’utile d’une action ou d’une durée
  10. Question 10 / 20A quoi correspond le terme de 180° de la règle éponyme ?
    • Un arc de cercle dont il ne faut pas sortir lors d’un raccord marqué par un axe de regard ou de jeu
    • Un angle maximal de panoramique
    • Une température de couleur
  11. Question 11 / 20Que permet le respect de cette règle ?
    • De monter avec des automatismes
    • De permettre au spectateur de garder ses repères géographiques
    • De faire une uniformisation des montages
  12. Question 12 / 20Si je raccorde deux caméras séparées d’un angle de 10° sans grosse variation de cadre :
    • Je change d’axe de regard doucement, en toute fluidité
    • Le spectateur a une impression de saute désagréable
    • Cela ne change en rien la perception de l’axe de la caméra
  13. Question 13 / 20

    Le raccord dans l’axe ne peut se faire qu’à une seule condition :

    • Les deux tailles de cadre ne doivent pas être successives mais séparées par au moins une valeur
    • Les deux plans doivent avoir des valeurs d’étalonnage très différentes
    • Aucune condition, le raccord dans l’axe doit être remplacé par un zoom pour faire « Pro »
  14. Question 14 / 20

    Pour faire un bon raccord dans l’axe :

    • Je ne tiens pas compte du rythme de mon mouvement ni de sa vitesse
    • Je dois raccorder pile, image pour image, dans le mouvement
    • Je dois tenir compte du temps de réaction du spectateur et enlever quelques images à mon mouvement
  15. Question 15 / 20

    Un volet naturel est :

    • Un effet de transition basé sur le passage d’un élément d’une image en premier plan pour dévoiler l’image suivante
    • Un effet de transition basé sur la fermeture du volet d’une fenêtre
    • Un abus de langage sans réalité dans le monde du montage
  16. Question 16 / 20

    Le split audio est :

    • Une façon de monter des sons sur plusieurs pistes pour préparer le mixage
    • Une technique de montage par échantillon en numérique
    • Une séparation des coupes image et son permettant au son d’annoncer l’image ou inversement, fluidifiant ainsi le raccord
  17. Question 17 / 20

    Tous les systèmes de mixage ont les mêmes besoins :

    • Evidement, je peux faire une sortie fichier pour le mixage son sans me préoccuper du logiciel de mixage
    • Je dois systématiquement me renseigner des besoins du mixeur son avant d’exporter quoi que ce soit
    • Les logiciels de montage vidéo ont de telles capacités de traitement du son qu’une étape de mixage est inutile
  18. Question 18 / 20

    Lors de la création d’un habillage, pour le placement de mes éléments graphiques, je dois tenir compte :

    • Des zones de Safe action et Safe title pour garantir la lecture de mes écritures sur l’écran vidéo
    • Du cadencement d’affichage de mon programme
    • De la lumière environnante
  19. Question 19 / 20

    L’étalonnage :

    • N’a aucun rôle dans l’acceptation du raccord par le spectateur
    • Permet de faciliter un raccord en faisant correspondre la colorimétrie des plans
    • Donne une fausse idée d’un raccord
  20. Question 20 / 20

    Pour fiabiliser le montage d’une interview :

    • Je répète les phrases telles que montées, à voix haute sans regarder l’image
    • Je regarde l’image sans le son
    • Je recopie sur une feuille le texte de l’interview avant montage

Pour répondre à ce QCM Techniques audiovisuelles vous devez acheter la formation Le métier et les techniques du monteur vidéo.

Retour à la formation