article(s) dans votre panier VOIR

Quelles sont les conséquences d'une surexposition sonore à long terme ?

  • Vidéo 9 sur 23
  • 1h52 de formation
  • 23 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Surexposition sur le long terme : les conséquences
00:00 / 05:52
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, l’expert vous explique les conséquences de la surexposition sonore sur le long terme. L’objectif de ce cours consiste à voir les dommages que peuvent engendrer ce type d’exposition. L’oreille humaine est vouée à un vieillissement naturel qui se révèle handicapant surtout à partir de l’âge de 70 ans. Ce phénomène est appelé Presbyacousie. Dans une surexposition sonore sur le long terme, l’effet de ce vieillissement est accéléré et les symptômes apparaissent dès le plus jeune âge. Pour voir les effets de la Presbyacousie, les résultats des statistiques sont affichés à partir de courbe. Pour cela, une baisse auditive à l’âge de 20 n’est pas normale car le vieillissement naturel des oreilles commence vers l’âge de 30 ans. A 40 ans, il existe une perte de 10db sur des fréquences de 8000Herz chez les hommes. Par conséquent, les problèmes de perception des voix humaines commencent à se ressentir. A partir de 50 ans, il y a une perte de plus de 20db et à 60 ans, les pertes auditives peuvent aller jusqu’à plus de 40db. Chez les femmes, la Presbyacousie est plus lente car à 70 ans, le vieillissement naturel cause des pertes de 40db qui est plus ou moins égale à celui d’un homme à 60 ans. Par ailleurs, il faut savoir que la perte auditive cause une baisse de concentration car le cerveau n’arrive plus à discerner les sons qui sont utilisés pour une tâche précise. Les conséquences de cela sont les insomnies ainsi que les troubles cardio-vasculaires. Pour conclure, vous savez maintenant les risques liés à la surexposition sonore.

Ces formations pourraient aussi vous intéresser