article(s) dans votre panier VOIR

Comprendre la tonotopie dans l'oreille interne pour préserver son audition

  • Vidéo 18 sur 23
  • 1h52 de formation
  • 23 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La tonotopie
00:00 / 03:35
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne comment préserver son audition, l’expert vous explique la Tonotopie. L’objectif de ce cours consiste à voir la propagation des ondes dans la Cochlée. Dans l’oreille il y a la membrane basilaire qui reçoit en premier les ondes. Elle se trouve entre les canaux sur la longueur du Cochlée. En forme de trapèze inversé, elle possède une base étroite qui s’élargit en profondeur. Cet aspect lui donne la capacité d’appliquer différentes résonances en fonction de la fréquence qui la traverse. La membrane joue alors le rôle de trieur son. Ce rôle est appelé dans le langage technique la Tonotopie. Chaque partie de la membrane basilaire accueil respectivement différente forme de pression. Les fréquences graves excitent la zone qui se trouve au fond de la Cochlée, tandis que les hautes fréquences agissent sur les parties qui sont à l’entrée. La place éloignée de la zone des basses fréquences fait que l’oreille humaine possède des difficultés à capter les ces types de fréquence. En effet, lorsque leurs intensités ne sont pas assez élevées pour atteindre le fond de la Cochlée, ils sont presque inaudibles. Dans la mesure où l’intensité est faible, à part la distance, les signaux sont amortis par la membrane basilaire. Pour conclure, vous savez maintenant pourquoi l’oreille humaine est limitée dans la perception des basses fréquences.

Ces formations pourraient aussi vous intéresser