article(s) dans votre panier VOIR

Principe de la subjectivité de perception des niveaux sonores pour comprendre le risque auditif

  • Vidéo 3 sur 23
  • 1h52 de formation
  • 23 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Problème de la subjectivité de perception
00:00 / 05:01
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel, l’auteur vous apprend comment préserver son audition en évoquant le problème de la subjectivité de perception. L’objectif de ce cours consiste à comprendre l’unité de mesure Décibel utilisé sur les niveaux sonores. Cette unité est inventée par Alexandre Graham Bell afin de mesurer la perception des sons. Pour mesurer l’intensité physique du son, il y a le Watt acoustique. Les deux unités sont différentes car le Watt concerne la grandeur physique et le décibel est utilisé pour la perception sonore. Par ailleurs, 0 dB est équivaut à ?10?^(-12) Watt acoustique. Le 0dB correspond à l’inexistence du son. Le minimum de silence existant dans un studio est de 20 dB. En tant que valeur subjective il est difficile de cerner cette dernière car la notion du silence varie en fonction des individus. En effet, une personne qui vie en milieu urbain ne possède pas les mêmes notions de silence qu’une personne habitant en milieu rural. Ce phénomène est dû aux différents bruits qui parcourent les villes, le silence pour les personnes qui y habitent se trouve dans l’ordre de 50dB. Concernant l’organe auditif, un seuil de perception existe pour ne pas l’endommager. Le seuil moyen à ne pas dépasser est de 80 à 95 dB. La limite d’intensité de perception supportée par l’oreille humaine est de 120 dB et à 140 dB. Pour conclure, le nombre de décibels varie en fonction de l’endroit.

Ces formations pourraient aussi vous intéresser