article(s) dans votre panier VOIR

Comprendre le fonctionnement des cellules ciliées pour préserver son audition

  • Vidéo 19 sur 23
  • 1h52 de formation
  • 23 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Fonctionnement des cellules ciliées
00:00 / 05:43
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel, l’auteur vous apprend comment préserver son audition en expliquant le fonctionnement des cellules ciliées. L’objectif de ce cours est de voir le fonctionnement de l’organe de Corti. Cette dernière se compose de cellules appelées ciliées, due à la présence de poils récepteurs sur sa surface. Dans un ensemble de cellules ciliées, il y a quatre rangés. Vous avez une rangée de cellules dite internes car elles se trouvent dans la spirale du Corti. A part cela, il y a trois rangées qui sont nommées externes car ils se trouvent sur le côté de l’organe de Corti. Ces cellules sont recouvertes par une membrane appelée Tectoria qui se déforme au passage d’un signal sonore. Suite à cette déformation, les cils des cellules externes sont stimulés par la paroi interne de la membrane. Une pulsation nerveuse est alors créée. Pour cela, c’est dans cette zone qu’il y a la création d’un potentiel électrique autrement dit une conversion de la variation de pression en signal électrique. Plus de 35000 cellules contribuent à la création de ce signal électrique et chacune d’elle code une fréquence. Concernant l’intensité du signal, une amplification n’est pas nécessaire pour les sons supérieurs à 60db. Dans le cas contraire, l’intensité n’est pas assez conséquente pour que la membrane stimule les cellules. Pour cela, le cerveau agit sur les cils externes pour amplifier le signal. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’oreille humaine n’arrive pas à estimer l’intensité d’un son. Pour conclure, vous savez maintenant comment les vibrations sont transformées en pulsation nerveuse.

Ces formations pourraient aussi vous intéresser