article(s) dans votre panier VOIR

Comment utiliser le processeur d'image dans Photoshop CC 2014

  • Vidéo 149 sur 151
  • 12h48 de formation
  • 151 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le processeur d'image
00:00 / 03:52
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
89,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne, le formateur expert vous apprend comment utiliser le processeur d'image avec Photoshop CC 2014. L'objectif est de travailler sur le format des images. Pour ce faire, vous développez le menu Fichier puis vous survolez l'option Scripts. Ainsi, vous trouvez la commande Processeur d'images. Pour l'utiliser, vous procédez en quatre étapes bien distinctes. La première consiste à sélectionner les images à traiter. A cet effet, vous avez le choix entre l'utilisation des images ouvertes et la sélection d'un dossier. Dans la deuxième étape, vous déterminez le répertoire d'enregistrement des images à l'issue du traitement. Pour cela, vous pouvez admettre un même emplacement que pour les images sources. Vous avez également la possibilité d’indiquer un dossier en particulier. Une fois le répertoire de sauvegarde ouvert, vous passez à la troisième étape. Cette dernière correspond au choix du format de fichier. A ce sujet, vous pouvez enregistrer le lot d'images sous les formats JPEG, PSD et TIFF en simultanée. Dans la mesure où vous recourez au format JPEG, vous devez déterminer la qualité de compression. Dans ce cas, cette valeur agit en corrélation négative avec le taux de compression. En d'autres termes, si la valeur est petite, la compression est élevée. Toutefois, la qualité laisse à désirer et inversement. Lorsque vous admettez une valeur élevée, il convient donc d'activer le redimensionnement de l'image. De cette manière, vous imposez une valeur maximale pour la largeur et la hauteur de l'image. En complément du redimensionnement, vous activez la conversion du profil en sRVB. Cette disposition est préconisée en vue des utilisations pour le web. En ce qui concerne la quatrième étape, elle relève des préférences. Par rapport à cela, vous autorisez l'exécution d'action, préalablement créées, en cochant la case correspondante. Pour terminer, vous faites un clic sur le bouton Exécuter pour lancer la conversion. Ainsi, le répertoire déterminé précédemment conserve autant de sous-dossiers que de formats de fichiers à la conversion. En conclusion, le processeur d'images vous permet d'aboutir à différents formats pour des images similaires.