article(s) dans votre panier VOIR

Travail sur la pause du modèle pour la photo de Nu Cosmétique

  • Vidéo 5 sur 9
  • 27:07 de formation
  • 9 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Travail sur la pause du modèle
00:00 / 03:24
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
14,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Avec ce cours vidéo concernant le nu cosmétique, l’auteur vous montre le travail sur la pause du modèle. L’objectif de cette formation est de réaliser une prise de photo avec des pauses au sol ou sur un objet. Il est à noter que la texture de la peau du modèle prend un rôle fonctionnel dans l’efficacité de la production. Pour cela, il est conseillé de faire briller la peau en utilisant des crèmes. De cette manière, vous avez une belle qualité de texture comme résultat. Dans un premier temps, vous pouvez réaliser une photographie sur laquelle le corps entier est mis en valeur. Pour ce faire, le modèle peut adopter toutes les positions. En effet, elle peut aussi bien se tourner vers le photographe que vers d’autres directions. Toutefois, un regard axé vers l’objectif dégage beaucoup plus de provocation. Par la suite, le modèle peut utiliser les membres de son corps afin de valoriser l’intensité de la photo. En réalité, le comportement adopté par le modèle à photographier influence la prise réalisée par le photographe. Certaines poses mettent en évidence une partie particulière du corps. De ce fait, chaque position reflète un résultat spécifique. En ce qui concerne la pose sur un objet surélevé, le but est de garder l’équilibre du modèle au cours de toute la séance. Dans ce sens, le modèle doit bien maintenir ses jambes ainsi que la position de la tête. Il en est de même pour les bras. Dans le cas où le modèle adopte une position par laquelle il relève la tête, le photographe doit profiter du laps de temps pendant lequel le modèle est à l’aise. Quant à la contribution du photographe, l’angle dans lequel il prend les photos modifie le résultat. Pour conclure, la réussite d’une bonne pose dépend de la complémentarité entre l’inspiration du photographe ainsi que celle du modèle.