article(s) dans votre panier VOIR

Pourquoi utiliser une transition lors d'un montage vidéo ?

  • Vidéo 33 sur 44
  • 3h55 de formation
  • 44 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Une transition, pour quoi faire ?
00:00 / 02:35
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Après avoir parlé des modes de montage et des différents types de raccords. Vous allez faire connaissance dans ce nouveau chapitre de votre formation montage vidéo, avec un nouvel élément qui est la transition. Vous allez comprendre, comment lorsque vous n’êtes pas en cut, passer d’un plan à l’autre en adoucissant et en gérant le côté de relation temporelle avec ce passage. Quand il s’agit de transition, il peut s’agir du côté volet, du fondu enchainé ou de petits flashs au blanc. Il existe désormais des logiciels assez faciles à utiliser avec un côté très intuitif et pas très cher à l’achat, qui amène les utilisateurs à démarrer dans le montage vidéo sans vraiment creuser ce qu’est le montage, ni ce qu’est la grammaire de l’image. Il n y a aucun intérêt à enchainer les effets de transition. Il ne faut en utiliser que si vous en avez vraiment besoin. Exactement comme ceci a été fait dans la fameuse série : Sherlock où les effets passent tout seul car ils sont pensés et servent une narration et un esthétisme bien réfléchis. Ces transitions existent en deux ou trois sortes différentes et servent dans le discours.