article(s) dans votre panier VOIR

Principe du montage vidéo à partir d'un ours

  • Vidéo 13 sur 44
  • 3h55 de formation
  • 44 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Principe du montage à partir d'un ours
00:00 / 06:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation concernant le métier et les techniques du monteur vidéo, l’auteur se penche sur le principe de faire un montage à partir de la création d’un ours, permettant de réaliser une grande séquence de rushes, que ça soit pour un reportage ou pour une fiction afin d'avoir toutes les prises et les répliques d’une même scène et venir les juger facilement et les lire dans la continuité.
Après le dérushage, vous avez vos images, vous avez commencé votre plan de montage et vous allez devoir gérer vos rushs. Pour ce faire, il faut créer un ours. Il s’agit d’un énorme bout à bout de vos rushes, permettant de placer les éléments dans un ordre chronologique. Dans l’exemple présenté dans ce tuto, le formateur tente de classer les rushes selon le type d’éléments, ensuite il les dépose sur la Timeline. Votre bout à bout se forme ainsi tout seul et les éléments s’enchainent. A partir de là, vous pouvez visualiser vos images et couper le morceau qui ne vous intéresse pas ou en déplacer un autre pour ré-inverser les plans. Ce gigantesque bout à bout, vous le placez ensuite dans votre fenêtre de rush pour vous en servir directement. Toutefois, n’oubliez pas de le nommer, pour venir ensuite créer une nouvelle séquence et à partir de là, venir chercher vos images, vous déplacer de coupe en coupe facilement et structurer votre montage.