article(s) dans votre panier VOIR

Comment bien préparer sa Time Line pour le mixage audio ?

  • Vidéo 39 sur 44
  • 3h55 de formation
  • 44 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Préparation pour le mixage
00:00 / 04:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
44,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Une petite partie dans la formation montage vidéo est consacrée au mixage, notamment à bien comprendre comment préparer sa Timeline.
Le but n’est pas de vous amener à faire un mixage parfait, mais à vous inculquer quelques bases essentielles pour réussir votre montage vidéo. Entre autres, pensez à spécialiser vos pistes audio, chaque piste avec un type de son spécifique. Un certain nombre de pistes pour les voix, un autre pour les ambiances et un autre pour la musique. Maintenez vous à ce que ça soit toujours les mêmes, de façon à ce que les mixeurs aient plus de facilité pour chercher un HF par exemple. De même, c’est plus structurant pour vous et ça vous permet de mieux appréhender la partie son de votre montage. Par ailleurs, si vous êtes amenés vous-même à rendre un produit de mixage, sachez qu’un son est peuplé de fréquences, et que si vous avez dans votre son d’ambiance des fréquences qui sont proches de la voix de votre journaliste, vous aurez beau avoir un écart important entre les deux, les fréquences en question vont venir polluer la compréhension de la voix du journaliste. Inversement, si vous travaillez sur des fréquences différentes, les deux voix vont être compréhensibles. C’est comme si vous vous demandez quel éclairage faut-il pour avoir un personnage habillé en vert sur un fond vert. Vous allez avoir besoin de mettre plus de lumière sur votre personnage pour qu’il se décroche du fond vert. Néanmoins, cette valeur d’éclairage va être absurde si vous prenez quelqu’un habillé en noir et que vous le mettez sur un fond vert. Celui-ci se détache tout de suite même avec peu d’éclairage. Un autre conseil est de tenir compte des conditions d’écoute dominantes de votre futur auditoire.