article(s) dans votre panier VOIR

L'utilisation de la théorie systémique des organisations dans la méthode Merise

  • Vidéo 3 sur 13
  • 58:11 de formation
  • 13 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La théorise systémique des organisations
00:00 / 03:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
19,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

A la base de la méthode Merise il y a une théorie, la théorie systémique des organisations. Que dit cette théorie systémique ? Elle dit que dans toute organisation (association, entreprise ...) il y a un mode de fonctionnement que l'on retrouve dans toute structure : une sphère décisionnelle et une sphère opérationnelle. L'organisation évolue dans un environnement (économique, financier, juridique ...). Pour que la sphère décisionnelle échange avec la sphère opérationnelle au sein de l'organisation et pour que l'organisation échange avec son environnement, on a besoin de ce que l'on appelle le système d'information. Ce système d'information occupe une position centrale : il est composé à 95% d'outils informatique. On oublie souvent que l'informatique n'est pas que du matériel, c'est aussi du logiciel. On croit souvent que les ERP, les progiciels de gestion intégrés suffisent à la gestion des entreprises. Or, on s'aperçoit souvent que certes ces outils qui sont faits pour gérer l'activité dans la masse correspondent à un besoin, mais ne correspondent pas à l'usage quotidien. Il y a souvent un besoin d'exporter des données vers des applications tierces qui sont souvent des applications de la suite Microsoft Office, Excel, Access, Word ... Or, le développeur informatique n'est pas forcement mettre de ses outils bureautique. C'est plus celui qui cohabite dans un métier spécifique qui connait les contraintes de ce métier. Qui mieux qu'un directeur des ressources humaines maîtrise les contraintes d'un service ressources humaine ? Qui mieux qu'un directeur administratif et financier connait les contraintes d'un service financier ? Ce sont ceux qui maîtrisent le quotidien d'un service qui peuvent comprendre le besoin qu'il y a autour d'une application informatique.