article(s) dans votre panier VOIR

Routing et réverbération : inserts ou envois

  • Vidéo 33 sur 57
  • 5h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Routing et réverbération : inserts ou envois
00:00 / 04:48
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Petit point sur les histoires de routing. Traditionnellement, les reverbs étaient plutôt utilisées avec des envois auxiliaires et des pistes de retours. C’est un peu la stratégie traditionnelle parce qu’en studio, avec des reverb hardware cela à beaucoup plus de sens de faire cette configuration la plutôt qu’une autre. On a pu voir dans les deux tutos précédent que Xavier Collet utilisait deux reverbs qu’il m’mutualisait ensuite pour créer l’ambiance, les réflexions précoces et une qu’il utilisait pour les champs diffus. Il y a deux possibilités de routing lorsque vous utilisez deux reverb de la sorte. La première possibilité consiste à mettre les réverbérations en parallèle. C’est-à-dire que le signal qui passe dans l’une et le signal qui passe dans l’autre sont indépendant. Rappelez-vous que les réflexions précoces viennent nourrir le champ diffus. Si vous souhaitez simuler ce comportement, on va pouvoir faire un schéma de couplage de reverb en série, non pas en les mettant sur la même piste car ça va être beaucoup plus difficile de doser. On a l’instrument qui part dans la réverbération 1, celle-ci contient les réflexions précoces et ces réflexions vont ensuite partir dans la deuxième réverbération qui va générer elle le champ diffus. On se retrouve au final avec un signal de réverbération qui contient et les réflexions précoces de la première reverb et le champ diffus de la deuxième reverb.