article(s) dans votre panier VOIR

Le son : un phénomène vibratoire

  • Vidéo 2 sur 57
  • 5h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le son : un phénomène vibratoire
00:00 / 02:38
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Pour réussir ses mixages audio, deux paramètres entrent en compte. Il y a d'un côté la culture auditive: c'est à dire le fait que vous ayez une oreille aiguisée et d'un autre côté, évidemment tout l'aspect technique. Les plugins de réverbération utilisés dans cette formation sur l'effet reverb et que vous réutiliserez dans vos mixages reprennent des paramètres acoustiques issus du monde réel. Si l'on souhaite réussir les mixages, il sera indispensable de connaître le processus acoustique qui est à l'œuvre dans le phénomène de réverbération. Ce premier chapitre de la formation reverb est assez théorique, le formateur va vous développer des notions intéressantes qui vont par la suite vous aider à paramétrer les plugins de réverbération. L'auteur vous propose une définition de Loïc Hamayon : le son est un phénomène vibratoire issu d'un mouvement vibratoire autour d'une position d'équilibre. Xavier Collet vous propose de regarder une petite animation dans la suite de cette formation sur l'effet reverb. Si on écarte une lame de sa position d'équilibre et qu'on la lâche, elle va se mettre à osciller pendant un certain moment en produisant du son. Temps que la lame est à l'arrêt, la pression atmosphérique est stable et la répartition de particules constituant l'air est régulière. En revanche, au début du mouvement, la lame va entraîner l'air qui est à son contact et le comprimer. La propagation du son va se faire avec une couche de pression et une couche de dépression.