article(s) dans votre panier VOIR

Utilisation des modes de warping

  • Vidéo 32 sur 123
  • 16h39 de formation
  • 123 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Utilisation des modes de warping
00:00 / 11:27
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec cette formation en ligne, l’expert vous apprend l’utilisation des modes de warping pour maitriser la version 2014 d’Ableton Live 9 et Push. L’objectif de ce cours en ligne est de paramétrer une dégradation du signal audio. Concernant le warp dans sample sur un clip, il existe six différents modes. En premier lieu, le mode beats suivi de tones génèrent des artéfacts. En second lieu, comme le mode Texture, le Re-Pitch diminue le son. En troisième lieu, les modes Complex et Complex Pro paramètrent une autre forme de dégradation. Il faut noter qu’un changement de 10 à 15 BPM n’engendre pas trop de modification de la qualité du signal dans Live. Par contre, au-delà de cette valeur, vous constatez une dégradation du signal audio. Ce qui est le cas ici, le tempo double avec le warping. En ce qui concerne le mode beats, en dessous de ce dernier, il se trouve un sous-mode Preserve permettant de spécifier le comportement de ce mode. Pour ce faire, ce Preserve peut être paramétré avec les valeurs situées en dessous. Dans ce cas, ce paramètre est utile pour les changements en sortie de la piste. Pour une batterie, il est recommandé de la régler en sous-mode Transients dans le mode Beats. Avec ce mode, une option de lecture en aller retour est possible. De la même manière, les artéfacts sont masqués. Pour le cas d’un bass, vous pouvez le paramétrer soit en mode Beats soit en Tones. En ce qui concerne les fichiers Texture et Clavier, ils se modulent mieux en mode Texture. Dans ce cas, vous pouvez apporter des réglages dans la taille des grains et le flux pour se rapprocher de l’original du clip. Ceci est semblable à un effet loop. En conclusion, ce tutoriel en ligne permet de synchroniser les BPM et d’optimiser la qualité des textures sonores.