article(s) dans votre panier VOIR

Théorie sur les closures du langage de programmation Swift 2

  • Vidéo 1 sur 24
  • 3h04 de formation
  • 24 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Closures : théorie
00:00 / 02:48
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto, l’auteur vous fait la théorie sur les closures pour les concepts avancés du Swift 2. Ce cours a pour objectif de vous aider à les comprendre. Vous devez d’abord savoir que ce sont des éléments qui possèdent plusieurs caractéristiques. Comme pour la majorité des langages de programmation, vous avez des blocs. En effet, les closures sont des blocs avec des fonctionnalités auto-contenus. On peut de ce fait les classer comme étant des fonctions que vous pouvez mettre dans des variables. Dans un point de vue de gestion de mémoire pour mieux les comprendre, ces objets sont au même titre qu’une instance de classe. Le closures tire son nom de sa capacité à capturer les variables et les constants autours. Cette aptitude est appelé le closing. Pour que ce type de procédé soit opérationnel, des valeurs doivent être établies dans les closures. Ces valeurs sont par la suite utilisées lors de la déclaration. Concernant la syntaxe des closures, vous pouvez la saisir de deux manières. Sur ce point, l’écriture est très souple et cela dépend du fait que vous souhaitez avoir un code court peu lisible ou long mais lisible. Suite à la visualisation de cours en ligne, vous savez maintenant qu’il existe deux façons pour la mise en place de syntaxes.