article(s) dans votre panier VOIR

A partir de l'import d'un échantillon

  • Vidéo 15 sur 22
  • 4h08 de formation
  • 22 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
A partir de l'import d'un échantillon
00:00 / 12:19
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations

Détails de la formation

Dans ce tutoriel sur Serum, le formateur vous explique la création d’une table d’ondes à partir de l'import d'un échantillon. Le but est de créer une table d’ondes. En premier lieu, vous importez un sample dans la table d’ondes. A l’intérieur, vous sélectionnez l’import normal. A ce sujet, est conseillé d’opter pour un sample avec une tonalité et un son Mono pour que Serum récupère facilement la note du sample. Vous retrouvez ainsi la table d’onde du sample. Par la suite, vous assignez un LFO à WT Pos afin de lire toute la table. Il est ensuite possible de contrôler la vitesse du LFO et d’activer le mode Enveloppe. L’idée est d’actionner la lecture à chaque déclenchement d’une touche grâce au mode Enveloppe. Il se peut que des caractéristiques de la table d’ondes ne correspondent pas vraiment au son de départ. Par rapport à cela, vous pouvez comparer le sample avec la table d’ondes. Cette action faite, vous rectifiez les vitesses ainsi que les paramètres qu’il faut ajuster. Une fois les sons identiques, vous passez à l’enregistrement. Dans ce cadre, vous disposez d’une icône en forme de disquette. Vous enregistrez alors le son dans un dossier de votre choix. Il est aussi possible d’importer une voix dans Serum. Pour cela, vous effectuez la même opération en optant pour l’un des FFT proposés lors de l’importation du fichier. A ce propos, il y a le FFT 256, le FFT 512, le FFT 1024 et le FFT 2048. Selon l’option que vous choisissez, vous récupérez plus de caractéristiques du son. Il est conseillé d’essayer chacun de ces FFT avant de mettre un LFO au WT Pos avec une plage entière. Ceci étant fait, vous paramétrez le LFO de sorte à ce que le son s’active à chaque appui sur une touche. L’idée du sample de la voix ici n’est pas d’avoir le même son. Il s’agit plutôt de récupérer les caractéristiques du son initial pour les utiliser dans la synthèse. En conclusion, lorsque vous importez un sample dans Serum, vous copiez ses caractéristiques que vous pouvez réutiliser plus tard.