article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo : Le réel qui se transforme en abstraction graphique

  • Vidéo 62 sur 62
  • 5h14 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le réel qui se transforme en abstraction graphique
00:00 / 14:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Innovez et créer en transformation le paysage en abstraction graphique grâce à ce cours photo en vidéo.
Transformer le réel en abstraction graphique est le défi de cette leçon. Les bâtiments, l’urbain nous offrent des couleurs, des lignes, un graphisme souvent intéressant. L’idée du photographe qui cherche des graphiques est bien d’isoler des éléments ou certaines parties du bâtiment pour les mettre en valeur.
On va privilégier pour cette prise de vue, un temps clair avec une lumière qui va inonder le bâtiment. Nous avons notre boitier reflex pour cet exercice. Nous allons privilégier une prise de vue à main levée et le mouvement pour se balader autour du bâtiment. Il faut chercher le point de vue intéressant.
L’objectif utilisé est le 24-105 mm parce que c’est un transtandard qui nous propose un grand angle et un petit téléobjectif. Il faut utiliser un filtre polarisant sur l’objectif du reflex qui va mettre en valeur les couleurs du bâtiment.
Concernant les réglages, il faut sélectionner le mode ouverture (AV). Pour la balance des blancs, il faut sélectionner le pictogramme soleil. Il faut travailler en RAW pour avoir effectivement la tendance d’exposition notamment au niveau des contrastes pour faciliter les retouches.
Nous avons beaucoup de lumière, donc nous privilégions la sensibilité la plus basse à 100 ISO et une ouverture à F/8 pour maximiser la qualité de l’objectif. Vous allez pouvoir désormais après cette vidéo transformer le réel en graphique.