article(s) dans votre panier VOIR

Période d'essai et pièges à éviter dans le contrat de travail

  • Vidéo 14 sur 16
  • 1h23 de formation
  • 16 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Prévoir une période d'essai et les pièges à éviter
00:00 / 03:47
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne concernant la rédaction d’un contrat de travail, l’experte formatrice vous explique comment prévoir une période d’essai et les pièges à éviter. Cette formation vidéo a pour objectif de savoir la durée d’une période d’essai pour un CDD. Premièrement, il faut savoir qu’un CDD peut comporter une période d’essai. Cette période d’essai est un peu différent que celle du contrat CDI. En effet, des règles propres s’appliquent pour le CDD. En premier, la période d’essai a une durée plus courte que pour un CDI. La durée de la période d’essai en cas de CDD est en fonction de la durée du contrat. Pour un contrat de moins de 6 mois, la période d’essai est calculée à raison de 1 jour par semaines dans la limite de deux semaines maximums. Pour les CDD qui ont une durée de plus de 6 mois, la période est de un mois maximum. A part cela, la durée de la période d’essai est également en fonction du type de CDD. Pour le CDD à terme précis, vous devez prendre en compte la durée que vous avez fixée initialement. Par contre, le renouvellement possible n’est pas pris en compte dans le calcul de la période d’essai. Dans le cas où vous avez un CDD à terme imprécis, la durée prise en compte est la durée minimale. Idem que pour les types de contrat CDI, la rupture d’une période d’essai en CDD se fait librement, sans motif mais en respectant un délai de prévenance. Pour conclure, la durée d’une période d’essai est donc différente pour le CDD à terme précis et à terme imprécis.