article(s) dans votre panier VOIR

Les freins internes des femmes : les barrières que les femmes se construisent

  • Vidéo 9 sur 22
  • 2h06 de formation
  • 22 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les freins internes des femmes : les barrières que les femmes se construisent
00:00 / 04:19
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, l’auteur vous explique les freins internes des femmes au leadership. L’objectif est de définir ses barrières que se construisent les femmes pour pouvoir les surmonter. Pour ce faire, l’auteur part d’un résultat d’étude du Cegos. Dans cette étude, un poste à responsabilité leur est proposé dans la même entreprise où elles travaillent. Comme résultats, un nombre conséquent de femmes n’osent pas voire refuse la proposition. A l’issue se découle un inventaire des craintes auxquelles les femmes font face. Parmi ces craintes, vous avez la cogestion de vie professionnelle et personnelle. Elles redoutent l’absence d’équilibre de vie. Ainsi, elles préfèrent se priver de prendre des décisions relatives à l’évolution de leur carrière. Pour ajouter à cela, vous avez ce que l’auteur appelle le plafond de verre. Ce dernier est un frein psychologique que les femmes se forgent elles-mêmes. Il est constitué de plusieurs obstacles à savoir la crainte de l’incapacité. En effet, les femmes ont souvent peur du changement de hiérarchie. Outre l’incapacité, vous avez la crainte de détérioration des relations de travail comme la jalousie des autres. Par conséquent, le goût du pouvoir reste relativement restreint pour les femmes. Il se situe dans un milieu plus maîtrisable par celle-ci. Alors, pour être un bon leader, la femme doit dépasser la parfaite secrétaire qui fait tout à la perfection. Pour conclure, cette formation vous fait réaliser que les barrières au leadership sont surmontables.