article(s) dans votre panier VOIR

Les freins externes au leadership féminin : environnement et culture

  • Vidéo 8 sur 22
  • 2h06 de formation
  • 22 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les freins externes au leadership féminin : environnement et culture
00:00 / 08:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation sur le leadership au féminin, Aysseline de Lardemelle vous montre les freins externes au leadership féminin sur le plan environnemental et culturel. Le but est de comprendre les raisons qui diminuent le nombre de femmes dans l’entreprise. Trois raisons essentielles empêchent les femmes à s’intégrer dans l’entreprise. La première raison est le pré jugement des hommes envers les femmes. En effet, les femmes sont connues comme étant incapables de diriger des hommes, de prendre des décisions strictes ou encore à prioriser le travail avant la famille. Tout cela basée sur le fait que les femmes sont trop autoritaires et sensibles, donc ne possèdent pas les qualités requises pour être manager. La seconde raison est le fait que leur compétences ne sont pas satisfaisantes dans la société. C'est-à-dire qu’elles ne donnent pas le meilleur en elles, elles se soucient de l’environnement de travail et de la qualité de vie plutôt que du travail propre. À cause de ces raisons, la femme est jugée incapable de s’adapter dans son domaine de travail et de ce fait incapable de diriger. La principale raison qui pousse les femmes à agir ainsi est la peur d’échouer à son travail ou de rencontrer des difficultés. La dernière raison qui freine le leadership féminin est que les femmes sont isolées par rapport aux hommes dans l’entreprise. C'est-à-dire que les femmes sont moins considérées dans la société parce qu’elles ne possèdent pas les qualités nécessaires. En effet, le monde de l’entreprise est gouverné par les hommes. Par conséquent les femmes rencontrent des difficultés à s’adapter à la vie sociale masculine. Être leader au masculin, c’est se soucier avant tout du bien commun alors que les femmes ont un caractère égoïste, elles priorisent leur intérêts personnels. Pour conclure, cette formation incite les femmes à surmonter leur faiblesses.