article(s) dans votre panier VOIR

Développer une couche Repository avec Java et Hibernate

  • Vidéo 10 sur 46
  • 2h45 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Développer une couche Repository
00:00 / 04:44
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne, le formateur expert vous explique comment développer une couche repository avec JAVA Hibernate. Le but de cette formation est de pouvoir créer des interfaces permettant la création des couches d’accès aux données plus rapidement. Tout d'abord, vous devez savoir qu’à partir du modèle DAO vous avez la possibilité d’établir une communication directe entre les objets métier et la base de données. La couche DAO va ensuite faire office d’intermédiaire pour la communication entre ces deux entités. Donc pour le développement d’une couche repository il vous faut d’abord créer un composant DAO s’occupant de la persistance des données pour les entités de la couche métier. Ainsi, c’est cette couche qui va prendre en charge la totalité des transactions de modification de lecture et d’écriture d’un objet métier au niveau du stockage de données. De ce fait, les méthodes relatives à ces transactions sont définies dans ce composant DAO. Ainsi, pour pouvoir les utiliser, vous instanciez la méthode puis vous spécifiez le chemin de destination des variables sans oublier d’effectuer un try catch pour les exceptions. Il est à noter que vous devez à chaque fois importer les paquetages nécessaires aux méthodes pour permettre leurs exécutions. Cependant, si vous utilisez l’environnement de développement intégré Netbeans, vous disposez d’une option vous permettant d’importer les paquetages manquants. Par ailleurs en concaténant les mutateurs et les accesseurs de vos entités dans les méthodes du DAO il vous est possible d’effectuer en une fois plusieurs transactions à partir de la même méthode. De ce fait, si vous compilez votre code, en supposant qu’il s’exécute sans aucune erreur, vous pouvez consulter les modifications que vous avez apportées dans votre fichier de destination. Pour conclure, le fait de développer une couche repository vous permet facilement d’exécuter les transactions de la couche métier vers la couche persistante.