article(s) dans votre panier VOIR

Découverte de la couche Repository (DAO) pour programmer en Java avec Hibernate

  • Vidéo 9 sur 46
  • 2h45 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Découverte de la couche Repository (DAO)
00:00 / 04:03
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne sur JAVA Hibernate, l’auteur vous apprend la découverte de la couche Repository. L’objectif de cette formation est de vous aider à interagir une couche de surface avec une ou plusieurs sources de données. Pour ce faire, il existe une API JAVA adaptée à chaque type de support. Cela a pour gérer les sources de données. Dans le cas d’une base de données relationnelle d’une technologie de persistance, vous avez recours à l’API JDBC. Ensuite, entre cette technologie de persistance et la couche de surface, vous ajoutez une autre couche appelée Repository ou Data Access Object, communément appelée DAO. Cette couche Repository regroupe des classes qui s’occupent de toute la problématique de persistances d’une manière générale. Par ailleurs, vos problématiques de persistances se séparent du reste de votre application. Vous usez généralement des termes CRUD ou Create/Read/Update/Delete. En outre, la technologie de persistance vous permet d’exploiter votre base de données. Elle peut être une base de données ou un fichier de type XML, ou autres. En exemple, si vous composez un DAO pour gérer la base de données de vos factures, vous procédez de la manière habituelle pour entrer votre Package ainsi que pour importer des données. Dans votre Public classe, vous faites entrer le JDBC de vos factures et vous vous servez de la méthode Save qui prend en paramètres vos factures enregistrées. En notant également d’enregistrer un Preparestatement JDBC pour exécuter votre requête. Il faut savoir que votre code peut être considéré incomplet sans le standard DAO. Ensuite, la couche Repository n’est absolument pas indispensable mais elle dépend de la couche de technologie que vous adoptez. De même, la couche de contrôle a aussi cette propriété. Votre DAO accompagne généralement le modèle métier dans le module Core mais peut également être extraite dans un module distinct. Pour conclure, l’utilisation de la couche Repository nécessite l’utilisation d’une JDBC.