Optimisation du Mixage Audio avec l'Auto-Ducking

L'autoducking
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtriser Adobe Premiere Pro 2021
Revoir le teaser Je m'abonne
4,6
Transcription

99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,6
99,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :

  • Comprendre le fonctionnement de l'outil auto-ducking.
  • Apprendre à paramétrer et utiliser l'auto-ducking pour optimiser le mixage audio.
  • Maîtriser les différents réglages pour obtenir un rendu sonore professionnel.

Apprenez à utiliser l'outil d'auto-ducking pour automatiser le mixage audio dans vos projets de montage vidéo, créant ainsi un équilibre optimal entre musique et voix.

Dans cette leçon, nous explorons l'outil d'auto-ducking, une fonctionnalité essentielle pour les professionnels du montage audio et vidéo. Vous découvrirez comment automatiser le processus de mixage audio pour que les dialogues et autres éléments sonores se fondent harmonieusement avec la musique. L'auto-ducking permet de gagner un temps précieux en ajustant automatiquement les volumes des différentes pistes audio en fonction de leur type, qu'il s'agisse de dialogues, de voix-off ou de musique.

Nous verrons étape par étape comment paramétrer cette fonctionnalité, notamment en attribuant les bonnes catégories à chaque piste sonore. Puis, nous détaillerons les différents réglages que vous pouvez effectuer, comme la sensibilité et la quantité de ducking, pour obtenir un rendu sonore de haute qualité.

Cela inclut la gestion des segments musicaux pendant les pauses dans les dialogues et l'ajustement manuel des moments spécifiques où le ducking ne satisfait pas entièrement vos attentes. En pratiquant ces techniques, vous serez capable de produire des contenus audio-visuels professionnels avec un minimum d'effort manuel.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que l'auto-ducking et pourquoi est-il utilisé en montage audio ?
L'auto-ducking est une fonctionnalité qui ajuste automatiquement le volume de différentes pistes audio en fonction de leur type, facilitant ainsi le mixage et créant un équilibre sonore optimal.
Quels sont les principaux réglages de l'auto-ducking expliqués dans cette vidéo ?
Les principaux réglages comprennent la sensibilité, la quantité de ducking (en décibels) et la durée des fondus (montée et descente du volume).
Comment peut-on améliorer les moments où le ducking ne fonctionne pas comme souhaité ?
Il est possible de régler manuellement les points-clés dans la fenêtre de montage et d'ajuster les paramètres de la sensibilité et de la durée des fondus pour un contrôle plus précis.
Vous l'aurez compris, le travail du son est assez long et méticuleux. Comme par exemple, lorsque sur une musique nous souhaitons créer un mixage pour que les voix et les autres éléments sonores se fondent bien avec cette musique, ça peut nous occasionner pas mal de manipulations et nous allons devoir donc placer beaucoup de points pour tester méthodiquement, zone après zone, et régler donc les volumes. Alors, l'outil amélioration et social de l'audio propose justement certaines fonctionnalités d'automatisation qui sont très appréciables pour gagner beaucoup de temps et qui vont vous permettre de traiter éventuellement beaucoup de vidéos, de longues vidéos ou s'enchevêtre différentes pistes de son comme dans ce type de montage et donc de les régler beaucoup plus rapidement. Alors, pour faire cette démonstration, comme précédemment, je me suis juste disposé quelques éléments sonores pour que vous puissiez bien comprendre comment on utilise cette fonction de réglage automatique qui s'appelle l'auto-ducking. Alors, si je me mets au début de ce petit assemblage sonore dans ma table de montage, je vais lancer mon play et on va écouter ces quelques secondes pour que vous voyez de quoi il retourne. On commence à désenvoler la démonstration. Il nous a finalement ramené sur l'écran. Maintenant, je vous propose de faire un tour du quartier des boucles de ballon où on trouve les puces de l'atelier de l'université de Suède. Voilà, donc l'interview continue un petit peu avec la musique. Donc, vous avez compris, je suis justement dans ce cas de figure d'enchevêtrement d'une musique et de plusieurs éléments de voix. Donc, ça peut être de l'interview, de la voix-off, ça peut être un fichier qui est continu ou découpé en plusieurs bouts. Alors, cette fonction d'auto-ducking va donc nous permettre de paramétrer les volumes de ces différents éléments et de positionner des points clés pour faire monter et baisser nos volumes automatiquement. Donc, la première étape est de bien vérifier que vous avez positionné les étiquettes, que vous avez bien attribué les différentes catégories à vos différents sons. Donc, l'interview est bien enregistrée sous forme de dialogue. J'ai gardé les quelques corrections que nous avons faites précédemment. Je vais donc sélectionner la voix-off précédente et lui attribuer également une fonction de dialogue. Et je vais donc faire de même pour les voix-off précédentes. Alors, ces voix-off, je ne les avais pas encore travaillées au niveau du son. Donc, au niveau de l'intensité sonore, je vais tout de suite appliquer un filtre de correspondance automatique qui va donc me régler le volume de ma voix-off dans un niveau standard pour des dialogues. Voilà, comme ceci. Alors, je peux appliquer la même chose aux autres très rapidement. Comme ceci. Normalement, mon interview était déjà réglé au niveau de l'intensité sonore. Donc, logiquement, je dois avoir une intensité sonore maintenant au niveau de mes interviews et de ma parole, au niveau des voix-off, qui est égalisée entre toute la piste A1. Alors, on voit que mes voix ont été très légèrement remontées en termes de volume. Mais on ressent bien encore le problème de la musique qui est beaucoup trop présente au moment de ces extraits de voix-off. Alors, pour activer notre auto-ducking, on va devoir donc placer une dernière balise sur notre morceau de musique. Donc, je le sélectionne et dans ma fenêtre amélioration et sociale de l'audio, je vais donc indiquer qu'il s'agit d'une musique. Je vais ensuite aller sur mon menu intensité sonore pour donc régler le volume de référence pour une musique. Donc, je clique sur correspondance automatique. Voilà, ça m'a un petit peu baissé ma musique sûrement par rapport à l'origine. Mes voix sont donc à un volume adapté pour tout ce qui est paroles et ma musique pour donc une ambiance musicale. On entend bien que mes niveaux sont correctement réglés, mais au moment de la voix-off, j'ai toujours ma musique un petit peu trop présente. C'est donc là que je vais pouvoir passer dans mon menu ducking. Donc, je vais refermer intensité sonore en cliquant dessus. Je vais activer donc mon menu de ducking en cliquant sur la petite case. Et je vais donc pouvoir commencer à paramétrer cet effet de ducking. Alors, l'effet de ducking va nous permettre de mixer de manière à ce que je n'ai pas à mettre manuellement les points-clés au début et à la fin de chaque petit extrait de voix-off pour faire monter et baisser le volume de la musique. Donc, cet outil de ducking va nous permettre automatiquement de détecter les paroles et de régler le volume de notre musique en fonction. Alors, vous voyez que vous pouvez... L'élément qui est sélectionné sur le carton, c'est l'élément qui est sélectionné sur le carton. Alors, vous voyez que vous pouvez... L'élément qui est sélectionné sur lequel vous appliquez le ducking, vous pouvez le paramétrer, c'est-à-dire faire ce réglage de mixage par rapport à différents éléments sonores. Donc, nous pourrions le mixer, par exemple, avec des effets sonores si j'avais des bruitages dans mon montage. Je pourrais également le mixer avec des ambiances si j'avais, dans ce cas de figure, des ambiances. Mais là, donc, je veux bien le mixer par rapport au dialogue. Donc, vous voyez, ducking par rapport aux éléments de dialogue. Ensuite, nous avons un premier curseur qui nous permet de régler la sensibilité. Alors, on va voir par la suite à quoi il correspond. Vous verrez qu'il va nous permettre d'attraper, de détecter plus ou moins de sons dans le dialogue. La quantité de ducking, c'est-à-dire que vous voyez une valeur en décibel, le deuxième réglage, donc, qui va nous permettre de décider de combien de volume nous voulons baisser l'élément sonore sur lequel nous appliquons ce filtre, ce réglage. Et ensuite, le menu fondu, enfin, la ligne fondue, vous allez pouvoir paramétrer la vitesse à laquelle notre son va monter ou baisser. Alors, dans mon cas de figure, je ne veux pas baisser trop la musique. Donc, je vais réduire un petit peu, voilà, la quantité de décibel enlevée. On va se régler à moins 10, par exemple, pour ma musique, car elle n'est déjà pas très forte et j'ai entendu à l'écoute précédente que je n'ai pas besoin de la descendre trop fortement. Et, alors, je ne vais pas toucher aux autres réglages pour le moment et je vais demander de générer les images clés. Vous allez regarder en même temps dans la table de montage, au niveau de la piste audio, comment vont apparaître, donc, ces fameux points de réglage de volume. Attention, je clique. Il y a un petit temps de latence pour que l'analyse se fasse. Et voilà, vous voyez les points de mixage qui sont apparus automatiquement. Donc, ma musique va baisser à chaque élément sonore qui a été détecté. Donc, on voit que pour l'interview à la fin, c'est toute la portion d'interview qui a été détectée et ma musique remonte un tout petit peu à la fin car ma musique déborde par rapport à l'interview. Alors, je peux tout de suite placer ma tête de lecture et écouter, déjà, ce que ça donne avec ce réglage. Alors, je trouve que la musique descend un petit peu trop bas et un petit peu trop tôt par rapport à la parole. Alors, si je veux donc qu'elle descende un petit peu plus bas, un petit peu moins, pardon, je vais donc encore réduire la quantité de ducking. On va descendre, par exemple, à moins 6 décibels. Donc, je descendrai pas jusqu'à 6 décibels. Et là, on voit que la musique descend un tout petit peu plus bas. On va descendre, par exemple, à moins 6 décibels. Donc, je descendrai pas jusqu'à moins 10 décibels, mais simplement de 6 décibels. Et mon fondu, j'ai demandé de le faire plus rapidement. C'est-à-dire que je veux que ma descente de volume soit plus proche du début de ma phrase et plus rapide et la remontée de même. Donc, je vais réduire ma vitesse de fondu à à peu près 400 millisecondes, c'est-à-dire la moitié de la valeur qui était proposée initialement. Et je vais donc tout de suite recliquer sur générer les images clés. Regardons dans la table de montage. Nous voyons que le graphique, les points ont été un petit peu déplacés et les volumes aussi un petit peu modifiés. Alors, je replace ma tête de lecture au début de cet élément dans la séquence et je lance le play à la barre d'espace. Un matin brumeux à Paris. Nous nous sommes envolés vers de nouveaux cieux. Et nous avons finalement améri sur les rives de Venise. Très bien jusqu'ici. Voyons voir ce que cela donne au niveau de l'interview qui a donc un son de moins bonne qualité. Ce matin, je vous propose de faire un tour du quartier des lignes de Manon où on trouve des puces d'ateliers, de galeries traditionnelles. Ensuite, à 10h30, nous avons rendez-vous avec Luigi et son équipe. Alors, je vois que là, j'ai un léger « e » au milieu de mon interview et quelques silences où la musique ne remonte pas. Alors, je vais zoomer un petit peu à cet emplacement avec ma molette en bas et je vais essayer de baisser le « e ». Alors, je prends ma plume en appuyant directement sur la touche « p » du clavier. Je vais donc, au niveau du graphique audio où est prononcé le « e », atténuer ce son. Voilà. Comme ceci. Alors, donc ça a agrandi un petit peu le silence que j'avais à ce moment-là dans ma parole de l'interviewée et il y a donc quelques autres silences. Alors, j'aimerais que dans ces silences, ma musique remonte. À ce moment-là, c'est là que nous allons devoir jouer sur la sensibilité de votre effet de ducking sur la musique. Le fameux premier réglage que nous avons donc en haut de l'effet ducking. Alors, avant de faire cette transformation sur la partie de l'interview, je vais d'abord prendre mon cutter et venir sectionner en deux la musique à l'emplacement où il n'y a pas de parole de manière à pouvoir appliquer un nouveau réglage et ne pas transformer ma première partie. Alors, il faut faire attention dans ce cas de figure à évidemment ne pas modifier le volume ou de mettre d'effet sonore sur ce deuxième bout maintenant de musique car sinon, je ne l'aurai pas de la même manière sur le premier extrait. Donc là, je vais bien jouer que sur mon effet ducking au niveau des vitesses de montée et de descente et de la sensibilité. Alors, au niveau de la sensibilité, on va pouvoir essayer de rendre plus sensible notre... enfin, moins sensible. Parfois, le vocabulaire peut paraître un petit peu à l'envers. Il va être moins sensible au niveau de la parole. Donc, il devrait prendre plus de silence. C'est-à-dire qu'il faudrait que les gens parlent plus fort pour qu'on se considère que c'est de la parole. Donc, il a une sensibilité plus faible. Bon, voilà, c'est toujours un petit peu trouver la bonne explication du terme qu'ils ont utilisé. En plus, parfois, il y a des traductions entre le français et l'anglais. Ce n'est pas toujours évident. Alors, je vais également régler, baisser le temps au niveau de mon fondu car si j'ai un temps de fondu trop long, il n'a pas le temps de baisser mon volume et de le remonter dans un petit silence. Je vais donc demander plutôt d'avoir un temps de montée décente autour de 150 millisecondes. Donc, à peu près 1 dixième, 1 quinzième de seconde. Comme ceci, et je vais donc cliquer sur générer les images clés. Alors, regardez bien dans la table de montage au niveau de la musique sous l'interview. Comme ceci. Vous voyez qu'il m'a rajouté plusieurs petits points intermédiaires au milieu de la parole qui correspondent à des moments plus ou moins de silence dans la diction de l'interviewée. Là, il y a peut-être une sensibilité un peu trop forte. Un peu trop faible, vous l'aurez compris. Je mélange ces deux termes. Je vais remonter un petit peu ma sensibilité et remonter un tout petit peu encore la durée de mes fondus. Je régénère. Et voilà. Nous voyons bien là que nous avons dans les deux silences principaux le volume de la musique qui remonte. On va aller directement au bon endroit. Alors, je ne suis pas convaincu du rendu de cette légère remontée, car finalement dans cette diction il n'y avait pas vraiment besoin de remonter le volume à cet endroit-là. Par exemple, si je veux revenir au réglage précédent, je peux tout simplement dans ma table de montage sélectionner le son en question que j'ai coupé au cutter, je vous rappelle. Avec la touche Retour ou Supprimer au clavier, je l'ai fait disparaître. Et maintenant, je n'ai plus qu'à réattraper la fin du son précédent de la musique et la réétirer pour retrouver les mixages qui sont encore enregistrés évidemment sur cet élément. Alors, voilà comment fonctionne notre outil d'autodocking. Vous voyez donc que nous avons la possibilité d'ajouter et de mixer très rapidement les différentes pistes en fonction du type de son qu'on a sur chaque piste. Dans mon cas de figure précédent, c'est-à-dire le montage précédent, je pourrais donc également faire ce travail avec mes ambiances si je le souhaite, mais ces ambiances dans le cas présent ne sont pas très riches et c'est les sons directs de la caméra. Alors, nous verrons par la suite que nous pouvons enrichir ces pistes audio avec d'autres éléments sonores de meilleure qualité qui vont donc avoir un rendu au niveau de l'expression sonore beaucoup plus intéressant.

Programme détaillé de la formation

9 commentaires
4,6
9 votes
5
4
3
2
1
simehandcherif2008
Il y a 1 year
Commentaire
Trés bien,
Un +++ pour le côté audio,
J'avais déjà fait une formation Adobe première sur 3 jours mais le côté audio n'a été abordé que pour la prise de voix et de la synchronisation, le mixage ne l'a pas été. Ça m'apporte une vraie plus value, Merci beaucoup. Pour les autres éléments de formation cela me permet dème perfectionner sur mes montages
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Très bien pour débuter
mathieugonzalez31
Il y a 1 year
Commentaire
Bonne pédagogie et bonne formation dans l'ensemble.
Petit point d'amélioration : Beaucoup trop long pour le nombre de sujets abordés.
Parfois certains chapitres font 20 minutes et il faut plusieurs (trop) longues minutes avant d'entrer dans le vif du sujet. Par exemple : le premier chapitre son fait 20min et on ne commence à parler "son" qu'au bout de 6 minutes. Un peu éprouvant parfois.
Benatorus
Il y a 1 year
Commentaire
Explique parfaitement tous les principes et fonctionnements de base. Excellente vidéo pour les "néo débutant" comme moi. Merci pour votre travail.
vincent_breynat
Il y a 2 years
Commentaire
Bonjour, avec la nouvelle mis en forme des différents panneaux de Première pro je ne trouve plus le panneau "amélioration essentielle de l'audio", ou puis je le trouver ?
Merci d'avance
alexandre.clenet
Il y a 2 years
Commentaire
Super formation .
Seul petit bémol mais ça c'est vraiment perso : Concernant la partie sur le diaporama photo , j'aurai préféré une séquence plus exotique que des photos de chantier . Mais ça n'est qu'un détail . Formateur au top , pédagogie excellente ... bravo !!
Et une petite taquinerie : on dit un pixel pas une pixel ;)
Encore merci j'ai adoré cette formation
bernardbrillant
Il y a 2 years
Commentaire
très clair.
pulpozien
Il y a 3 years
Commentaire
Je regrette que le module montage ne soit pas plus développé. On survole bien le logiciel mais on n'apprend pas de techniques.
Captain Syl
Il y a 3 years
Commentaire
Cette formation est excellente. Chaque module est clair, rythmé, sans redondance, illustré avec de nombreux exemples. On voit que le formateur a vraiment pensé la progression pédagogique. A noter également son ton de voix : très calme, chaleureux.
Bravo à Thomas et merci à Elephorm pour cette qualité !
Nos dernières formations Premiere Pro
  • Premiere pro 2024 - Apprendre le montage vidéo pour les réseaux sociaux
    Découvrir
    A la fin de cette formation , vous saurez monter comme un pro sur Premiere Pro 2024 rapidement et efficacement avec les derniers outils proposés par l'intelligence artificielle, tout en gardant un rendu professionnel.
    2h50 13 leçons
  • Premiere Pro CC 2023 - Atelier ralentis et accélérés
    Découvrir
    Maîtriser les ralentis et les accélérés vidéo dans Premiere Pro
    35min 7 leçons
  • Apprendre Premiere Pro 2023 en 3 heures
    Découvrir
    Maîtriser le montage vidéo avec Adobe Premiere Pro 2023
    3h02 20 leçons 4,83 / 5
  • Pack 3 formations
    Pack Premiere Pro CC
    Découvrir
    Maîtriser Premiere Pro CC, des fonctions de bases jusqu'aux dernières fonctionnalités. Ce pack de formation de 3 modules de plus de 18 heures est adapté aussi bien aux débutants, qu'aux personnes souhaitant se mettre à jour sur les dernières nouveautés. Formez-vous efficacement au logiciel de montage vidéo le plus utilisé au monde ! Cette formation Adobe Premiere Pro CC vous propose un guide complet pour maîtriser les fondamentaux du montage vidéo professionnel dans le logiciel. Dans ce cours vidéo, vous êtes accompagné par Julien Duloutre (formateur Certifié Adobe Certified Expert et Instructor sur Premiere Pro et Encore). Ce professionnel de l'image, formateur très demandé vous décrit les différentes possibilités et contraintes de la vidéo Broadcast et vous aide à acquérir un contrôle complet de vos projets  A la fin de cette formation basé sur des exemples et des exercices concrets, vous maîtrisez votre production et votre créativité sera renforcée. Profitez de ce pack de plus de 18 heures de formation pour devenir un professionnel sur Premiere Pro CC
    18h52 253 leçons
  • Maîtriser Adobe Premiere Pro CC  - Techniques audio
    Découvrir
    Maîtriser les fonctionnalités audio de Premiere Pro CC.
    2h25 37 leçons 5 / 5