Maîtriser les États d'Objet dans InDesign

Les objets interactifs - Etats d'objets
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtriser InDesign CC 2021 - Techniques avancées
Revoir le teaser Je m'abonne
Description Programme Avis

Les objectifs de cette vidéo sont de :

- Apprendre à créer et gérer des blocs superposés dans InDesign.

- Comprendre comment convertir ces blocs en états d'objet.

- Associer des boutons d'action pour permettre le défilement des images.

- Tester et valider les états d'objet dans une publication numérique.

Apprenez à utiliser les états d'objet dans InDesign pour optimiser la gestion de vos images et créer des panoramas interactifs. Cette vidéo vous guide étape par étape.

Dans cette vidéo, nous explorons la notion d'états d'objet dans InDesign, un outil puissant permettant de gérer plusieurs images dans un même bloc de contenu. Après une brève révision des hyperliens et des boutons, nous plongerons dans la création de blocs et l'importation d'images. Vous verrez comment superposer des éléments pour créer des états d'objet et les ajuster à l'aide des outils d'alignement. Une fois les blocs superposés, nous convertirons ces blocs en états d'objet grâce à la palette dédiée. Enfin, nous associerons des boutons d'action pour permettre le défilement des images, et testerons notre travail pour s'assurer de son bon fonctionnement dans les publications numériques ou EPUB.

Cette méthode réduit le nombre de blocs nécessaires, tout en permettant une gestion intuitive des images, une fonctionnalité cruciale pour les designers travaillant sur des projets interactifs ou des publications en ligne.

Voir plus
Questions réponses
Quel est l'avantage principal des états d'objet dans InDesign ?
L'avantage principal est de limiter le nombre de blocs nécessaires tout en permettant un défilement fluide d'images superposées, optimisant ainsi la gestion visuelle et interactive des projets.
Pourquoi est-il nécessaire de superposer les blocs pour les convertir en états d'objet ?
La superposition des blocs est essentielle car elle permet de les gérer comme un ensemble unique, facilitant ainsi la manipulation et le défilement des images grâce aux états d'objet.
Comment tester le bon fonctionnement des états d'objet dans InDesign ?
Vous pouvez tester les états d'objet en utilisant le panneau d'aperçu d'InDesign, ce qui permet de vérifier visuellement le défilement des images et l'efficacité des boutons d'action avant la publication finale.
Dans cette séquence, je vais aborder avec vous la notion d'état d'objet. Alors, pour compléter les hyperliens et les boutons que nous avons vus dans la séquence précédente, les états d'objet vont vous permettre de faire défiler, sans utiliser pour autant un nombre de blocs importants, toutes les images que vous aimeriez visualiser les unes après les autres, comme une sorte de panorama que vous pourriez faire défiler avec des boutons d'action. Alors, c'est un mix entre la gestion des boutons d'action, ce qui fait qu'on va réviser cette question-là, et l'intégration de visuel que vous allez transformer en état d'objet. Alors, vous commencez par le début, c'est-à-dire commencez par créer des blocs. Alors, en fonction du nombre d'images que vous souhaitez importer, évidemment, vous en prévoyez un certain nombre. Donc ici, avec les flèches de direction, sujet que vous connaissez maintenant, je vais pouvoir fabriquer, je dirais, environ six blocs. On peut en faire plus, mais ça fonctionne très bien déjà avec six blocs. Je vais ensuite décider d'importer mes images dans ces blocs. Donc, je clique d'abord à l'extérieur, j'importe. J'importe quoi ? Eh bien, les visuels qui se trouvent dans mon dossier d'images. Alors, je vais prendre cette photo-là, celle-ci, celle-ci, celle-ci. Alors, j'en suis à un, deux, trois, quatre, cinq, et on va peut-être prendre celle-ci qui est assez jolie. Voilà, j'en prends six, puisque j'ai six blocs. Je vais naturellement les placer tranquillement dans mes six blocs, en cliquant, voilà. Et à l'issue, je vais évidemment décider de sélectionner mes blocs d'images, et je vais réajuster directement toutes mes images dans mes blocs. Et ainsi, mes images sont ajustées. Ça revient au même que si j'avais cliqué dans le bouton numéro un qui se trouve ici. Alors, pourquoi pas, à partir de là, imaginer une superposition des éléments ? Parce que pour que l'état d'objet fonctionne, il faut que mes blocs se superposent parfaitement les uns aux autres. Alors, vous pouvez bien évidemment, ici, commencer à déplacer vos blocs les uns après les autres. Ça prend un certain temps. Donc, moi, je vous propose plutôt ceci, une sélection globale de tous les éléments. Par le biais des éléments d'alignement qui s'affichent ici, les aligner les uns par rapport aux autres sur leur gauche respective. Voilà, avec le bouton ici, j'aligne à gauche, et j'aligne en haut. Et ainsi, si vous voyez que je déplace ce bloc-là, tous les autres blocs sont naturellement superposés. À partir du moment où vos blocs sont sélectionnés, vous pouvez, avec CTRL et SHIFT, tout en cochant cette option-là, vous pouvez ajuster ici la taille des blocs, et ainsi, par exemple, décider de les ajuster en termes de dimension. Alors, pourquoi pas, peut-être s'adapter à la taille du texte qui est ici. Donc, je me retrouve ici avec un certain nombre de blocs. Alors, je vais peut-être en profiter pour agrandir très légèrement. Voilà, et caler sur mes repères de colonne. Et en fait, si vous prenez un petit peu de recul par rapport à ce que je viens de faire ici, vous avez bien six blocs qui se superposent les uns par rapport aux autres au sein de cette mise en page. Donc, je vais naturellement annuler pour revenir à mon alignement. Et donc, ce qui serait intéressant, ce serait maintenant d'arriver à dire à InDesign que finalement, ces six blocs-là vont devenir des états d'objets. Alors, dans les différents panneaux de l'environnement publication numérique que vous avez ici, vous en avez un qui concerne justement les états d'objets. Alors, la condition pour que ça se passe bien, c'est de commencer par bien sélectionner les blocs qui composent votre groupe d'images. Ça, c'est fait. Ensuite, dans la palette d'états d'objets, ici, en bas à droite, vous avez un petit plus qui, lorsque je vais cliquer dessus, va me convertir, comme c'est indiqué ici, la sélection en état d'objet. Donc, je résume, je sélectionne tous mes blocs. Je clique en bas à droite du panneau état d'objet sur le plus. Et là, je constate que mes six photos ont été transformées en six états d'objet. Donc, à partir de ce moment-là, déjà, pour comprendre un petit peu l'intérêt des états d'objet, quand je vais cliquer sur un état d'objet en particulier, c'est la photo concernée par l'état que j'active qui s'affiche en priorité. C'est un petit peu comme des calques, finalement, si ce n'est que dans la gestion des calques, ça sera un petit peu plus compliqué, puisqu'il faudrait faire passer le calque dessus, puis refaire passer l'autre calque dessus, et sans arrêt passer du temps à gérer la position des éléments. Alors que là, il suffit d'activer le calque qui vous intéresse pour qu'il soit visible en premier lieu. Alors, si je me limite à ça, malheureusement, quand je n'ai fait aucun bouton d'action qui active tel ou tel état d'objet, eh bien, sur mon iPad ou sur mon écran, il ne va rien se passer de spécial. Donc, vous êtes obligés d'associer à la notion d'état d'objet un bouton d'action ou des boutons d'action qui auraient pour vocation de faire défiler vos états d'objet ou bien d'afficher tel ou tel état d'objet. Alors, je vais peut-être me servir, et ce sera l'occasion pour moi de vous en reparler, je vais peut-être me servir du panneau bouton et formulaire qui se trouve ici, et je vais en profiter pour aller chercher des exemples de boutons et de formulaires, ce qui va me permettre tout simplement d'aller choisir dans la liste un bouton existant qui pourrait me servir à passer, par exemple, d'un état à l'autre. Alors, à la limite, pourquoi pas utiliser des flèches ? Alors, vous avez des flèches vertes, rouges, bleues et grises. Alors, pourquoi pas utiliser une flèche grise ? Je vais tout bêtement la sortir en la cliquant et en la glissant. Je vais, pourquoi pas, lui donner une dimension un petit peu plus confortable pour qu'elle soit bien visible tout à l'heure. Et puis, je vais faire la même chose avec la flèche de droite, en faisant bien évidemment, autant que possible, attention à essayer de caler cet ensemble-là grâce à mes repères de placement, grâce à mes colonnes également, et ainsi obtenir deux flèches qui me permettront tout à l'heure, lorsque j'y aurai associé des actions, de faire passer l'état d'avant ou l'état d'après suivant la flèche dans laquelle je clique. Il ne suffit pas de sortir des flèches ici de ce panneau pour que ça fonctionne. Il faut évidemment associer à ces flèches-là une action. Et c'est donc dans la palette de boutons et formulaires que ça se passe. Et le risque souvent, c'est que quand vous sortez un élément de la palette d'exemples de boutons et de formulaires, c'est que ce bouton-là est déjà associé à une action. Et vous voyez que l'action qui est proposée ici par défaut n'est pas forcément celle que j'attendais, en l'occurrence ici, atteindre la page précédente. Donc, comme cette action-là ne m'intéresse pas, eh bien, je vais tout simplement la supprimer, l'action du bouton, et remplacer cette action avec le plus par une nouvelle action. Et vous voyez que ça ne concerne pas le PDF, les états d'objet. C'est un petit peu ce que j'ai essayé de vous annoncer tout à l'heure. Donc, il y a des choses qui fonctionnent, comme les liens et les boutons dans le PDF, mais les états d'objet, vous voyez, ça ne fait pas partie de la liste. Par contre, ça fonctionne dans tout ce qui est EPUB et publications en ligne, donc Publish Online notamment. C'est pour ça que là, à mon avis, j'aurais peut-être dû étoffer un peu et mettre peut-être Publications numériques en général. Et donc ici, je vais lui demander, par exemple, d'atteindre l'état suivant ou l'état précédent, puisque c'est la flèche de gauche. Donc, atteindre l'état précédent pour Selfie. Et puis, la flèche de droite, pareil, associée à une mauvaise action, donc je la supprime. Et je vais lui associer une action qui serait atteindre l'état suivant. Pour info, je pourrais aussi, si j'avais des boutons avec des numéros, pourquoi pas demander à atteindre un état spécifique. En demandant simplement état, j'arriverais dans une fenêtre ici, dans laquelle je pourrais lui dire, quand tu cliques dans tel bouton, va me chercher la photo du pont, va me chercher la photo de la forêt, etc. Donc ici, on est bien d'accord, l'action que je vais associer à mon bouton, c'est bien pour la flèche de droite, atteindre l'état suivant, pour la flèche de gauche, atteindre l'état précédent. Donc voilà, on a terminé. Vous avez compris que ce n'était pas très compliqué. On est plutôt dans quelque chose d'assez abordable techniquement. Pour tester tout cela, deux solutions s'offrent à vous. Pour une fois que ça fonctionne, on pourrait passer par le petit bouton qui ressemble à un aperçu ici. Je clique pour avoir l'aperçu de la planche. Ça me permet de visualiser, sous la forme d'une vignette d'aperçu, ma fêture planche, parce qu'il y a beaucoup d'images, beaucoup de boutons, beaucoup d'éléments. En fonction du temps que ça prend, ça peut être intéressant ou pas. Vous pouvez naturellement jouer un petit peu sur la taille d'affichage de votre aperçu si vous souhaitez y voir un petit peu plus clair. Et là, je vois déjà qu'en positionnant ma souris sur les flèches de référence, ça fonctionne. Je passe d'une image à l'autre et je reviens aux images précédentes. On a de fortes chances d'avoir un résultat correct tout à l'heure. Si ça fonctionne déjà dans l'aperçu, c'est que ça fonctionne tout simplement. Et bien voilà, dans cette séquence, nous avons vu comment créer des états d'objet. Vous avez compris que l'idée, c'est de limiter le nombre de blocs au minimum pour ensuite pouvoir y faire défiler des images à l'intérieur. C'est ce qu'on appelle les états d'objet. Et donc, on pourra valider tout à l'heure ce que donnerait ce réglage-là lors de la publication, par exemple, sur Publish Online ou sur la création d'un EPUB.

Programme détaillé de la formation

11 commentaires
4,6
11 votes
5
4
3
2
1
Sophie.S
Il y a 1 year
Commentaire
Une formation claire, explicite qui améliore et conforte mes compétences sur Indesign. Un orateur très pédagogue. A recommander ++++.
rilana.picard
Il y a 1 year
Commentaire
Très bonne formation avec un formateur qui est facile à suivre. Qui m'a permis encore d'apprendre de nouvelles choses et d'en affiner d'autres. Je recommande cette formation.
minaraifa
Il y a 2 years
Commentaire
Très pédagogique! voix agréable, calme, posée facilitant l'écoute longue de modules en modules.
Air2
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation, avec une parfaite pédagogie, des exercices, tout y est !
Un grand merci à Stephane LEMOINE, un excellent formateur
maxmad
Il y a 2 years
Commentaire
Formation très intéressantes ! J'ai beaucoup appris sur certaines fonctionnalités comme les documents interactifs ou les EPUB. Tout est clair est expliqué dans le détail. Les exemples sont fournis.
David.missonnier
Il y a 3 years
Commentaire
La formation est très intéressante,
je n'ai malheureusement rien appris, la formation m'a été imposée par ma hiérarchie, mais pour une mise à niveau des fonctions que je n'utilise que peu car interdite par mon service informatique (Publish online, ou le cloud adobe), c'était intéressant.
Merci beaucoup pour cette formation, sincèrement,
vero.legras19
Il y a 3 years
Commentaire
Formation bien conçu, intéressante, captivante. Je dirai simplement que les exercices sont assez pauvres et pas assez complexes. Sinon, je sais utiliser le logiciel dans des travaux de production de revues et de livres, donc ça me va.
aristote797
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent. Très clair. Voix agréable. De quoi prendre en main largement et simplement le logiciel. Merci beaucoup
riversebastien1
Il y a 3 years
Commentaire
Le formateur est excellent, ce n'est pas lui que je vise mais ne serait ce pas la même formation que in design 2020?
lang.baptiste18
Il y a 3 years
Commentaire
Très bon tuto !
eugene.compaore
Il y a 3 years
Commentaire
Les vidéos dans les modules 6 et 7 ont quelques ont tendance à ne pas avancer et tournent en boucle sauf si on ne clique pas sur la suivante.
Nos dernières formations InDesign
  • Créer une couverture de livre avec InDesign & Photoshop
    Découvrir
    À travers cette formation, vous maîtrisez les logiciels InDesign et Photoshop et vous mettez en pratique vos compétences pour la création d’une couverture de livre.
    6h16 39 leçons
  • Atelier InDesign et Scribus - Réaliser un article de presse
    Découvrir
    Comparer les logiciels PAO de référence, InDesign et Scribus, en réalisant un article de presse.  
    1h47
  • Pack 2 formations
    Pack Indesign CC 2021 - 15h de vidéos
    Découvrir
    Maîtriser Indesign CC 2021, des fonctions de bases jusqu'aux dernières fonctionnalités. Ce pack de formation de 2 vidéos de plus de 15 heures est adapté aussi bien aux débutants, qu'aux personnes souhaitant se mettre à jour sur les dernières nouveautés de Indesign CC 2021. Vous allez apprendre la création et la gestion des blocs, la mise en forme typographie et style de texte, l'importation et la gestion des images ainsi que la diffusion efficace de vos fichiers. Vous allez également pouvoir aller plus loin en abordant la gestions des styles de texte ou la technique d'automatisation qui va vous permettre de booster votre créativité.   A la fin de cette formation basé sur des exemples et des exercices concrets, vous maîtrisez votre production et votre créativité sera renforcée. Profitez de ce pack de plus de 15 heures de formation pour devenir un professionnel sur Indesign CC 2021.
    16h05 191 leçons
  • Apprendre InDesign CC 2021 - Les fondamentaux
    Découvrir
    A la fin de cette formation, vous serez entièrement autonome sur la création de mise en page de type brochure flyer ou autre document. .tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}
    6h52 103 leçons 4,96 / 5
  • Apprendre Indesign CC - Niveau expert
    Découvrir
    Être capable de maîtriser les fonctionnalités les plus avancées d'InDesign CC.
    5h57 49 leçons 5 / 5