Créer une Table des Matières dans InDesign

Créer et présenter une table de matière
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtriser InDesign CC 2021 - Techniques avancées
Revoir le teaser Je m'abonne
Description Programme Avis

Les objectifs de cette vidéo sont de vous apprendre à :
- Organiser vos pages en vue de la création d'une table des matières
- Appliquer des styles de paragraphe à différents niveaux de titres
- Différencier et créer des liens interactifs PDF

Découvrez comment créer une table des matières intuitive dans InDesign, et organiser vos pages pour une mise en forme ergonomique.

Dans cette leçon, nous abordons la création d'une table des matières dans InDesign en utilisant des styles de paragraphe pour garantir une mise en forme uniforme et facilement mise à jour. Vous apprendrez à organiser vos pages en amont, appliquer des styles spécifiques aux titres de votre table de matières, et intégrer des interactivités PDF. Ce guide complet couvre chaque étape, des préparatifs initiaux à l'application finale des styles, en passant par la création de liens interactifs. Vous découvrirez également comment insérer des points de conduite pour améliorer l'ergonomie de votre table des matières et comment gérer les mises à jour automatiques des numéros de page pour que votre document reste toujours à jour.

En suivant ces instructions détaillées, vous améliorerez non seulement l'esthétique de vos documents, mais aussi leur fonctionnalité, rendant la navigation plus fluide pour vos lecteurs.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important d'organiser les pages avant de créer une table des matières ?
Organiser les pages en amont permet de prévoir un emplacement pour la table des matières et de s'assurer que le document reste cohérent et facile à naviguer.
Comment appliquer des paragraphes styles aux titres de la table des matières ?
Vous pouvez créer des styles spécifiques pour chaque niveau de titre dans la table des matières et les appliquer via le panneau des styles de paragraphe dans InDesign.
Quelle est l'utilité des points de conduite dans une table des matières ?
Les points de conduite aident à améliorer la lisibilité en guidant visuellement le lecteur du titre vers le numéro de page correspondant.
Maintenant que vous avez appliqué des styles sur la plupart des textes qui vont faire office d'entrée de table de matière, ça prend évidemment un certain temps, et vous en aurez un certain nombre au fur et à mesure que les textes défilent, se pose la question de savoir à quel endroit vous allez poser votre table de matière. Dans le panneau de pages, l'idée c'est de vous organiser un peu en amont. Là j'ai 28 pages et évidemment je dois poser ma table de matière plutôt au début du document. Alors ici, je vais tout simplement poser des pages, faire en sorte que ces pages-là s'organisent de telle sorte que je puisse garder un peu d'espace à gauche, alors par exemple une page vide à gauche ici, ce qui fait que j'ai déjà de l'espace à gauche de mon document ici pour démarrer. Si je veux que cette page de table de matière arrive au début du document, je la repositionne. Enfin, vous êtes totalement libre de positionner votre table de matière où ça vous arrange. Dans le pire des cas, si vous souhaitez réserver cette page-là tout à l'heure à une couverture, rajoutez tranquillement une deuxième page, et ainsi vous aurez maintenant un espace réservé à la couvre, et un espace réservé à la table de matière. Donc cette petite manip un petit peu comme ça simple et manuel me permet de vous rappeler que vous gérez vos pages exactement comme vous voulez, mais il vaut mieux prévoir, ça paraît logique, un petit espace pour la table de matière avant de l'intégrer. Maintenant que c'est fait, on va commencer par le début, c'est-à-dire que je vais vous faire faire une table de matière simple, et dans une séquence juste après, on parlera un petit peu des styles pour agrémenter, enjoliver cette table de matière. Donc si je me limite à la création d'une table de matière simple, je peux éventuellement aller directement dans le menu page et demander ceci. Je m'occuperai de ça dans la séquence d'après, les styles de table. Pour le moment, je vais dans table de matière, et là vous allez voir que le plus dur est fait, puisque je vais pouvoir ici, par exemple, à la place de table de matière, écrire un autre titre, par exemple sommaire, choisir éventuellement de lui appliquer un style spécifique, donc je vais créer un nouveau style spécialement pour le titre sommaire de ma table de matière, je vais l'appeler titre table de matière, et je vais en profiter pour mettre ici l'accent sur un caractère à bâton, assez gros, avec de la couleur, bref, vous pouvez vous lâcher puisque c'est le titre de votre table de matière, vous aurez un gros sommaire en magenta ici, 30 points, qui va s'afficher au début de votre table de matière. Donc je valide, pour le moment, qu'est-ce que j'ai fait ? Eh bien j'ai créé un titre pour ma table de matière dans lequel j'ai appliqué un style. Puis dans le panneau que vous avez ici sur la droite, autre style, vous avez les styles que vous avez appliqués à vos différents textes. Donc par exemple ici, préface est associé au titre 1, et puis un petit peu plus bas dans les pages, vous avez activé aussi le titre 2. Eh bien là c'est pareil, et c'est important d'avoir des numéros cohérents, titre 1, je vais l'ajouter aux éléments de titre 1, c'est-à-dire le niveau principal. Et pour rajouter enfin le titre 2, ici, je clique sur ajouter, et je constate ici une sorte de hiérarchisation de mes titres, et c'est pour ça qu'il est important de bien être rigoureux sur la gestion des noms de style pour bien les mettre dans l'ordre qui vous arrangent. Pour rebondir sur cette zone d'options qui est ici, j'ai une option qui m'intéresse, que j'ai vivement intérêt à ne pas décocher, qui s'appelle créer des signes PDF. Quand vous verrez plus tard la création d'un document, et notamment d'un PDF interactif, vous verrez que l'avantage d'avoir des signes ici directement dans InDesign, eh bien ces signes-là se convertissent automatiquement en signés numériques dans le PDF. Sous-entendu, quand la personne décidera de consulter votre document en ligne, et qu'elle cliquera sur un lien issu d'une table de matière InDesign, eh bien ce lien vous permettra d'accéder automatiquement, quand vous cliquerez dessus, au sujet concerné, donc ça devient des liens interactifs automatiquement, et donc je pense qu'il serait dommage de décocher cette option-là, évidemment. Donc pour le moment, je fais le résumé, j'ai géré ici un titre avec une présentation plus ou moins flatteuse, j'ai intégré dans l'ordre mes styles de déclenchement, titre 1 puis titre 2, et éventuellement je fais attention de ne pas décocher cette option-là. Je vais valider, cliquer une dernière fois dans ma table de matière, et vous faire constater ici que ma table de matière s'est naturellement fabriquée, et que pour le moment, puisqu'on n'a pas encore vu comment appliquer des styles spécifiques à la table de matière, eh bien ce qui a été repris, c'est tout simplement le style d'origine des déclencheurs, donc le bleu pour les titres 1, mais si vous regardez bien, le magenta pour les titres 2, que vous retrouvez notamment en page 6 et en page 7. Donc ça explique pourquoi, par défaut, il ne s'est pas posé de question, et m'a tout bêtement appliqué des couleurs associées au style d'origine. Une fois que votre table de matière est créée, évidemment vous pourriez vous poser la question d'essayer d'améliorer la présentation de cette table de matière, et surtout d'améliorer le style par le biais d'une feuille de style, pourquoi ? Parce que vous avez besoin que cette présentation soit récurrente, pérenne, et surtout que vous puissiez, en cas de correction, être sûr d'avoir une mise en forme qui ne bouge pas. Donc rien que pour ça, vous êtes un peu obligé, à mon avis, de faire une feuille de style en plus, d'où l'objet de cette séquence un petit peu spéciale, qui consiste à mettre en forme la présentation de cette table de matière. Alors, est-ce qu'on fait un style pour les deux niveaux, identique ? Est-ce qu'on fait un style par niveau ? Je dirais que ça n'est qu'une histoire de temps passé, alors pour faire simple ou pour faire qu'un, et si vous avez envie d'aller plus loin, vous pouvez en faire deux. Alors, ce n'est pas très compliqué, il suffit de décider, par exemple, de sélectionner cette ligne-là. Pour info, quand je vais dans le menu texte et que j'affiche les caractères masqués, je voulais vous faire remarquer qu'entre préface et 3, vous avez ici le symbole de la tabulation. C'est-à-dire que quand je vais poser des tabulations dans mon style, le chiffre 3 va normalement se placer là où je vais décider de poser mon taquet de tabulation dans la règle. Alors, pour arriver à faire tout ça, je sélectionne ma ligne, je vais faire un petit peu d'espace ici avant ma page. Ça, c'est important parce que si vous ne prévoyez pas d'espace au-dessus de votre page, InDesign n'aura pas assez de place pour poser la règlette qui va vous aider à caler les éléments, les numéros, etc. Donc, une fois que j'ai fait un peu d'espace, tout simplement comme ceci, je vais dans le menu texte, je demande « tabulation », ici, j'ai une petite règlette qui se pose ici. Si jamais, pour x raison, vous décidez de bouger la règlette, de déplacer la page, de zoomer, de dézoomer, eh bien, en cliquant sur le petit symbole ici d'aimant ou de fer à cheval, vous allez recaler automatiquement la règle sur le bloc qui va bien. Ici, vous avez les tabulations. Tabulation gauche, centré, droite, décimale. Donc ici, je prends la tabulation de droite. Pourquoi ? Parce que j'aimerais que les numéros de ma table de matière s'alignent par rapport à leur côté droit respectif, et c'est pour ça qu'ici, je prends cette tabulation-là et je la cale à peu près vers la fin de mon bloc. Vous voyez qu'en cliquant dans la zone légèrement grise ici, je l'ai posée. Si je la jette en la tirant vers le bas comme ceci, elle disparaît. Donc, tabulation droite, posée aux alentours de 175. Et donc, vous voyez que tous vos numéros sont déjà calés. Ça, c'est une première bonne chose. Deuxième chose, mais encore une fois, rien d'obligé. Si vous souhaitez agrémenter votre sommaire de points de lecture, de guide de lecture, vous avez ici les points de conduite. Eh bien, rien ne vous interdit de rentrer après avoir sélectionné, j'insiste, le texte qui est intéressant. Donc celui-ci, préface, page 3. Rentrez dans point de conduite, et là, décidez de taper le symbole qui vous plaît. Par exemple, point, espace, si vous souhaitez avoir des pointillés un petit peu plus aérés. Alors, normalement, ici, je devrais les voir. Alors, pourquoi je ne les vois pas ? Oui, c'est de ma faute, pardonnez-moi. Tout simplement parce que je n'ai pas sélectionné la tabulation qui est ici. Donc, je me permets de garder cette erreur dans la séquence parce que ça vous permet de remarquer que si vous oubliez de sélectionner en cliquant dessus la tabulation qui est concernée, eh bien, le point de conduite que vous allez rentrer dans point de conduite ne sera pas activé sur cette tabulation. Donc, vous voyez que cette erreur-là, finalement, il vaut mieux la connaître et c'est pour ça que je me suis permis de vous la montrer. Je ne l'ai pas fait exprès, mais ça permet d'avancer un petit peu sur cette question. Donc, j'ai bien sélectionné la tabulation, j'ai bien les points de suite qui apparaissent. Vous voyez qu'ici, si je décide de les resserrer, eh bien, en enlevant l'espace, j'aurais des points plus serrés, peut-être moins jolis. En refaisant l'espace, j'ai des points moins serrés. Donc, ça commence à prendre un petit peu forme, tout ça. Alors, est-ce que je fais la même présentation pour les titres 1 ? Est-ce que j'en fais une deuxième pour les titres 2 ? Ça, c'est vraiment vous qui déciderez. En tout cas, à mon avis, pour l'exercice ici, on va faire simple. Et donc, on va transformer ce texte-là en un style. Un style de paragraphe, bien sûr, que je vais appeler ici « Nouveau style de paragraphe, pourquoi pas, entrée de table de matière ». Permettez-moi d'abriger un peu. Je vais valider. Et évidemment, ce style spécifique ici, « Entrée de TDM », j'ai fait une toute petite faute, que je vais directement corriger, ce style « Entrée de TDM », je vais maintenant pouvoir l'intégrer dans la mise en forme globale de mon style de sommaire. Alors, comment régler ça ? Très simplement, vous pouvez fermer tous les panneaux qui ne vous intéressent pas. Pour que la grille de sommaire ou la zone de sommaire se mette en forme dans les bonnes conditions, vous retournez dans le menu page « Table de matière ». Et en fait, je voulais attirer votre attention sur un point délicat, c'est qu'ici, chaque entrée de niveau 1 ou de niveau 2 est associée à une zone de style ici. C'est peut-être le point le plus délicat de cette séquence. Quand j'active le style 1 ici, j'ai donc la zone de style correspondant au style 1. Quand j'active le style 2, j'ai la zone correspondant au style 2. Et donc ici, ce qu'il vous faut tout simplement réaliser, c'est une sorte de lien entre le style que vous venez de fabriquer, qui gère les points de suite, et le niveau d'entrée de la table de matière dans lequel vous souhaitez l'appliquer. Donc titre 1, je vais l'associer ici à mon style, que j'ai appelé ici « Entrée de TDM ». Comme on a décidé d'appliquer le même style pour des raisons de simplification, on va sélectionner maintenant le style numéro 2, titre 2, et on va également le lier avec le même style, puisqu'on a décidé que c'était le même, mais vous auriez pu imaginer « Entrée 1 » de TDM pour les titres 1, « Entrée 2 » de TDM pour les titres 2, et là vous auriez pu imaginer que les titres 1 sont en gras, que les titres 2 sont en caractère light, de couleur différente, etc. Donc je mets le même style pour tout le monde, donc titre 1 est associé à style « Entrée de TDM », titre 2 est associé à « Entrée de TDM ». Évidemment, quand vous allez valider, ce qui va se passer, c'est que tous vos styles vont naturellement prendre forme, donc ici on se retrouve avec un réglage à peu près cohérent, et la bonne nouvelle, c'est que quand je vais décider ici, et c'est tout l'intérêt d'avoir fait des styles, c'est que les numéros de pages que j'ai ici sont évidemment associés à des numéros de pages réels qui se retrouvent dans mon panneau de pages. Alors, ce que vous faisiez quand vous n'aviez pas de style de table de matière automatique, en cas de rajout de page ici, imaginez que je rajoute une page ici, après la page 3. Vous imaginez bien que la page 4 est devenue 5, que la page 5 est devenue 6, et la conséquence naturelle de tout ça, c'est que, évidemment, dans ma table de matière, il faudra remodifier tous les numéros manuellement. Alors, plus la peine de s'embêter, puisque maintenant vous avez une table de matière automatique, donc je vais zoomer fortement sur les numéros pour bien vous montrer que ça bouge à ce niveau-là. La page 3 est restée 3, la page 5 est restée 5, et bien ici, en cliquant sur votre bloc et en retournant dans le menu page, vous avez la possibilité de mettre à jour votre table de matière. Et c'est à mon avis le point le plus intéressant de toute cette séquence, puisque grâce à cela, regardez bien, la mise à jour des numéros va se faire naturellement, parce que la table de matière étant associée à des pages réelles, en rajoutant une page, il y a une incrémentation qui se fait ici, mais vous notez qu'évidemment, dans le sens inverse, si je décide à n'importe quel moment de supprimer la page 4 en la mettant à la poubelle, et que je décide de mettre à nouveau à jour mes numéros, ici toujours en demandant page, mettre à jour les styles de la table de matière, et bien regardez, les numéros se mettent à jour en temps réel. Donc voilà le côté intéressant de la chose, c'est-à-dire une mise à jour en temps réel des numéros de la table de matière en cas de rajout de suppression de page, ce qui serait évidemment une vraie galère à gérer si vous n'aviez pas de table de matière automatique.

Programme détaillé de la formation

11 commentaires
4,6
11 votes
5
4
3
2
1
Sophie.S
Il y a 1 year
Commentaire
Une formation claire, explicite qui améliore et conforte mes compétences sur Indesign. Un orateur très pédagogue. A recommander ++++.
rilana.picard
Il y a 1 year
Commentaire
Très bonne formation avec un formateur qui est facile à suivre. Qui m'a permis encore d'apprendre de nouvelles choses et d'en affiner d'autres. Je recommande cette formation.
minaraifa
Il y a 2 years
Commentaire
Très pédagogique! voix agréable, calme, posée facilitant l'écoute longue de modules en modules.
Air2
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation, avec une parfaite pédagogie, des exercices, tout y est !
Un grand merci à Stephane LEMOINE, un excellent formateur
maxmad
Il y a 2 years
Commentaire
Formation très intéressantes ! J'ai beaucoup appris sur certaines fonctionnalités comme les documents interactifs ou les EPUB. Tout est clair est expliqué dans le détail. Les exemples sont fournis.
David.missonnier
Il y a 3 years
Commentaire
La formation est très intéressante,
je n'ai malheureusement rien appris, la formation m'a été imposée par ma hiérarchie, mais pour une mise à niveau des fonctions que je n'utilise que peu car interdite par mon service informatique (Publish online, ou le cloud adobe), c'était intéressant.
Merci beaucoup pour cette formation, sincèrement,
vero.legras19
Il y a 3 years
Commentaire
Formation bien conçu, intéressante, captivante. Je dirai simplement que les exercices sont assez pauvres et pas assez complexes. Sinon, je sais utiliser le logiciel dans des travaux de production de revues et de livres, donc ça me va.
aristote797
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent. Très clair. Voix agréable. De quoi prendre en main largement et simplement le logiciel. Merci beaucoup
riversebastien1
Il y a 3 years
Commentaire
Le formateur est excellent, ce n'est pas lui que je vise mais ne serait ce pas la même formation que in design 2020?
lang.baptiste18
Il y a 3 years
Commentaire
Très bon tuto !
eugene.compaore
Il y a 3 years
Commentaire
Les vidéos dans les modules 6 et 7 ont quelques ont tendance à ne pas avancer et tournent en boucle sauf si on ne clique pas sur la suivante.
Nos dernières formations InDesign
  • Créer une couverture de livre avec InDesign & Photoshop
    Découvrir
    À travers cette formation, vous maîtrisez les logiciels InDesign et Photoshop et vous mettez en pratique vos compétences pour la création d’une couverture de livre.
    6h16 39 leçons
  • Atelier InDesign et Scribus - Réaliser un article de presse
    Découvrir
    Comparer les logiciels PAO de référence, InDesign et Scribus, en réalisant un article de presse.  
    1h47
  • Pack 2 formations
    Pack Indesign CC 2021 - 15h de vidéos
    Découvrir
    Maîtriser Indesign CC 2021, des fonctions de bases jusqu'aux dernières fonctionnalités. Ce pack de formation de 2 vidéos de plus de 15 heures est adapté aussi bien aux débutants, qu'aux personnes souhaitant se mettre à jour sur les dernières nouveautés de Indesign CC 2021. Vous allez apprendre la création et la gestion des blocs, la mise en forme typographie et style de texte, l'importation et la gestion des images ainsi que la diffusion efficace de vos fichiers. Vous allez également pouvoir aller plus loin en abordant la gestions des styles de texte ou la technique d'automatisation qui va vous permettre de booster votre créativité.   A la fin de cette formation basé sur des exemples et des exercices concrets, vous maîtrisez votre production et votre créativité sera renforcée. Profitez de ce pack de plus de 15 heures de formation pour devenir un professionnel sur Indesign CC 2021.
    16h05 191 leçons
  • Apprendre InDesign CC 2021 - Les fondamentaux
    Découvrir
    A la fin de cette formation, vous serez entièrement autonome sur la création de mise en page de type brochure flyer ou autre document. .tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}
    6h52 103 leçons 4,96 / 5
  • Apprendre Indesign CC - Niveau expert
    Découvrir
    Être capable de maîtriser les fonctionnalités les plus avancées d'InDesign CC.
    5h57 49 leçons 5 / 5