Techniques de Dessin : Ombres Propres et Portées

Ombres et lumières
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Cours de dessin : paysages, perspectives et décors
Revoir le teaser Je m'abonne
4,7
Transcription

59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,7
59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

L'objectif de cette vidéo est de vous apprendre à :
1. Distinger entre ombres propres et ombres portées.
2. Utiliser la lumière pour définir les ombres sur différents objets.
3. Appliquer les principes de la perspective pour une ombre réaliste.

Apprenez à dessiner les ombres propres et ombres portées pour améliorer vos illustrations et donner de la profondeur à vos dessins.

Dans cette leçon, nous allons approfondir l'art de dessiner les ombres en distinguant les ombres propres des ombres portées. Les ombres propres se trouvent sur l'objet ou la personne, tandis que les ombres portées sont projetées par la lumière sur le sol. Vous aurez également la liberté de choisir la direction et l'intensité de la lumière dans vos dessins. Par exemple, un éclairage venant de la gauche rendra le côté droit sombre et vice versa.

Nous aborderons aussi la façon dont la lumière affecte les formes complexes, comme les montagnes et les arbres. La perspective et l'angle de la lumière joueront un rôle crucial dans la création d'ombres réalistes, notamment en considérant des aspects comme la hauteur du soleil et l'heure de la journée.

Cette leçon vous guide étape par étape à travers les techniques de base pour rendre vos illustrations plus crédibles et esthétiquement plaisantes en maîtrisant l'art des ombres.

Voir plus
Questions réponses
Quelle est la différence entre une ombre propre et une ombre portée ?
Une ombre propre est la partie de l'objet qui est sombre à cause de la lumière venant d'une autre direction. Une ombre portée est l'ombre projetée par l'objet sur une autre surface, comme le sol.
Comment l'angle de la lumière influence-t-il la longueur des ombres portées ?
Plus l'angle de la lumière est bas, comme au coucher de soleil, plus les ombres portées sont longues. À midi, quand la lumière vient d'en haut, les ombres sont courtes.
Comment les ombres sont-elles affectées par la forme de l'objet ?
Les ombres varient selon la forme de l'objet; des objets avec des surfaces irrégulières auront des ombres plus complexes que des objets aux surfaces lisses.
Toujours plus avant dans la réalité, nous allons dessiner les ombres. Deux types d'ombres. Les ombres propres, c'est-à-dire celles qui sont sur l'objet ou sur la personne. Et les ombres portées, c'est-à-dire les ombres projetées par la lumière sur le sol. D'abord, les ombres propres. Prenons le personnage tel que nous avons dessiné. Dans un dessin d'imagination, vous pouvez choisir votre lumière. Donc, c'est arbitraire, c'est ce qui vous arrange, c'est ce qui va améliorer votre illustration, ce que vous voulez. Donc, par exemple, choisissons un éclairage de gauche. Dans les ombres propres, c'est le côté opposé à la lumière qui est sombre. Et l'ombre tourne autour de l'objet en étant de plus en plus sombre. Par exemple, ce personnage. Il va être plus ombré du côté droit. Je commence à l'habiller un peu. Donc, tout ce qui est opposé à la lumière... est plus sombre. Par exemple, pour les jambes, l'extérieur, le côté gauche, est éclairé, et l'intérieur, la première jambe, par exemple, est plus sombre. Ça redevient plus clair là, et encore plus sombre de l'autre côté, sur l'autre jambe. Sur cette montagne, on va avoir peut-être des... des vallées différentes, des pans un peu différents, qui vont être marqués par la lumière et par l'ombre. Tout ce qui va être dans le côté en creux, opposé par rapport à la lumière, va être plus sombre. On peut avoir des retours. Et pour finir, par exemple, on va avoir... On va être vraiment complètement à l'opposé de la lumière. Ça, ce sont les ombres propres. Mais il y a aussi les ombres portées. Une ombre portée, par exemple, ce personnage... Alors, ça va dépendre de la hauteur du soleil. Supposons, on va prendre une hauteur à 45 degrés, un éclairage normal. C'est très simple, vous faites... vous posez... Vous faites l'angle de la lumière qui passe par le haut de la tête, avec son intersection avec le sol. Et donc... Vous allez avoir une ombre comme ça. Et plus la lumière va être rasante... Par exemple, le soir, plus l'ombre va être longue. Vous connaissez, quand vous marchez le soir au soleil couchant, votre ombre est gigantesque. Mais là, on a pris un parti pris simple. C'est-à-dire que la lumière est là, et les ombres s'en vont parallèlement à l'horizon. Mais en fait, c'est très particulier que le soleil soit là. Il pourrait très bien être là. Dans ces cas-là, comment vont réagir les ombres ? Elles vont suivre les lois de la perspective. Par exemple, reprenons... On va faire un arbre pour changer. Je vais lui donner une forme un peu particulière. Prenons un arbre mort, ce sera plus simple. Comme ça. Il est un peu biscordu. Faisons l'ombre portée de cet arbre. Il a une forme un peu penchée. Il a des branches irrégulières. On choisit un angle de lumière, toujours pareil. Vu que le soleil est très lointain, on considère que tous les rayons qui viennent du soleil sont parallèles. On va faire un arbre pour changer. On va faire un arbre pour changer. On est un peu en symétrie, comme en miroir. Maintenant, on fait un rempli. D'ailleurs, quand vous coloriez ou vous ombrez, vous pouvez choisir un chouette de façon parallèle, comme si vous étiez sur la surface. Par exemple, ne faites pas comme ça, parce que là, vous n'êtes pas du tout dans le plan. Là, j'ai l'impression d'être couché sur le plan, quand je fais mes ombres. Ça, c'est l'ombre portée, donc. Et l'ombre propre sur cet arbre, vu que l'éclairage est vraiment de derrière, en fait, une grande partie va être dans l'ombre. Et c'est la partie la plus... à gauche, qui va être dans la lumière. On va juste garder un petit légéré de couleur, de lumière, je veux dire. On va juste garder un petit légéré de couleur, de lumière, je veux dire. On va juste garder un petit légéré de couleur, de lumière, je veux dire. De même qu'on pourrait faire quelques rochers, qui eux aussi... auraient une ombre... qui serait opposée à la lumière. Si on avait une tour là, par exemple, un cheval sur l'horizon, si elle était carrée, elle serait comme ça. Si elle était ronde, la courbure serait dans ce sens-là, puisque descendant vers l'horizon, c'est la base. Si c'était un angle, on ferait comme ça. Et si c'est arrondi, on fait comme ça. C'est toujours pareil, on a une ombre dégradée. ... ... ... ... ... ... ... D'ailleurs, est-elle cohérente avec la taille de mes humains ? Finalement... Si je prends ça... Je trouve que mon humain aura cette taille-là. Oui, mais c'est une petite tour. Donc là, on a plus... C'est vraiment une petite tour, une petite porte. On a l'échelle humaine, comme ça. C'est vraiment une petite tour de rien du tout.

Programme détaillé de la formation

3 commentaires
4,7
3 votes
5
4
3
2
1
cremaschi_charlotte
Il y a 1 year
Commentaire
L'exercice du sol en damier est un classique lors de l'apprentissage/ la révision de la perspective. Pour ceux qui trouvent que cela va un peu vite; vous pouvez compéter ce cours en consultant ce site https://apprenez-a-dessiner.com/quadrillage-en-perspective/
Ne pas hésiter non plus à utiliser la touche imprime-écran (à partir la 7.42min ou la feuille de dessin apparaît en gros plan.
grapin.expertise
Il y a 2 years
Commentaire
Les points placés sur les diagonales ne sont pas précis de combien sont-ils ?
grapin.expertise
Il y a 2 years
Commentaire
Les points placés sur les diagonales ne sont pas précis de combien sont-ils ?
Nos dernières formations Cours de dessin