Maîtriser le Dessin des Arbres

Comment dessiner à la mine de plomb un arbre ?
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Cours de dessin : paysages, perspectives et décors
Revoir le teaser Je m'abonne
4,7
Transcription

59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,7
59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo incluent l'apprentissage des bases de la structure des arbres, la compréhension des erreurs courantes à éviter et la maîtrise des techniques pour dessiner des arbres réalistes.

Apprenez à dessiner des arbres réalistes en comprenant la structure unique et la croissance naturelle de chaque arbre.

Dans cette leçon, nous explorerons en profondeur les techniques pour dessiner des arbres de manière réaliste. Un arbre est le reflet de sa vie, avec ses branches qui se ramifient de plus en plus finement. Il est essentiel de capturer la manière dont un arbre pousse naturellement, en évitant les erreurs classiques telles que des troncs trop droits ou des branches disproportionnées.

Nous détaillerons comment les branches se rétrécissent progressivement et changent d'orientation, tout en indiquant comment représenter les racines qui peuvent être visibles ou cachées, selon l'espèce. Pour donner du volume et de la texture à vos dessins, nous aborderons également les techniques pour représenter l'écorce et les variations de lumière sur le tronc.

Enfin, la leçon inclut des astuces pour dessiner des arbres avec ou sans feuilles, en créant des effets de fondaison réalistes sans avoir à dessiner chaque feuille individuellement. Vous découvrirez comment structurer le feuillage en plusieurs masses pour un effet naturel et dynamique.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de capturer la croissance naturelle d'un arbre dans un dessin?
Capturer la croissance naturelle d'un arbre est essentiel car elle reflète la réalité de son développement, offrant ainsi un dessin plus réaliste et dynamique.
Quelles sont les erreurs classiques à éviter lorsqu'on dessine des arbres?
Les erreurs classiques incluent la création d'un tronc trop droit et des branches disproportionnées, ainsi que des changements brusques d'épaisseur des branches.
Comment peut-on représenter les racines d'un arbre dans un dessin?
Les racines peuvent être représentées par des lignes plus ou moins prononcées qui s'étendent au pied de l'arbre, certaines racines pouvant même sortir du sol, surtout pour des espèces comme les palétuviers.
On a déjà décoré nos paysages avec quelques arbres, mais maintenant, on va entrer dans le détail et montrer comment les dessiner. Un arbre, par sa configuration, est un résumé de sa vie. On voit la façon dont il a poussé. Parce que le principe d'un arbre, c'est de... de pousser des rameaux de plus en plus petits. Il va toujours du plus gros au plus petit. Et une erreur classique, c'est de faire d'abord un tronc tout droit et des... des branches. Là, je vais vraiment faire un arbre affreux. Parfois même, on va jusqu'à faire des arbres avec des branches plus grosses. Et puis qui s'arrêtent... Voilà, un arbre affreux caricaturé. Comme ça. Ça, c'est tout sauf un arbre. Parce que... c'est un tronc... qui se ramifie, par exemple. Qui à nouveau se ramifie. Et chaque fois... les branches vont en s'amenuisant. En s'amenuisant. Et puis, elles peuvent très bien changer... d'orientation. Mais à chaque fois... elles sont plus petites. On arrive au bout à des petits rameaux de plus en plus petits. Vous n'aurez jamais une branche qui, d'un coup, passe d'une épaisseur importante à... à ça, par exemple. Ça passe d'abord par tous les intermédiaires. Puisque, petit à petit, chaque tronçon va grossir. Chaque tronçon va grossir, en fait. Surtout, ce qui est le plus vivant, c'est les changements de courbure. En général, de toute façon, ça repart... Voilà. Ça, c'est une branche. On va en faire une autre. Parfois, une branche se casse, donc les branches peuvent passer les unes devant les autres. En général, il s'équilibre, petit à petit. Là, par exemple, je vois que... Ou parfois, il est... Par exemple, il est contre un mur, donc il va se développer d'une façon asymétrique. Et... Il se termine par des racines. Plus ou moins prononcées, mais qui sont... qui sont des racines. Plus ou moins prononcées, c'est-à-dire qu'on les voit plus ou moins sortir du sol. Certains arbres, comme les palétuviers, par exemple, ont des racines aériennes qui sortent énormément, se ramifient, comme ça, et tombent dans l'eau... en se... en... en divergeant. En général, on a l'eau, comme ça, et toutes les racines du palétuvier qui font ça. Avec parfois des morceaux qui repartent, et puis ça tombe dans l'eau. Vous pouvez donner une matière au tronc de votre arbre. Toujours pareil, vous choisissez un côté éclairé. Et... vous pouvez montrer le côté ligneux... en faisant des petits traits. Parfois, vous pouvez même... faire un tronc avec un... Parfois, les troncs sont creux. Je vais faire un arbre sans feuilles. Mais quand vous voulez faire un arbre avec des feuilles, vous devez... Par exemple, je vais le faire un peu penché. Parce que ça ne pousse pas forcément droit. Euh... Vous devez imaginer, on va dire... Vous pouvez, comme ça, faire un arbre qui est un peu penché, avec des trucs, des trucs de... de... Vous pouvez, comme ça, imaginer une structure de branche. Et... Ensuite... En fait, les feuilles vont pousser sur les... Chaque branche. Elles vont tellement pousser qu'elles vont se cacher les unes les autres. Et... Quand vous voulez représenter... D'une façon plus... Distante le feuillage, vous ne pouvez pas dessiner toutes les feuilles, parce que vous n'obtiendrez... Vous n'arriverez pas à donner l'effet de fondaison, mais vous montrerez des feuilles plates les unes devant les autres. Et ça fera un effet papier découpé, mais pas vraiment. Parce qu'en fait, les... Les feuillages des arbres... font... plusieurs boules, comme ça, successives. Ce ne sont pas... un seul casque rond. Ça suit, en fait, les... les ramifications des branches. On peut les apercevoir. C'est bien de montrer le début. Et... La technique, c'est de ne pas dessiner toutes les feuilles. C'est de montrer la masse du feuillage. Avec ces diverses... Diverses boules, comme ça, qui... Vous voyez ? Je vais en rajouter une là, par exemple. C'est bien d'avoir un petit bout qui dépasse. Et à chaque fois, on doit sentir les feuilles. Donc, vous faites toujours pareil, en suivant la lumière. Vous pouvez avoir, par exemple, aussi des... Une partie du feuillage qui descend sous le... Sous la branche. Parfois, on peut même avoir un bout de branche, avec... Un reste de feuillage, comme ça. Vous pouvez faire apparaître des branches au milieu... Des... Des feuilles. Et après... Vous installez vos ombres. Vos racines. Ça, c'est un certain type d'arbre. Et... On va voir différents types, mais on va commencer par ça. Différents types, mais on va travailler avec un autre... Médium.

Programme détaillé de la formation

3 commentaires
4,7
3 votes
5
4
3
2
1
cremaschi_charlotte
Il y a 1 year
Commentaire
L'exercice du sol en damier est un classique lors de l'apprentissage/ la révision de la perspective. Pour ceux qui trouvent que cela va un peu vite; vous pouvez compéter ce cours en consultant ce site https://apprenez-a-dessiner.com/quadrillage-en-perspective/
Ne pas hésiter non plus à utiliser la touche imprime-écran (à partir la 7.42min ou la feuille de dessin apparaît en gros plan.
grapin.expertise
Il y a 2 years
Commentaire
Les points placés sur les diagonales ne sont pas précis de combien sont-ils ?
grapin.expertise
Il y a 2 years
Commentaire
Les points placés sur les diagonales ne sont pas précis de combien sont-ils ?
Nos dernières formations Cours de dessin