Créer un Document A4 de Type « Impression » avec Publisher

Correction guidée de l'exercice de mise en page
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Affinity Publisher
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Description Programme Avis

L'objectif de cette vidéo est de guider les utilisateurs à travers le processus de création d’un document A4 de type « Impression » en utilisant Publisher, tout en leur fournissant des astuces pour une mise en page efficace et professionnelle.

Découvrez comment créer un document A4 dans Publisher en suivant ces étapes détaillées pour une mise en page optimale.

Pour réaliser cet exercice, nous allons vous guider étape par étape dans la création d’un document de type « Impression » A4 en utilisant Adobe Publisher. Nous commencerons par configurer les paramètres de base, tels que la résolution et l'orientation de la page, et nous assurerons que le mode colorimétrique est set à CMJN pour l'impression.

Ensuite, nous aborderons la création et l'importation d'une image, la gestion des blocs de texte, et comment utiliser des styles de paragraphes prédéfinis pour optimiser votre mise en page. Vous apprendrez également à manipuler les calques pour éviter le déplacement accidentel des éléments, ainsi qu'à appliquer des couleurs harmonisées à partir de votre image principale.

Pour perfectionner votre document, nous verrons comment définir des filets de colonnes et ajuster les gouttières pour une lecture agréable. Enfin, nous terminerons par les ajustements finaux, comme ajouter des fonds perdus, créer des blocs de texte semi-opaques et enregistrer votre travail sous le format approprié.

Ce tutoriel est idéal pour les débutants comme pour les utilisateurs intermédiaires qui souhaitent améliorer leurs compétences en mise en page avec Publisher. Suivez nos instructions pour créer un document professionnel et prêt pour l'impression.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de vérifier la résolution de sortie avant de commencer un projet dans Publisher?
La résolution de sortie doit être vérifiée pour garantir que la qualité de l'impression finale sera optimale, généralement 300 dpi pour les impressions professionnelles.
Comment peut-on utiliser une couleur de l'image pour le texte dans Publisher?
En utilisant l'outil pipette de Publisher, vous pouvez sélectionner une couleur de l'image et l'appliquer directement à votre texte, créant ainsi une harmonie visuelle dans votre document.
Quel est l'avantage d'utiliser des doubles pages pour travailler sur des projets Publisher?
L'utilisation de doubles pages permet de visualiser et d'ajuster plus facilement les éléments qui s'étendent sur deux pages, assurant ainsi une continuité et une cohérence dans la mise en page.
Pour la réalisation de cet exercice, je peux vous proposer la méthode suivante. Je vais commencer par créer un nouveau document de type « Impression » A4. Je vais faire attention ici de vérifier que la résolution de sortie est adaptée à mon besoin, c'est-à-dire 300 dpi, vérifier que l'orientation pour laquelle j'ai opté est bien l'orientation verticale, 4 pages. Je vais ici décider d'utiliser des doubles pages pour travailler sur mes deux pages en vis-à-vis. Vérifier ici que le mode de sortie colorimétrique sera bien le CMJN, puisque ce document finira à l'impression. Quant aux marges, je dirais que c'est assez peu important, mais ici on a noté que les marges sont relativement marquées, donc n'hésitez pas à augmenter vos marges à 30 mm en cochant la petite case ici, pour avoir la même valeur partout. Et enfin, je vais bien évidemment penser à anticiper le réglage de mes fonds perdus ici, en demandant une valeur de 5 mm pour tout le monde. Je crée, j'arrive dans mon panneau de pages, dans lequel je vais double-cliquer dans les pages 2 et 3, pour commencer à visualiser mes deux pages de front ici, et commencer à fabriquer selon le modèle évidemment qui a été proposé, mon document. Alors je pourrais commencer par poser un bloc ici, image qui va me permettre de gérer un petit peu l'encombrement de mes pages. Alors pour y arriver, je vais tout simplement créer un grand bloc images, et je vais m'assurer que la position des contours de bloc coïncide bien avec les repères de fonds perdus qui sont sur le bord ici, et je peux commencer pourquoi pas à importer mon image, pour déjà imaginer la place que prendra ce visuel. Je vais donc demander dans Fichier, Placer, aller chercher ma photo qui se trouve dans mon dossier d'exercice fin, et qui s'appelle Fleur, que j'ouvre, et que je positionne éventuellement si besoin, grâce à mes petites flèches ici de redéplacement, de placement, de positionnement. Si cette photo ne vous convient pas en termes de dimension, n'oubliez pas qu'il est toujours possible d'effectuer un léger zoom, et ainsi favoriser encore son déplacement au sein du bloc. Donc pour le moment j'en suis là, ma photo a été placée sur un calque, forcément, puisque vous l'avez noté, dès que vous créez un objet ou un bloc, dans Publisher, vous générez systématiquement un nouveau calque. Eh bien, il serait peut-être prudent de verrouiller ce calque en cliquant sur le cadenas, et ainsi vous assurer que son déplacement devient impossible. Dans un deuxième temps, si vous souhaitez à nouveau vous reconcentrer sur le texte, eh bien vous allez créer ici un bloc spécial pour le titre, un bloc ici spécial, ce que l'on va appeler pourquoi pas le chapeau, ou en tout cas la zone de départ qui s'affiche ici, et nous pourrons ensuite envisager la création d'un bloc multicolonne que nous allons superposer à la photo qui est située sur la page de droite. Donc pour arriver au résultat, eh bien rien de bien méchant, je vais commencer par créer mon premier bloc de texte, que je vais ici mettre en superposition de l'image, tout de suite y placer mon texte, donc naturel au quotidien, et je vais m'empresser de commencer à créer une mise en forme particulière pour ce texte. Alors je vous avais proposé d'utiliser pourquoi pas du Century Gothic, mais soyons clairs, vous êtes tout à fait libre d'utiliser ce que vous souhaitez comme police, avec la possibilité ici de jouer sur des variations encore entre le titre qui pourrait être en gras, le sous-titre qui pourrait être en caractère plus petit non gras, et j'obtiens donc un résultat qui m'intéresse. Alors ce qui serait rigolo et pourquoi pas intéressant techniquement parlant, ça serait d'aller récupérer une couleur de la fleur qui est ici pour alimenter la couleur de mon texte. Alors pour cela rien de plus facile, je sélectionne mon bloc, je vais chercher l'outil pipette, je vais choisir une des couleurs de ma photo, alors par exemple celle-ci, et vous voyez qu'à partir du moment où mon texte était sélectionné, c'est la couleur de la fleur qui a été automatiquement intégrée directement dans le texte. Alors si cette couleur ne me convient pas, je pourrais toujours annuler tranquillement, reprendre la pipette et peut-être envisager l'utilisation d'une couleur un petit peu plus claire pour que ça colle un petit peu plus avec mon projet. Dans l'exercice fini, vous notez également que le texte est posé sur un bloc de fond blanc, et surtout que le texte est aligné verticalement à l'intérieur de ce bloc. Alors pour arriver au résultat, vous pouvez commencer déjà, pourquoi pas, par opter pour le bouton de remplissage qui se trouve ici, ainsi accéder à la zone de remplissage pour la zone de texte, ce qui va vous permettre ici de lui appliquer une couleur de fond blanc qui va naturellement se superposer par défaut à l'image qui apparaît derrière. Et donc si je passe en mode d'aperçu par le biais de l'essuie-glace qui est ici, je constate tout de suite qu'effectivement mon bloc apparaît sous une forme opaque et blanche en superposition, tout simplement parce que comme le bloc de texte a été créé après, il apparaît dans un calque au-dessus de l'image et ça m'arrange. Pour ce qui est de la position verticale de mon bloc, vous avez ici dans la palette de contrôle à disposition un bouton qui permet de régler verticalement le texte, et évidemment à partir de là vous pouvez commencer à vous rapprocher du résultat en termes de titre. Concernant le bloc que vous avez sur la gauche ici, eh bien n'hésitez pas à remettre peut-être les repères de placement, vous créez ici un bloc de texte que vous allez placer en respectant autant que possible les bords de marge qui sont ici avant d'y placer dans le menu texte un texte d'exemple, alors qui a évidemment tendance à reprendre parfois le réglage que vous aviez utilisé précédemment. Alors dans ce cas, pas de panique, n'hésitez pas à revenir sur un texte tout à fait normal de type noir, on peut enlever évidemment toutes les couleurs associées au document, il va falloir évidemment repartir sur une typo beaucoup plus petite, alors je pourrais éventuellement vous proposer de travailler sur du 12 points caractère régulaire et commencer à envisager une mise en forme typo un petit peu plus conventionnelle. Alors concernant la mise en forme de ce bloc que vous avez ici, vous avez noté l'apparition d'un filet sur le côté ici. Alors pour arriver à optimiser la présentation de ce type de bloc, vous le sélectionnez et n'oubliez pas que dans les palettes de contrôle que vous avez là-haut, vous avez à disposition des styles prédéfinis qui sont soit des styles de caractère prédéfini, soit des styles de paragraphes prédéfinis. Et en fait, le côté un petit peu sympa de la chose, c'est que dans les styles de paragraphes prédéfinis, vous avez des mises en forme qui pourraient tout de suite vous donner des présentations plus ou moins sympas en accord avec votre besoin du moment. Et vous voyez qu'en passant à un moment donné sur cette fonction ligne à gauche, eh bien j'ai automatisé l'application de mon filet qui apparaît sur le bord gauche de ma mise en page. Alors bien évidemment, si je passe en mode aperçu, voilà ce que ça donne. Et donc libre à vous à ce moment-là, si vous le souhaitez évidemment, de faire en sorte de caler votre repère par rapport au texte et ainsi avoir une présentation plus ou moins flatteuse de votre élément. Quant à la position ici un peu serrée du texte par rapport à l'image, eh bien rien de plus simple, il suffit de décaler très légèrement cet élément pour éviter que le texte touche la photo. Donc vous voyez qu'en très peu de temps finalement, on se rapproche sensiblement du travail qui est demandé ici avec des styles automatiques. Et ici, il ne nous reste plus qu'à nous occuper de ce bloc de colonne, semi-opaque avec un filet de séparation ici. Alors pour arriver au résultat, ce n'est pas bien méchant, je vais commencer par créer un bloc sur cette photo-là. Alors si jamais la photo pour x raisons vous dérange, vous gêne visuellement parlant, n'oubliez pas que grâce au calque, il est possible ponctuellement de masquer un élément et ainsi peut-être de mieux vous concentrer par exemple sur la gestion du bloc de texte. Ce que je fais donc ici, je n'aurai qu'à cliquer sur ce carré pour réafficher l'image à n'importe quel moment. Pour le moment, je m'occupe de la gestion de mon bloc de texte. N'oubliez pas qu'ici, vous pouvez soit placer le texte puis le transformer en deux colonnes ou anticiper ce réglage, puis placer le texte après. Et bien évidemment ici, dans le petit bouton de droite, je vais m'empresser de réduire la valeur de gouttière, c'est-à-dire la valeur de séparation entre mes deux colonnes, que je peux évidemment aussi manipuler, mais là vous prenez un risque en faisant ça puisque vous allez jouer sur des colonnes qui ne feront pas la même taille. Donc moi, je préfère simplement jouer sur ce bouton-là, ajuster la taille globale de mon bloc et donc m'assurer d'avoir deux valeurs de colonnes homogènes. Et pour faire simple, je vais décider dans ces colonnes-là d'y placer du texte de substitution que je trouve ici dans texte d'exemple. Alors attention, le publisheur a un petit défaut qui peut être aussi une qualité, c'est qu'il a tendance parfois à garder le style précédent, c'est-à-dire ligne à gauche. Donc là, n'hésitez pas à revenir sur un style « aucun », un style « vide », ce qui vous permettra naturellement de pouvoir replacer un texte sans aucun style prédéfini. Alors comme c'est du texte d'exemple, ne soyez pas surpris que parfois il n'en fait qu'à sa tête, il vous fait des espaces, des paragraphes courts. Si ce texte-là ne vous convient pas, en le redemandant, vous allez pouvoir normalement générer un nouveau texte et qui sera peut-être un peu plus dense, un peu différent. Alors qu'est-ce qu'on peut remarquer dans la mise en forme typo de ce texte-là ? Eh bien, on a un texte justifié. Pour y arriver, il va suffire de faire une sélection d'ensemble, justifier le texte en mode « Justifier à gauche ». Je me permets de vous faire remarquer ici que le texte est assez collé aux parois du bloc et ça va être d'autant plus embêtant qu'à un moment donné, vous allez commencer à souhaiter appliquer un contour de couleur autour de ce bloc. Alors, tant que vous n'avez pas de contour sur le bloc, la problématique du blanc tournant ici ne pose aucun problème puisqu'on ne voit pas que le texte est collé aux parois du bloc. Le problème va devenir évident quand, en allant dans le bouton « Remplissage » ici, vous allez demander à ce que la zone de texte soit entourée par un trait de couleur ou d'épaisseur particulière. Donc, je vais par exemple ici décider de faire un trait un petit peu plus épais pour que vous puissiez le voir. Et vous constatez ici que dans la couleur que vous pouvez attribuer à votre fond ou à votre contour suivant que vous choisissez « Remplissage » ou « Trait », il y aura évidemment la possibilité de gérer la couleur du contour et la couleur du fond. Donc, faites bien attention ici et c'est important de le rappeler que c'est en demandant ici dans « Remplissage » « Zone de texte » en mode « Trait » que vous allez pouvoir attribuer à cet objet un trait d'une certaine épaisseur et d'une certaine couleur. Alors, faites attention toutefois à vérifier que si vous avez mis un fond orange comme c'est le cas chez moi, de ne pas oublier de le supprimer tout en demandant ici « Bouton remplissage » « Mode remplissage » « Zone de texte » et en redemandant ici tout simplement de la transparence. Donc normalement, si tout va bien, je me retrouve ici avec un bloc effectivement de contour. Alors, avec un problème évident, c'est que le texte semble coller aux parois du bloc. Alors, pour résoudre la problématique de la paroi du bloc, dans le menu « Affichage » « Studio », vous avez ici « Zone de texte » et dans « Zone de texte », vous avez un certain nombre d'options. Alors, il faut évidemment être prudent, faire en sorte de masquer les éléments qui ne vous intéressent pas, afficher les éléments qui vous intéressent. Et vous voyez que dans l'onglet « Général » que vous avez ici, vous avez notamment la notion d'encart. Alors, comme je souhaite que cet encart soit commun, en tout cas identique de tous les côtés, je m'assure avant de faire quoi que ce soit que ma petite coche ici est validée et là, je peux ainsi commencer à envisager un petit encart de 2 mm, ce qui devrait suffire pour écarter sensiblement le contour du texte et ainsi aérer un petit peu le texte. Quant aux règles de colonne que j'ai ici, si je prends le soin évidemment de sélectionner mon bloc de texte, je vais pouvoir attribuer ici un repère de colonne. Alors, si vous souhaitez qu'il soit gris foncé, vous pouvez évidemment accentuer la couleur de l'élément. Demandez ensuite à épaissir légèrement le trait pour le voir un petit peu mieux. Donc vous voyez qu'ici, mon filet de colonne est plus ou moins marqué. Et pourquoi pas, comme c'est le cas dans l'exemple, réduire très légèrement le point de départ et le point d'arrivée de votre filet de colonne pour éviter qu'il finisse en limite de bloc, ce qui permet d'aérer un petit peu les choses. Donc j'obtiens ceci, et donc un bloc qui est agrémenté d'un filet de colonne pour favoriser la séparation des deux colonnes. Si jamais vous souhaitez changer en cours de route d'avis concernant la couleur du contour, aucun problème. N'oubliez pas que le bouton de remplissage qui est ici, si vous pensez bien à opter pour le mode trait ici, restez en trait uni, choisissez la couleur qui vous plaît, alors pourquoi pas ici du rouge, du vert, du bleu, en ayant évidemment toujours la possibilité d'intervenir sur l'épaisseur de ce trait. Vous pouvez donc obtenir ainsi un élément plus ou moins marqué. Et donc ce qui fonctionne ici, fonctionnera évidemment pour n'importe quel autre bloc de texte. Alors quand j'ai terminé, je m'empresse de réafficher ce qui était masqué, c'est-à-dire mon image d'arrière-plan, je vais maintenant pouvoir effectuer un comparatif de ce bloc-là avec le bloc fini, et je m'aperçois enfin qu'il me manque un dernier petit détail, peut-être pour favoriser la lisibilité du texte, c'est le fait que ce bloc-là n'a pas de fond. Alors pour que ce bloc contienne un fond, je vais retourner dans mon panneau de remplissage ici, vérifier que je suis bien en mode remplissage et non pas en mode trait, et que je suis bien non pas sur le texte, mais sur la zone de texte. Et là je vais décider de lui appliquer un arrière-plan blanc. Alors si je me limite à ça, évidemment, petit problème, je vais me retrouver avec un bloc opaque, contrairement à l'exercice que vous avez ici, où on s'aperçoit que le bloc est légèrement transparent. Donc l'intérêt de rendre ce bloc-là transparent, c'est que ça va me permettre d'alléger un petit peu le côté massif, si je puis dire, de ce bloc de texte, tout en laissant apparaître en arrière-plan la photo, qui est plutôt jolie pour le coup, et donc ce serait assez dommage de s'en priver. Donc pour arriver à un résultat très simple, je vérifie que je sois bien sur le calque et donc le bloc qui m'intéresse, et dans ma palette d'opacité ici, au niveau de la palette des calques, je vais tout simplement réduire légèrement l'opacité de mon texte, et ainsi favoriser la lisibilité de ce texte sous la forme d'une légère incrustation. Si à la fin vous estimez que ce texte n'est pas suffisamment lisible, et bien en optant pour du gras, vous allez évidemment sensiblement améliorer la puissance, si je puis dire, graphique de votre texte, et ainsi peut-être mieux le faire ressortir. Alors ce n'est pas une obligation, ça n'est qu'une proposition, mais en tout cas, dans un cas de figure comme celui-ci, le gras va forcément faire accentuer les contrastes et la lisibilité du document. Et bien voilà, ce document, vous n'avez plus qu'à l'enregistrer dans le format qui vous arrange. Pour le moment, nous dirons qu'un enregistrement au format Publisher classique, avec une extension de type AP, Pub, AF, Pub pour Affinity, Publisher, vous permettra la conservation du document et sa possible modification après-goût.

Programme détaillé de la formation

13 commentaires
5,0
13 votes
5
4
3
2
1
martine.bernier59
Il y a 2 weeks
Commentaire
Excellente formation, avec un formateur très clair (dont je regrette de ne pas avoir compris le nom...)
Je n'aurai qu'une question: aura-t-on la chance de bénéficier d'une deuxième formation avec la même personne pour Affinity 2?
Un grand merci!
sylvano.lallemand
Il y a 6 months
Commentaire
Je vous remercie monsieur le formateur car l'appropriation des bases de cet outil s'est faite en peu de temps. Maintenant, place à la pratique !
marc-eric.covini
Il y a 7 months
Commentaire
Excellente formation bien expliquée pour prendre publisher en main, merci ! 😁
feinerman.david
Il y a 1 year
Commentaire
Excellent formateur
mostrofred
Il y a 2 years
Commentaire
Je me suis laissé influencer par des commentaires positifs sur les connaissances et surtout, les qualités pédagogiques du formateur.
Je n'ai pas été déçu, contrairement à qq autres formations (photo notamment) plus ou moins pas toujours évidentes à suivre de par les tics verbaux, voix monotone etc..
Ici, rien de tout ça. Le formateur sait de quoi il parle et il en parle bien. Maîtrise du sujet, bon débit de parole, et on suit sans problème.
Bref, ça me semble suffisamment rare pour être souligné.
Je ne connaissais pas Mr Stéphane Lemoine, mais je me souviendrai du nom si je le vois sur une autre formation susceptible de m'intéresser, comme p.ex pq pas, un Affinity publisher perfectionnement?
Merci pour la découverte agréable de ce logiciel acheté il y a déjà plus d'un an en promo et que je n'avais quasi jamais ouvert jusqu'ici, faute de temps à y consacrer et perdre du temps à bidouiller. Il remplace assez avantageusement Indesign, pour un prix dérisoire et une license perpétuelle ;-)
philippe.aldeguer
Il y a 2 years
Commentaire
contenu riche, commentaires fluides, merci.
vianney.jonville
Il y a 2 years
Commentaire
Ravis de retrouver M. Lemoine sur cette formation (dommage que sur le site, on ne puisse plus choisir ces formations selon le formateur) - ses formations sont toujours très bien faites.
Excellente formation, néanmoins il y a un décalage à partir du module 5 - Utiliser les Nuanciers type Pantone (section manquante) ce qui explique la vidéo de zéro minutes en fin de formation.
jc.mosca
Il y a 3 years
Commentaire
Comme toujours, très bonne formation grâce à un formateur au top. Je regrette seulement que l'impasse ait été faite sur la création des TDM.
PASTRI49
Il y a 3 years
Commentaire
Bonsoir,
Je réitère juste mes propos postés dans mon avis sur la formation AFFINITY DESIGNER...Celle ci PUBLISHER est du même calibre grâce à un formateur
que personnellement j'estime au dessus du lot pour les différentes suites graphiques quel que soit le diffuseur...ADOBE ou AFFINITY.
Mr Stephan LEMOINE juste chapeau !!! Grand respect pour tout votre travail, il m'à été bénéfique.
MERCI
CORDIALEMENT
Sakia
Il y a 3 years
Commentaire
Je me suis inscrite sur ELEPHORM spécialement pour cette formation et je ne le regrette pas. Excellente formation et formateur très pédagogue.
philippe.ozanon
Il y a 3 years
Commentaire
Cette formation est d’excellente qualité.
Le formateur sait partager ses connaissances avec simplicité, clarté et fluidité.
Félicitations pour cette réalisation remarquable !
luc.gootjes
Il y a 3 years
Commentaire
le meilleur tutoriel rencontré jusqu'à présent et qui rassemble toutes les qualités de ce que l'on attend: langage précis, sobriété exactitude efficacité temps, pas de euh........ intempestif qui bouffent des minutes, ni de pannes ou autres parasitages. C'est parfait. Bravo
virginieschick
Il y a 3 years
Commentaire
Formation très complète.
Formateur didactique et pédagogique, qui maîtrise son sujet.
Nos dernières formations Affinity
  • Apprendre Affinity Publisher - Réaliser une affiche
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne sur Affinity Publisher est destinée à découvrir les fonctionnalités de base du logiciel de mise en page. Elle vous guide dans la création d'une affiche événementielle graphique et colorée. Vous apprendrez à organiser votre espace de travail, créer les éléments graphiques, placer les informations de manière lisible, ajouter des éléments créatifs et anticiper les modifications de dernière minute. Enfin, vous apprendrez à exporter votre affiche pour une distribution numérique et une impression professionnelle.
    2h42 19 leçons
  • Apprendre Affinity Photo 2023
    Découvrir
    Découvrez une formation vidéo complète sur Affinity Photo, le logiciel de retouche et de création graphique. Que vous soyez débutant ou déjà initié, cette formation vous guide dans l'apprentissage de l'interface et des fonctionnalités d'Affinity Photo. Vous apprendrez à travailler et retoucher des images, réaliser des détourages précis, créer des photomontages saisissants, appliquer des effets artistiques, et optimiser vos produits graphiques pour diverses utilisations. Devenez un expert en retouche et en création graphique avec Affinity Photo grâce à cette formation pratique et instructive.
    3h48 40 leçons
  • Pack 2 formations
    Pack Affinity
    Découvrir
    Maîtrisez les bases de la suite AFFINITY et commencez votre aventure dans le monde du design et de la retouche photo. Dans ce pack vous trouvez le programme complet des formations Affinity suivantes : Apprendre Affinity Designer Formez-vous aux différentes fonctionnalités fondamentales d’Affinity Designer afin de réaliser une affiche professionnelle de qualité. Apprendre Affinity Photo Découvrez pas à pas et au petit détail toutes les techniques et astuces indispensables pour réaliser un visuel impactant professionnel.
    1h36
  • Atelier créatif Affinity Photo
    Découvrir
    Maîtriser le logiciel de retouche photo Affinity
    50min 5 / 5
  • Atelier créatif Affinity Designer
    Découvrir
    Maîtriser les outils de dessin vectoriel avec Affinity Designer.
    45min 3,67 / 5