Comment créer un formulaire PDF saisissable avec Acrobat

Avancé : Créer un formulaire manuellement avec des champs et les paramétrer
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Adobe Acrobat
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

39,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis

39,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

À la fin de cette vidéo, vous serez capable de :

  • Créer des formulaires PDF saisissables en utilisant Adobe Acrobat.
  • Utiliser les méthodes automatiques et manuelles pour ajouter des champs de formulaire.
  • Paramétrer les propriétés de chaque champ pour répondre à des besoins spécifiques.
  • Tester et ajuster les formulaires avant de les partager.

Découvrez comment créer un formulaire PDF saisissable avec Adobe Acrobat en utilisant des méthodes automatiques et manuelles, et apprenez à paramétrer les champs selon vos besoins.

Cette leçon vous montre, étape par étape, comment créer un formulaire PDF saisissable avec Adobe Acrobat. Nous abordons deux méthodes : la méthode automatique et la méthode manuelle.

Méthode automatique : Acrobat détecte automatiquement les champs de formulaire présents dans votre PDF. Vous apprenez à activer ou désactiver cette fonction, à enregistrer sous un autre fichier, et à corriger les champs détectés incorrectement.

Méthode manuelle : Vous apprenez à créer et paramétrer vous-même les différents types de champs, tels que les champs de texte, les listes déroulantes, les champs de date, et les champs d'options. Vous explorez également comment ajouter des boutons, des images et d'autres éléments interactifs.

La leçon inclut des explications détaillées sur les propriétés de chaque champ, comme le nommage, les infobulles, la visibilité, les options de lecture seule et obligatoire, l'orientation, l'apparence, la position, les formats spéciaux, et les validations. Nous expliquons également comment utiliser des scripts pour personnaliser davantage les champs.

Enfin, vous apprenez à sauvegarder, tester, et partager votre formulaire PDF.

Voir plus
Questions réponses
Quelle est la première étape pour créer un formulaire PDF dans Acrobat?
La première étape est d'ouvrir votre PDF dans Acrobat, puis de choisir l'option 'Préparer le formulaire' dans le panneau latéral.
Comment désactiver la détection automatique des champs dans Acrobat?
Pour désactiver la détection automatique, allez dans 'Préparer le formulaire', cliquez sur 'Changer' au niveau de 'La détection automatique des champs de formulaire est activée' et décochez 'Détecter automatiquement les champs de formulaire'.
Que faire si Adobe Acrobat ne détecte pas correctement tous les champs?
Si Acrobat ne détecte pas correctement tous les champs, vous devez ajouter et paramétrer manuellement les champs nécessaires selon vos besoins.
nous allons maintenant voir comment créer un pdf saisissable ou formulaire dans Acrobat. Comme indiqué en introduction, il existe pour cela deux méthodes, la méthode automatique où les champs seront détectés automatiquement par Acrobat et la méthode dite manuelle où l'on rentrera soi-même les différents champs. Nous allons tout d'abord commencer par la méthode automatique afin de voir les possibilités et limitations de celle-ci. Pour cela, quand vous êtes sur votre pdf dans le panneau latéral, rendez-vous dans préparer le formulaire. Vous aurez ainsi un menu qui va apparaître. Vous pouvez, s'il y a besoin, cliquer sur la case ce document nécessite des signatures si vous souhaitez y apposer une signature sécurisée. Et vous pourrez constater qu'il y a une option, la détection automatique des champs de formulaire est désactivée, qui normalement est activée d'office. Si vous faites changer, vous atteindrez une option sur les formulaires dans les préférences et vous pourrez cocher ou décocher en fonction de vos besoins le bouton détecter automatiquement les champs de formulaire. On va ainsi les détecter puis faire démarrer. Une alerte va s'afficher, faites enregistrer pour enregistrer votre nouveau fichier. Il est conseillé de créer un fichier sous un autre nom pour le distinguer du pdf simple. Nous allons là le surnommer formulaire. Et voilà, Acrobat va détecter les différents champs. Comme vous pouvez le constater, il n'a pas détecté totalement les champs puisqu'il ne peut détecter que selon ses propres estimations, ce qui ne sera parfois pas adéquat. Ici, il a à peu près détecté certains champs, mais pas totalement, ce qui va nous permettre de voir comment créer soi-même les champs par la suite. Vous avez cependant des cas où Acrobat détectera mieux les champs, comme ici. Si nous faisons préparer le formulaire, démarrer, Acrobat a cette fois-ci bien détecté les différents champs. Il a détecté les cases, ainsi que les champs de texte. Cependant, il n'aura pas forcément détecté correctement tous les éléments, tels que les dates de naissance, les codes postaux, etc. Ce sera donc à vous de paramétrer par la suite ces différents champs en fonction de vos besoins. Une fois les champs créés, vous pourrez constater sur la partie latérale, dans le menu, un menu champs où vous aurez vos différents champs énumérés les uns après les autres, notamment si vous avez besoin de chercher un champ bien spécifique. A noter aussi que lors de la détection automatique des champs, Acrobat va simplement récupérer l'information qui précède, en général, pour nommer ce champ. Attention donc de vérifier si les champs correspondent bien à ce que vous souhaitez voir affiché sur votre pdf. Si vous fermez le menu de formulaire, vous aurez le résultat tel que le verront vos utilisateurs et vous pourrez tester vos différents champs selon vos besoins. Nous allons donc revenir sur notre précédent document et nous allons maintenant voir comment créer manuellement les différents champs et les paramétrer. Pour ce qui concerne le paramétrage, cela sera valable dans les deux cas puisque vous aurez très certainement néanmoins à paramétrer vos champs correctement même si vous avez utilisé la fonction automatique de détection des champs. Donc pour désactiver la détection automatique des champs, nous allons cette fois-ci sélectionner préparer le formulaire, cliquer sur changer au niveau de la détection automatique des champs de formulaire est activé et décocher détecter automatiquement les champs de formulaire puis faire ok. Cliquez sur démarrer et maintenant vous pourrez créer vos différents champs. Nous allons par exemple créer un champ de texte pour la case numéro du client. Sélectionnez le bouton champ de texte puis cliquez et faites glisser sur la longueur du champ pour créer ce champ. Ce champ s'appellera par défaut ici texte 6. Vous pouvez également simplement cliquer pour créer un champ si vous avez épinglé ce bouton. Pour supprimer un champ sélectionnez le effet supprimer ou clique droit supprimer ou encore édition supprimer. Vous pouvez annuler toute action que vous avez fait en faisant ctrl z ou pomme z si vous êtes sur mac et la réeffectuer en faisant ctrl shift z ou pomme shift z sur mac. Pour paramétrer votre champ par la suite double cliquez dessus ou faites clic droit propriété et vous aurez à ce moment là un nouveau menu qui va apparaître avec différentes possibilités et différents onglets. L'onglet général servira à nommer votre champ et mettre une infobulle c'est à dire une bulle qui apparaîtra pour indiquer à votre utilisateur à quoi correspond ce champ. Il est recommandé de nommer vos champs en majuscule pour plus de facilité à les hiérarchiser au besoin mais libre à vous de faire comme vous le souhaitez. Nous allons ici l'appeler numéro client. Dans le menu infobulle nous allons mettre numéro client cette fois ci écrit correctement. Vous avez les propriétés communes qui vous permettent de choisir si le champ est visible, invisible, s'il est visible à l'écran mais pas à l'impression ou s'il est invisible à l'écran mais visible à l'impression. Ces deux dernières options vous permettront notamment de spécifier si vous avez des champs que vous ne souhaitez pas pouvoir imprimer donc visible à l'écran et invisible à l'impression ou à l'inverse que vous ne voulez pas qu'ils soient visibles par votre utilisateur mais qu'ils soient bien visibles pour l'impression pour des besoins divers. Donc pour l'instant nous allons mettre visible à l'écran. Vous avez ensuite deux boutons lecture seul et obligatoire. Lecture seul fera que ce champ ne pourra pas être modifié, il ne pourra être uniquement que lu par exemple si vous créez un fichier pour votre client et que celui ci a une référence mais que vous ne souhaitez pas que votre client puisse la modifier même si cette référence est unique et que c'est vous qui l'avez rentré sous forme de formulaire. Obligatoire quant à lui rend le champ obligatoire c'est à dire que si le document ne détecte pas de modification de ce champ il mettra une alerte empêchant de fermer le document. Enfin orientation vous servira à modifier l'orientation de votre champ si nécessaire mais ce ne sera pas utile ici. Enfin verrouillage fera qu'on ne pourra pas modifier les différents champs comme vous pouvez le constater. Dans aspect vous pourrez modifier l'aspect de votre champ. Vous pourrez y mettre une bordure, une couleur de fond parmi différentes couleurs. Si vous appuyez sur autre couleur vous aurez d'autres choix. Si vous mettez une bordure vous pourrez modifier l'épaisseur de traits et le style de traits selon vos besoins. Ici nous n'allons pas en mettre. Ensuite dans texte vous pourrez choisir la police de votre champ. Il est recommandé d'utiliser une police commune pour que votre champ s'affiche correctement sur tous les postes sur lesquels il pourrait être ouvert et vous pourrez sélectionner le corps de ce texte c'est à dire la taille de la police. Enfin vous pourrez choisir la couleur de votre texte en fonction de vos préférences. Dans position vous pourrez ici modifier le positionnement de vos différents côtés de votre champ. Gauche correspondra au côté gauche, droit au côté droit et ainsi de suite. Ensuite vous aurez les deux champs largeur et hauteur qui vous permettent de modifier la largeur et donc la hauteur de votre champ. A noter que hauteur modifie par le haut tandis que largeur modifie par la droite. En fonction de ce que vous mettrez évidemment cela modifiera le bouton, cela modifiera le champ droite et le champ haut pour respectivement la largeur et la hauteur. Vous pouvez cocher ne modifiez pas la hauteur ni largeur lorsque vous changez la position afin que votre champ puisse être déplacé tout simplement sans que cela n'affecte son format. Dans options vous aurez différentes options que nous ne verrons pas forcément ici puisqu'il s'agit d'un d'options qui varieront selon votre type de champ. Vous pouvez par exemple si vous mettez une valeur par défaut cela affichera un texte par défaut dans votre champ. Si par exemple je mets à remplir vous verrez que le texte est déjà inscrit dans mon champ. Je peux cependant le modifier. Nous verrons plus tard les différentes options dans un champ où ce sera nécessaire. Dans actions vous pourrez ici paramétrer le fonctionnement de vos champs. Ce n'est pas forcément utile pour un champ de texte mais ça pourra l'être pour un bouton ou pour d'autres types de champs sur lequel vous aurez probablement besoin de ça. Format vous permettra de spécifier un type de format bien spécifique comme des nombres auquel cas il faut enlever le texte par défaut puisqu'il ne détecte déjà du texte. Vous pourrez spécifier des nombres dans lequel vous pourrez choisir le nombre de décimaux après la virgule, le type de séparateur en fonction de vos besoins notamment si vous avez un système de notation à la française, à l'anglaise ou autre. Vous pourrez rajouter un symbole monétaire si nécessaire notamment si vous avez des montants à intégrer et également spécifier si ce symbole est avant, après, avec ou sans espace. Et enfin vous pourrez noter comment s'affichent les chiffres négatifs ou en couleurs rouges si nécessaire avec les deux cases à cocher suivantes. Dans pourcentage vous pourrez choisir le type du séparateur et le nombre de décimaux uniquement. A noter que vous avez en dessous l'exemple de format actuel pour vous indiquer comment s'affiche votre champ. Cela est valable aussi pour le nombre. Pour la date, dans la date vous aurez le choix entre différents paramètres. Vous pouvez constater qu'il y a écrit D, M et Y. D correspond au jour, M au mois et Y à l'année des termes anglais Day, Month et Year. En fonction de votre choix, l'affichage différera. Vous aurez soit des slashes pour les séparer, soit des tirer ou encore des virgules etc. Si vous avez besoin d'un fonctionnement bien spécifique vous pouvez vous même le créer et réutiliser les termes D, Y ou M pour vos besoins. Si par exemple vous mettez uniquement deux Y, votre date fera un fonctionnement différent et vous mettra uniquement les deux dernières années de l'année que vous avez choisi. Par exemple pour 2021 vous aurez uniquement le 21. Vous pourrez également vérifier en dessous comment s'affiche votre champ. Le bouton heure fonctionne de la même manière que le bouton date sauf que cette fois-ci vous avez les lettres H, M, T et S pour vos différents éléments. H correspond à l'heure, M au minute, S au seconde et T à la période de la journée pour l'affichage anglo-saxon. Enfin personnaliser vous permettra de créer comme pour la date le champ tel que vous le souhaitez. Spécial vous permettra de détecter un type de champ bien spécifique comme les codes postaux, les numéros de téléphone et numéro de sécurité sociale et enfin un masque arbitraire paramétrable. Et enfin personnaliser vous permettra d'utiliser des scripts pour déterminer une spécificité précise du champ. L'onglet validation vous servira à activer des éléments qui permettront de valider votre champ. Ce sera notamment utile dans le cas d'un nombre pour permettre de ne mettre qu'une fourchette de valeur si nécessaire. Par exemple si vous avez besoin d'indiquer un montant et que celui-ci ne doit pas dépasser un certain montant, imaginons que vous pouvez aller de 0 à 50 euros, vous pouvez spécifier de 0 à 50. De cette manière votre champ ne pourra pas contenir de chiffres supérieurs à 50 et un message s'affichera pour indiquer à votre utilisateur qu'il ne peut pas mettre de valeur inférieure à 0 et supérieur à 50. Vous pourrez également y impliquer un script si vous le souhaitez. Enfin calcul vous servira pour les champs de texte de type chiffres et nombres de générer des calculs. Vous pourrez créer des sommes, des produits, une moyenne, un minimum ou un maximum en fonction de ce que vous aurez choisi et choisir les champs qui composeront cette somme etc. Vous aurez également des modes de paramétrage plus avancés sous forme de script si vous le souhaitez. Ici nous allons spécifier uniquement du texte, donc nous allons enlever le format nombre et mettre aucune. Nous allons maintenant voir comment créer un champ dans lequel on peut sélectionner différents éléments. Donc nous allons tout d'abord créer un sélecteur sous forme de liste de choix. Nous allons l'appeler modèle. Nous aurons ici donc le panneau qui sera un peu différent. Nous aurons toujours l'aspect, la position mais cette fois-ci nous aurons option et changement de situation. Changement de situation ne nous intéressera pas, cependant option sera très utile. C'est ici que vous pourrez mettre vos différents modèles. Par exemple on va mettre modèle 1. Vous pouvez y appliquer une valeur si besoin et ensuite vous pourrez faire ajouter pour que votre modèle apparaisse. Vous pourrez ainsi ajouter vos différents modèles. Si vous avez fait une erreur que vous souhaitez supprimer un modèle, sélectionnez le dans la liste et faites supprimer. Si vous souhaitez changer l'ordre, vous pouvez sélectionner l'un des boutons et faire au choix monter ou descendre pour le placer comme vous le souhaitez. Vous pouvez choisir de trier les éléments, ce qui va faire automatiquement cette fonctionnalité, permettre un choix multiple et aussi valider une valeur automatiquement à la sélection. Comme vous pouvez le constater, le texte apparaît trop gros sur cet élément. De ce fait, on va le réduire afin qu'il s'affiche correctement. Pour le tester, cliquez sur votre champ après avoir fermé les paramètres de modification et vous verrez que vous aurez deux flèches sur la droite pour sélectionner votre modèle. Nous allons en faire de même pour le champ marque. A noter que si vous avez besoin de revenir dans le formulaire après avoir fermé pour tester, il faudra à nouveau recliquer sur préparer le formulaire. Nous allons cette fois ci faire une liste déroulante qui a un fonctionnement similaire mais qui pourra parfois être plus pratique, notamment si vous avez beaucoup de choix à intégrer. On va l'appeler marque. On double clique sur le champ. Là encore, on va modifier l'aspect et on nous aurons également le bouton option. Vous pouvez constater qu'il y a cette fois ci les boutons action, format, validation et calcul. Et nous allons mettre les différentes marques. A noter que vous pouvez mettre la valeur d'exploitation que vous souhaitez. Ce n'est qu'à titre d'exemple que j'ai ici sélectionné 1, 2, 3 et 4. Vous pouvez faire vérifier l'orthographe si vous le souhaitez. Là encore, vous pouvez trier les éléments. Cette fois-ci, vous pouvez aussi autoriser l'utilisateur à saisir un texte personnalisé pour qu'il puisse rajouter son propre champ. Et lorsque vous le testez, vous aurez cette fois-ci différents éléments et vous pourrez également noter ce que vous souhaitez. Par exemple, pour permettre à ce champ d'être à la fois un champ avec un choix possible ou un champ saisissable. A noter que le champ que vous sélectionnerez dans le menu avant de fermer sera le champ affiché par défaut. Nous allons maintenant voir comment afficher une date dans un document. Vous avez pour cela deux méthodes. Soit vous pouvez créer un fichier texte que vous paramètrez sous format de date. Nous allons l'appeler date-début. Vous irez alors dans l'onglet format, sélectionnez date et sélectionnez le format qui vous intéresse ou créez le vôtre dans personnaliser. Je rappelle D correspond au jour, M au mois et Y à l'année. Puis faites fermer. Vous aurez également, si vous spécifiez que votre champ est un champ de date, vous aurez une petite flèche sur la droite qui permettra à l'utilisateur de sélectionner la date qu'il souhaite. Vous pourrez évidemment encore une fois modifier l'aspect pour adapter le texte à votre espace disponible. Et nous allons voir la deuxième méthode qui est très similaire. Sélectionnez le bouton ajouter un champ date. De la même manière, sélectionnez votre champ. On va l'appeler date-fin. Double cliquez pour le modifier. Il vous aura tout simplement créé votre champ de texte mais cette fois-ci il vous aura spécifié directement. Il s'agit d'une date, cependant il n'a pas forcément adapté le format comme il vous plaira. Et voilà, votre champ date est créé. Là encore, si votre utilisateur veut sélectionner directement la date, il le peut. Si vous constatez que votre bouton est trop grand ou trop petit, vous pouvez également le réadapter via les petits boutons qui l'entourent. Vous pouvez également le faire avec précision dans le menu position. Vous pourrez modifier précisément votre champ. Attention, si vous modifiez la taille de votre champ pendant que du texte est inscrit à l'intérieur, celui-ci aura tendance à déformer le texte. N'hésitez pas à sélectionner votre aspect et remettre le texte. Il est aussi possible tout simplement d'effacer et de remettre du texte pour que celui-ci s'affiche correctement. Si vous souhaitez ajouter une image dans votre PDF, vous avez pour cela le bouton ajouter une image qui vous permet de sélectionner différentes options. Vous pouvez ajouter une icône en sélectionnant une image. Si par exemple je souhaite ajouter une icône, je fais option choisir icône, parcourir, et je choisis l'image que je souhaite ajouter. Vous avez ainsi votre image qui apparaît. Vous pouvez choisir un état, par exemple appliquer une image lorsque ce bouton est désactivé ou quand il est activé. Vous pouvez choisir comment est affichée votre image. Comme vous pouvez le constater sur la page directement, vous pouvez n'afficher qu'une icône, etc. Si vous cliquez sur avancer, vous pouvez paramétrer plus en détail votre placement d'image. Si celle-ci s'affiche proportionnellement ou non au cadre, ou réinitialiser si vous vous êtes trompé dans vos paramètres. Nous allons remettre notre image, puis faire ok. Et voilà, vous avez ajouté une image. Vous pouvez également, si vous souhaitez, ajouter un code barre ou une signature, mais il s'agit de fonctionnalités bien spécifiques, que nous verrons plus tard, mais qui sont tout à fait possibles. Vous pourrez évidemment spécifier le type de code que vous souhaitez indiquer, son nom, etc. Il en sera de même pour les signatures, où vous pourrez spécifier différents fonctionnements de votre signature. Enfin, nous allons voir les deux derniers boutons que nous n'avons pas encore pu spécifier. Il s'agit des boutons cases à cocher et cases d'options. Cases à cocher vous permettra, comme son nom l'indique, de faire des cases que l'utilisateur pourra cocher. Pour cela, vous pourrez, en général, changer son nom et indiquer à quoi il correspond dans un Faux Bulles. Dans Aspect, vous pourrez modifier sa taille, si nécessaire. Dans Position, vous pourrez modifier le cadre de votre case. Et enfin, dans Options, vous pourrez modifier le type de case que vous voulez. Il s'agira donc de modifier la manière dont cette case sera cochée, soit par une coche, un rond, une croix, un losange, un carré ou une étoile. Nous allons ici choisir Coche. Et Valeurs d'exportation vous servira, notamment, si vous avez plusieurs cases qui s'annulent mutuellement. Nous allons, par exemple, ici mettre 1. Et enfin, Action vous permet de paramétrer des fonctionnalités supplémentaires à votre case. Ici, nous allons permettre à la personne de ne pouvoir cocher que Monsieur ou Madame. Pour cela, nous allons simplement reprendre le nom de la case que nous allons renommer pour l'occasion. Le fait de copier ce nom va simplement réaffecter tous les éléments à l'autre case. Et comme vous pouvez le voir, Madame est devenue civilité. Cependant, il faudra à nouveau spécifier le type de case et la valeur. Il est ici nécessaire de mettre une valeur différente de celle de la case Monsieur pour que ces deux cases s'annulent mutuellement. Si vous mettez la même valeur dans les deux cases, cela aura pour effet de cocher automatiquement les deux cases en même temps. Cela peut être utile si vous avez des éléments qui se reportent d'une page à l'autre, notamment. Cette possibilité est également possible via le bouton d'options qui a totalement cette fonctionnalité de base. Pour cela, cliquez votre premier bouton. Choisissez le nom de groupe. Nous allons l'appeler civilité1. Nous allons le nommer Monsieur. Sinon, nous allons dans toutes les propriétés. Nous pourrons aller plus en détail dans les options. Choisir quel type de bouton nous voulons et choisir le bouton radio. Vous êtes fermé. Puis, créez votre second bouton. Sélectionnez à nouveau civilité1, sauf que cette fois-ci, nous allons le nommer Madame et à nouveau changer son aspect. Vous pouvez également spécifier une activation par défaut et spécifier que les boutons au nom et choix identiques soient actionnés simultanément. Nous allons donc remplacer nos boutons sous forme de cases à cocher par ces deux nouveaux boutons et les adapter à la taille des cases qui leur correspondaient. De cette manière, les boutons s'excluent l'un à l'autre, comme précédemment. Vous pouvez également changer leur apparence, si vous le souhaitez, en double cliquant à nouveau dessus. Nous allons maintenant voir comment créer un bouton. Pour cela, nous allons utiliser le bouton Créer un bouton, Imprimer, Effacer ou tout autre bouton. Glisser et cliquer à l'endroit où vous souhaitez enregistrer votre bouton. Double cliquer dessus pour modifier le fond de l'intitulé. Nous allons par exemple ici créer un bouton pour enregistrer le fichier. Dans InfoBulles, mettez à quoi sert ce bouton. Dans Aspect, vous pourrez sélectionner son corps, donc sa taille et la police de caractère que vous souhaitez afficher, sa couleur, son positionnement. Sélectionnez différentes options, notamment y appliquer une icône si vous le souhaitez. Et ensuite, dans Actions, vous pourrez spécifier vos actions. Sélectionnez le déclencheur, c'est à dire la manière dont s'enclenche le bouton. Nous allons laisser sur sourire relâché, puis vous pourrez sélectionner l'action que cela peut faire. Ici, pour activer la sauvegarde, nous allons faire exécuter une commande de menu. Faire ajouter, et là vous pourrez sélectionner selon les menus disponibles dans Acrobat. Nous allons donc sélectionner fichier enregistré sous et faire OK. Votre action sera paramétrée dans la case suivante. Faites fermer si je fais aperçu, que je clique sur mon bouton, il me permet d'enregistrer mon fichier. Comme vous avez pu constater, le bouton est totalement gris, nous allons donc rajouter enregistrer dans les options, ce qui permet d'afficher du texte dans notre case. Vous pouvez modifier le corps de ce texte dans le menu Aspect. Comme dit précédemment, vous pouvez également, si vous le souhaitez, y ajouter une icône en spécifiant dans disposition icône uniquement par exemple, ou label les en haut, icône en bas, etc. Dans avancer, vous pourrez indiquer comment vous souhaitez que cela s'affiche. Pour information, tout champ possédant un nom identique se reportera sur tous les champs de même nom. C'est ce que nous pouvons voir ici avec le champ nom que nous avons indiqué identique des deux côtés. Si je le change, celui-ci s'applique également au deuxième champ nom du même nom. Cela est lié au fait que le nom est identique entre les deux champs. Si je change le deuxième nom, je peux à nouveau écrire différemment entre les deux champs. Pensez-y si vous constatez que vos champs se reportent à plusieurs endroits en même temps. Il est donc très important de bien vérifier la nomenclature de ces champs.

Programme détaillé de la formation

Nos dernières formations Acrobat