Introduction aux Objets Live dans Max for Live

Spécificités des objets Max For Live
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à programmer dans Max For Live
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :

Comprendre les différences entre les objets Max et Live.
Apprendre à utiliser les objets Live pour des automations et mappages MIDI.
Découvrir les configurations nécessaires pour les objets tels que Live.Numbox.

Découvrez les objets spécifiques à Max for Live et comprenez leurs différences avec les objets de base de Max.

Dans cette leçon, nous explorons les différences entre les objets de base de Max et les objets spécifiques à Max for Live. Prenons l'exemple de l'objet Toggle. Bien que les objets Max.Toggle et Live.Toggle partagent des fonctionnalités similaires en envoyant un 1 ou un 0 selon leur activation, il y a des distinctions importantes à noter.

Les objets Live, comme le Live.Toggle, gardent automatiquement leur état lorsqu'un patch est sauvegardé et rechargé. Cette fonctionnalité peut être configurée manuellement pour les objets Max en activant le paramètre ParameterModeEnabled dans l'inspecteur.

Un autre avantage clé des objets Live est leur intégration avec le mappage MIDI et les automations dans Ableton Live. Les objets Live peuvent être utilisés pour créer des devices hautement intégrés qui se synchronisent parfaitement avec l'environnement Live. La leçon détaille également l'utilisation de l'objet Live.Numbox, qui nécessite une configuration initiale de ses valeurs minimales et maximales, offrant ainsi une flexibilité supplémentaire pour les utilisateurs expérimentés.

Voir plus
Questions réponses
Quelle est la principale différence entre un objet Max.Toggle et un objet Live.Toggle ?
La principale différence réside dans le fait que l'objet Live.Toggle garde automatiquement son état lorsqu'un patch est sauvegardé et rechargé, contrairement à l'objet Max.Toggle.
Pourquoi pourrait-il être avantageux d'utiliser des objets Live dans Ableton Live ?
Les objets Live offrent une intégration parfaite avec les fonctionnalités de mappage MIDI et d'automation d'Ableton Live, ce qui permet de créer des devices plus interactifs et dynamiques.
Qu'est-ce que le paramètre ParameterModeEnabled permet de configurer sur un objet Max ?
Le paramètre ParameterModeEnabled permet à un objet Max de mémoriser son état, similaire à la fonctionnalité par défaut des objets Live.
il y a dans Max For Live des objets spécifiques à Max For Live qui vont se distinguer un petit peu des objets élémentaires de Max. Alors on peut prendre par exemple l'objet Toggle qui existe donc en tant qu'objet de base de Max et on a également l'objet Live.Toggle. Alors tous les objets Live commencent par Live. suivi du nom de l'objet. Si on observe un petit peu ces deux objets, ils se ressemblent beaucoup, c'est à dire que dans les deux cas, ils vont envoyer un 1 ou un 0 en fonction de leur activation. Voilà. Donc on va faire exactement la même chose avec donc le Live.Toggle. Alors qu'est-ce qui les distingue? Et bien on va voir qu'il y a deux choses. Alors première chose déjà, si on sauvegarde le patch. Donc Voilà. Si j'active ici donc les deux toggles, je sauvegarde mon patch et ma session, je recharge ma session. Et là, qu'est-ce qu'on constate? L'objet Toggle de Max n'a pas sauvegardé son état, alors que l'objet Live a bien gardé son état. Donc première chose, les objets Live automatiquement, sans faire une configuration particulière, vont garder leur état. Alors il est possible malgré tout, avec les objets Max, de mémoriser l'état. Il faudra simplement penser à cocher dans l'inspecteur le paramètre ici, ParameterModeEnabled. Voilà. Donc là on a des options, mais déjà quand on sauvegarde ici, j'active les deux toggles, je sauvegarde, je rouvre le projet. Et là on voit qu'on a bien mémorisé l'état. Donc là, dans ce contexte, on peut aussi avoir ce genre de fonction. Par contre, une fonction que nous n'aurons pas avec les objets qui ne sont pas des objets Live, et ça c'est vraiment une des principales raisons de leur utilisation, c'est le fait de voir ces objets quand on veut faire une assignation MIDI ou quand on veut écrire des automations. Alors ici, par exemple, si je fais donc commande commande M, je vois que l'objet ici est mappable en MIDI. Je peux tout à fait assigner donc une commande externe en MIDI. Et par ailleurs, je pourrais aussi l'automatiser, que ce soit en mode session ou en mode arrangement d'ailleurs, faire des automations sur tous les objets Live. Donc c'est très pratique puisqu'on a une intégration parfaite de ces objets qu'on va utiliser dans nos devices. Ils vont être parfaitement intégrés dans le site Live. Alors on a toute une famille d'objets ici qui sont donc des objets Live. On les trouve ici, en haut de l'interface. Et donc ensuite, il faudra donc découvrir un peu tous ces objets. Et donc, quand ils existent, on va préférer utiliser ces objets. Alors on voit ici par exemple l'objet Live Numbox, qui impose une petite configuration à chaque fois, puisque lui, il a forcément donc une valeur minimum, maximum, donc il faudra la configurer à la boîte. Parfois, quand on est en train de patcher, on utilise plutôt les objets de base de Max, qui ont l'avantage d'être sur une page de valeur qu'on n'est pas obligé de définir dès le départ. Donc c'est assez pratique, assez rapide. Mais après, quand on veut finaliser, notre interface, on va prendre donc tout un tas d'objets ici, qui seront très bien intégrés dans Ableton.

Programme détaillé de la formation