article(s) dans votre panier VOIR

Historique du référencement

  • Vidéo 4 sur 57
  • 3h31 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Historique du référencement
00:00 / 03:39
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel vidéo dédié à la formation SEO, nous allons nous intéresser à l'historique du referencement, qui a tout simplement commencé avec les premiers moteurs de recherche (1993-1995). Il y avait alors à cette époque très peu de pages, très peu de sites. Se trouvait d'un côté les annuaires, outils qui ne sont plus utilisés aujourd'hui, mais aussi les premiers moteurs de recherches. WebCrawler a été un des premiers avec Excite, Lycos et Infoseek. Ces différents moteurs possédaient des algorithmes simplistes, les résultats proposés se faisaient en fonction du nombre de fois où un mot apparaissait sur une page. À l'époque, on soumettait son site internet aux moteurs de recherche, ce qui ne se fait évidemment plus maintenant. Cette notion de nombre d'occurrences des mots sur une page a déjà généré du SPAM sur les moteurs de recherche puisque certain webmasters essayaient de faire du KeyWord Stuffing (bourrage de mots clés) en SEO. Il n'était pas rare de trouver des pages web comportant 20 à 50 fois le même mot clé, caché ou non, en gras, couleur ou autre, pour essayer d'être en première position. En décembre 1995, on note l'arrivé d'un nouveau moteur, réalisé en grande partie par des Français, il s'agit d'AltaVista. Ce moteur était un peu plus évolué que les précédents car son algorithme était fortement basé sur la lecture de la balise meta keywords. Ce moteur de recherche était néanmoins assez technique et nécessitait donc un certain savoir-faire pour le maitriser.