article(s) dans votre panier VOIR

Exemple du cache Google d'une page web

  • Vidéo 11 sur 57
  • 3h31 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Exemple du cache Google d'une page web
00:00 / 01:06
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Si on va sur Google et que l'on fait une requête telle que « l'équipe », dans les SERP sur le premier résultat se trouve un petit URL de couleur vert. Si vous cliquez sur le petit triangle situé au bout de cette adresse un menu contextuel apparait alors avec les mentions « en cache » et « pages similaires ». Avec l'option « en cache », Google va vous montrer la version de la page telle qu'il l'a connait. Ce n'est pas obligatoirement la page telle qu'elle existe sur le site en ce moment sur le web, mais celle que les robots Google ont récupérée. En haut de la page, dans un rectangle gris se trouvent la date et l'heure de la dernière visite de Googlebot. Vous constatez donc qu'il peut y avoir un léger décalage entre la version de la page connu par le moteur de recherche et celle que l'internaute va obtenir lorsqu'il ira sur le site. Bien entendu, la page sur laquelle Google fait ses recherches est celle qu'il possède chez lui, dans son propre index.