article(s) dans votre panier VOIR

Créer une Click Track dans Mainstage 3

  • Vidéo 58 sur 75
  • 6h49 de formation
  • 75 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Créer une Click Track
00:00 / 03:24
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel MainStage, nous allons apprendre à créer une Click Track. Une fois que l'on a un playback qui pilote tout un groupe de playback, comme on a pu le voir dans la précédente vidéo, nous allons avoir besoin d'une piste de métronome. Le formateur se sert également du logiciel Logic Pro X dans cette vidéo, car selon lui MainStage ne propose pas assez de souplesses pour ce genre de fonctionnalités. Ici, l'auteur a d'ores et déjà préparé une petite piste de click
d'instruments virtuels, dans lesquels il a d'ailleurs programmé un décompte. Tout simplement parce qu'il est toujours très important, lorsque l'on est sur scène par exemple, d'être bien certain d'avoir entendu le premier coup du décompte. À chaque changement de sections un peu litigieux, ou si la structure du morceau n'est pas évidente (les personnes ayant déjà fait de la scène connaissent très bien ce point), n'hésitez pas à vous remette un petit décompte. Si vous avez une piste de Click complète, il vous est possible de la bouncer et la sauvegarder. Pour terminer, le formateur retourne sur MainStage et ouvre le fichier Click Track tout juste sauvegardé. On obtient alors quelque chose de régulier et surtout, qui à l'avantage de jouer tout le temps, en continue. Bien sur nous aurions pu mettre n'importe quel playback à la place, mais imaginons s'il s'arrêter de jouer au milieu d'un morceau ou qu'il comporte plusieurs mesures de silence, vous n'avez alors plus de témoins
de retour visuel, contrairement au cas actuel.