article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre l'ISO 26000. Le GRI: Global Reporting Initiative

  • Vidéo 4 sur 34
  • 2h16 de formation
  • 34 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le GRI: Global Reporting Initiative
00:00 / 08:53
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette séquence vidéo dédiée à la formation norme ISO 26000, l'auteur définit la GRI et aborde les quatre clés permettant de mieux comprendre ce référentiel. La GRI est une tentative de normalisation des RSE. En effet, des organisations, des entreprises et des syndicats se regroupent dans une organisation dite GRI, mettant en place des indicateurs permettant d´avoir un reporting sociétal, et de le piloter avec des indicateurs. Plusieurs entreprises s'intéressent au reporting, dont plus de 6000 multinationales. Ces GRI sont renouvelés en permanence pour s´adapter aux volontés des parties prenantes. Geoffroy Murat attire l'attention également au cours de ce tutoriel de formation ISO 26000 sur la particularité thématique des GRI qui tiennent compte de la spécificité des secteurs d´activité. Puis dans la suite du tutoriel, sont abordées les bases de la GRI. Il y a l´inclusivité; Il s'agit d´être capable d'identifier les parties prenantes, et d'expliquer comment répondre à leurs attentes. Il y a la pertinence et la matérialité, qui consistent à savoir comment l'entreprise choisit ses priorités, et ce en employant une stratégie d'action incluant les besoins des parties prenantes, et notamment en utilisant un seuil de détermination des priorités. La troisième clé est le contexte de développement durable, consistant à restituer ses performances au niveau social et environnemental, mais également au niveau, local, national et mondial. Le dernier thème est l'exhaustivité : Il s'agit de justifier le périmètre à exclure du rapport, et ce au niveau spatio-temporel et thématique. Par la suite, Geoffroy Murat vous explique les six domaines d'action de la GRI. Il s´agit de l'économie, l'environnement, les droits de l´homme, les relations sociales et travail décent, les responsabilités vis-à-vis des produits et la société.