article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Table de mixage, palettes et fenêtres

  • Vidéo 36 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Table de mixage, palettes et fenêtres
00:00 / 03:24
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous allons voir à présent le menu déroulant fenêtre donc, la table de mixage. Finale donc est un logiciel qui a une table de mixage intégrée. Dans cette table de mixage, vous aurez autant de pistes qui vont s’ouvrir que de portée. Chaque piste a un potentiomètre, un bouton pour régler le panoramique gauche droite, surtout si vous êtes relié sur des baffles, et les boutons mute pour couper la piste ou solo, couper les autres et laisser cela marcher ou rec, ça c’est quand on enregistre. À droite, vous avez le volume général avec un bouton pour régler la réverbération. À partir de là, vous mettez votre tableau où vous voulez et pendant la lecture, vous pouvez régler la montée ou descente d’une partie par rapport à l’autre. Il est évident que lorsque vous sauvegardez ses réglages en faisant contrôle S dans le menu déroulant fichier, ses réglages seront définitivement préservés pour une prochaine écoute du morceau. On a également dans cette même palette, donc sur Finale, vous avez vu, on a le contrôle de lecture, palette principale, palette outil avancé, c’est largement suffisant. Si vous voulez mettre les autres palettes, vous pouvez, n’oubliez pas, ça va vous prendre pas mal de place sur l’écran et plus vous mettez de palettes, moins vous aurez de place pour la partition, donc, si votre logiciel est bien paramétré, ce que nous verrons au chapitre prochain, il n’est pas la peine d’avoir toutes les palettes, quand vous cliquez sur certains outils, ça active automatiquement les palettes et ça les fermes suite à votre travail, donc, ce n’est pas la peine de toutes les avoir. Nous allons voir maintenant les fenêtres superposées ou verticales et horizontales à la nouvelle fenêtre. Tout ça, c’est quasiment les mêmes fonctions, c'est-à-dire, lorsque vous voulez faire ce que l’on appelle un medley, ou faire un arrangement, vous voulez donc partir d’un conducteur, prendre plusieurs bouts de conducteur, pour en faire un seul conducteur, donc, il vous faut créer une partition vierge. Pour ce faire, il vous faut aller dans nouveau par exemple on va faire fenêtre partition par défaut. À partir de là, si vous allez dans le menu déroulant fenêtre, côte à côte verticale, vous aurez vos deux fenêtres l’une à côté de l’autre. Chacune étant indépendante au niveau du zoom, au niveau de la lecture, au niveau de tout. Donc là, je peux très bien avec l’outil sélection sélectionner par exemple ces deux mesures et les copier directement sur une autre partition. Ça permet donc de copier d’une partition à une autre. Maintenant je peux aller chercher un autre morceau, je vais faire fichier ouvrir, sur mon bureau je vais prendre un petit Vivaldi et je vais faire pareil, je vais aller dans fenêtre, côte à côte verticale, je vais me mettre en mode page pour celui-ci, réduire le zoom et maintenant, vous voyez je peux très bien prendre ces deux mesures et les mettre à la suite de mon autre morceau. Ce qui signifie donc que l’on peut copier différents morceaux à la suite d’un conducteur soit pour travailler sur un autre conducteur soit pour faire ce que l’on appelle des medleys. Etc.