article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Les plugins, quelques exemples

  • Vidéo 62 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les plugins, quelques exemples
00:00 / 05:24
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le prochain chapitre maintenant c’est les plugins, soient les applications directes. Nous en avons vu déjà certaines par exemple dans le menu mesure lorsque nous avons été dans « créer un système de coda ou lorsque nous avons fait reprise en milieu de mesure, je vais vous en présenter 3 ou 4 autres parce que vous vous êtes surement rendu compte qu’il y en a énormément de plus digne à aller étudier. Dans composition et arrangement, je vais vous parler d’Attributs globaux de portée, qui sont la possibilité de changer immédiatement la taille, le style la police des noms de portée à l’ensemble de votre conducteur sans le faire un par un, soit par les attributs de portée soit par le gestionnaire de partition, pour se faire vous cliquez sur police, vous allez régler la taille, je vais mettre 10 et vous n’oublierez pas de le faire pour les groupes également et ça va intervenir sur les normes de portée et en même temps les noms abrégés dans un conducteur. Le deuxième plug-in dont je vais vous parler, je vais grossir légèrement la partition pour bien vous montrer, c’est lorsque vous avez beaucoup de double de triple, de quadruple, etc. vous avez ce que nous appelons des cases à lapin, c’est le fait que les hampes traversent les ligatures, pour éviter cela et rendre la partition plus fluide, vous avez la possibilité de le faire sur l’intégralité de votre partition en faisant CTRL + A, je vais vous le faire uniquement sur une mesure pour bien vous montrer par rapport à la deuxième où je ne le ferais pas. Allez dans plug-ins, vous avez dans notre ligature silence, cela s’appelle des ligatures PATTERSON, ce sont des ligatures à la française, donc il suffit de cocher à la française et vous voyez il va immédiatement libérer la place entre les ligatures, vous voyez bien la différence ? Donc maintenant nous avons des hampes qui s’arrêtent à des ligatures, cela vous rend les partitions bien plus fluides. Je vais vous montrer maintenant quelque chose de très simple, mais de très sympa, c’est comment faisons-nous des trémolos, donc pour se faire, je vais enlever cette mesure et je vais écrire des trémolos, quand nous écrivons des trémolos, il faut absolument écrire la valeur inférieure pour avoir l’effet attendu, par exemple pour avoir deux noires en trémolos, je vais entrer deux croches. Je laisse charger les sons, je vais rentrer alors deux croches, je vais sélectionner ces deux croches, je vais aller dans plug-ins, et je vais dans TG TOOLS et EASY TREMOLO, il me demande combien de ligatures je veux avoir entre les notes, je vais mettre 3 et je lance le procédé, donc voyez que cela est un trémolo et qui dure un ton. Donc c’est un deuxième plug-in qui est très sympa. Vous en avez donc beaucoup d’autres par exemple les répliques intelligentes : vous êtes dans un conducteur et vous avez par exemple des musiciens qui ne jouent pas pendant plusieurs mesures, donc nous allons nous amuser à le faire et décrété que ce musicien ne va plus jouer jusqu’ici par exemple, et lui je vais l’empêcher de jouer jusqu’ici. A partir de là, vous allez dans plug-in, composition et arrangement et il s’appelle répliques intelligentes c’est-à-dire, nous allons mettre les à défaut, c’est-à-dire que lorsque vous allez imprimer la partie si nous séparions, le matériel d’orchestre pour donner aux musiciens, il aura sur 3 mesures la partie de son collègue pour suivre et savoir quel moment il doit jouer, donc je vais marquer que nous allons travailler en mesure, je mets toujours 3 parce que c’est toujours la place de 3 mesures, je le rends possible pour 3 mesures, j’autorise 3 et je veux 3 écrites. Nous allons lire la couche une et écrire sur la couche 4, car les solistes sont toujours écris sur les couches une, cela c’est la taille que je réduis un peu, je mets 65% et ce qui m’intéresse ce sont surtout les notes, pas le reste et vous faites lancer la recherche. A partir du moment où il trouve de la place pour mettre une réplique il vous le signal et si vous le voulez-vous faites donc créer une réplique et ainsi de suite comme cela. Nous allons continuer et aller jusqu’à la fin de la partition, il a trouvé 2 emplacements ce sont les deux que j’avais un peu créé de force, donc vous voyez maintenant ce qu’il a fait, la partie pour ce musicien, c’est-à-dire pour le second violon, il a réécrit la réplique avant que ce musicien ne joue, si maintenant je vais sortir sa partition à l’écran, alors voilà je viens de faire apparaître que la partition de ce violoniste, il m’a donc autorisé 3 mesures, il a mis viola qui est l’instrument qui est un soliste à ce moment-là, ce qui me laisse le temps de me préparer et de jouer ici, et il a recommencé ici, donc cela ce est-ce que nous appelons les répliques intelligentes donc je vous invite à aller voir les plus dignes car il en a énormément.