article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Les expressions

  • Vidéo 53 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les expressions
00:00 / 08:46
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

L’outil expressions, donc par un double click gauche sur une mesure, j’ouvre le tableau, je me mets dans la catégorie qui m’intéresse et donc je peux décider de changer la taille et la police, pour ce faire soit je clique sur éditer et je peux changer la taille ou la police uniquement à ce symbole-là ; je peux lui changer également ses paramètres de lecture, c'est-à-dire lui donner une valeur MIDI et une position sur la mesure d’une manière verticale et d’une manière horizontale, mais je peux également le faire pour l’ensemble de la catégorie, donc je vais cliquer sur éditer catégorie et à ce moment-là, je peux changer la police texte, la police musicale, ici donc j’ai les polices et j’ai les tailles, et ici je passe par les positionnements, les mesures et les notes, si je passe par là évidemment, j’affecte l’ensemble de la catégorie, en passant par le petit bouton éditer, je n’affecte seulement qu’un objet dans le tableau, si vous voulez créer du texte, vous allez dans texte technique par exemple, vous faites créer, vous faites votre texte technique, ce texte technique prendra automatiquement la police et la taille qui est prévue pour cette catégorie, vous pouvez également changer en décochant « utiliser polices de catégories textes techniques » et vous aurez accès à ce moment-là à toutes les polices et aux tailles en gras, italique, un encadrement ou pas, vous pouvez également donner un paramètre de lecture, donc vous voyez que ce n’est qu’un texte, il n’a aucun paramètre, car ce n’est que purement graphique, mais vous pouvez également lui affecter un paramètre MIDI qui pourra en lecture faire changer automatiquement de son, de hauteur, de patch, de pitch, etc., et vous avez comme d’habitude le positionnement par rapport aux mesures ou par rapport aux notes en dessus ou en dessous. Donc une fois que vous avez entré votre nom, vous pouvez aussi le souligner, et vous pouvez aller dans texte pour changer le police, la taille, un style exactement pareil et vous le faites venir sur votre partition, et quand il y sera, vous pourrez l’assigner. Maintenant si vous devez vous en servir souvent, vous pouvez lui affecter un raccourci clavier, comment faire ? Vous fermez le tableau, vous maintenant la touche MAJ provisoire ou SHIFT, et vous allez appuyer sur une lettre ou un chiffre qui correspond au raccourci clavier, vous pouvez vous servir de la lettre P par exemple, cela m’ouvre mon tableau, je mets ma souris dans mon expression et je fais un double click gauche, qui permettra à ma lettre d’être affecté à mon expression donc, maintenant je vais faire mon tableau, et quand j’aurais besoin de mon expression, il suffit que je maintienne le raccourci clavier et que je clique sur une tête de note. Je recommence mon explication, donc pour créer et affecter un raccourci clavier, vous êtes sur l’outil évidemment, vous maintenant la touche SHIFT appuyée, et vous maintenez sur un chiffre ou une lettre que vous aurez choisi, je vais appuyer sur 5, et voilà, à ce moment-là, vous vous mettez dans la catégorie qui vous intéresse par exemple texte technique et vous décidez de mettre le chiffre 5 à Pizz, donc je fais un double click gauche dans mon Pizz. Maintenant à chaque fois que je maintiendrais le chiffre 5 et que je changerais de note, cela me mettra mon Pizz, donc vous voyez que c’est très facile de créer des raccourcis clavier, reconnaissez que tout ce que vous avez créé comme mot ou comme terme, comme graphique de tempo, ce que nous allons refaire, vous pouvez taper du texte, et mettre insérer une note, vous allez insérer une noire, valeur égale à 200. Description, vous pouvez mettre que ce n’est pas uniquement un graphique, cela joue en MIDI ce qui va être intéressant à voir, si vous voulez modifier la valeur MIDI, vous allez dans le paramètre de lecture, je vous rappelle que pour modifier la valeur MIDI, initialement à 200, mais vous pouvez décocher, pour dire autre chose dans la valeur MIDI. N’oubliez pas que tout ce que vous créer s’ouvre par rapport à ce fichier, donc si vous ne voulez pas le perdre, le retrouver demain ou après-demain, pensez bien à le sauvegarder en tant que bibliothèque. Ensuite vous pouvez créer vos propres catégories, comment faire ? il suffit de dupliquer une catégorie, puis vous la nommer et vous faite OK, maintenant vous venez de créer une nouvelle catégorie, à vous de créer donc, vos doigtées, vos expressions et, etc. vous aurez autant de catégories que vous voulez, et quand vous aurez fini d’éditer les objets qui seront contenus dans cette catégorie, et évidemment vous sauvegarderez en bibliothèque encore une fois. Je vous rappelle comment faire, cliquez sur éditer une catégorie, vous dupliquer une catégorie, donc texte d’expression, maintenant quelle a été dupliquer, je la nomme Clar comme clarinette, puis OK, j’ai une nouvelle catégorie dont je peux changer la taille, le style, les affectations et voilà. Donc quand j’aurais maintenant créé ce qu’il m’intéresse de mettre en graphique soit en texte cette catégorie, à ce moment-là je pense bien mettre en sauvegarde en bibliothèque. Si vous voulez créer en graphique c’est pareil, vous pouvez vous mettre dans les repères ou les génériques, vous voyez vous avez déjà le graphique, vous cliquez sur créer, et dans ce tableau dont vous la partie du haut dont vous avez les textes et la partie du bas, c’est la forme graphique. Donc vous faite créer, ici vous avez un menu déroulant, ou vous pouvez choisir de grouper ou de mettre en arrière plan le style de ligne, ou l’épaisseur de ligne, nous allons prendre 0,5 ou peut être plus fin, remplir ou pas quand ce sont des ronds, et ensuite vous avez quelques lignes, carrées, ronds et vous pouvez donc choisir, voilà nous allons faire un petit carré, à l intérieur vous faites ce que vous voulez, avec la flèche, et impérativement sur la bordure, cela vous fera apparaitre les poignées pour les moduler, le régler ou voire même le supprimer. Si vous gardez le carré, vous faites toujours OK jusqu’à la mise sur la partition, ce qui vous permettra par exemple de changer un peu la taille si vous voulez vous en servir pour encadrer tout un palissage, vous avez donc les huit poignées. N’oubliez pas que tous les carrés que vous mettrez seront forcément les mêmes, si vous voulez changer la taille de votre carré sans que cela ne change la taille de celui, vous avez la possibilité de le dupliquer cette fois vous partirez de lui, et vous voyez donc maintenant, je peux changer sa taille, je peux le mettre par exemple étroit, long pour encadrer cela, mais cela ne modifie pas la taille du premier, car je l’ai dupliqué, donc pensez bien dans le tableau, il peut créer ou dupliquer plusieurs fois, le même carré, le même objet, mais être sur que cela ne changera pas sa taille.