article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Le gestionnaire de partitions et fenêtre vidéo

  • Vidéo 37 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le gestionnaire de partitions et fenêtre vidéo
00:00 / 08:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous allons voir ce que l’on appelle le gestionnaire de partitions. Le gestionnaire de partition qui est nouveau depuis Finale 2012 est un tableau qui se trouve dans le menu déroulant fenêtre et qui intègre maintenant tous les réglages de partition. Du même tableau, vous aurez votre conducteur devant vous. On peut ajouter des instruments, on peut supprimer des instruments, on peut changer l’ordre des instruments, on peut complet, le nom abrégé, mais on peut également changer la clé, la transposition, l’écriture. En plus de ça, on a accès aux périphériques, c'est-à-dire au banque de son, au son et au canal MIDI. Donc, nous allons faire un exemple, nous allons ajouter des instruments. Donc, vous voyez, je clic sur ajouter un instrument, je vais choisir dans la famille des bois alto saxophone, ensuite, on va rajouter un deuxième instrument, dans la famille des cuivres, on va prendre une trompette en si bémol. Vous voyez donc qu’ils viennent de s’ajouter ici, vous remarquerez que sur le conducteur il vient de s’ajouter immédiatement, mais pas au bon endroit. Donc maintenant, pour les changer de place, il vous suffit de cliquer sur la petite icône à gauche du nom de l’instrument et de changer de place en montant, vous voyez la ligne noire qui vient de se déplacer et vous lâchez au bon endroit. Donc mon sax alto est passé ici, je vais prendre ma trompette, la remonter et la mettre au dessus du sax salto. Maintenant j’ai une trompette en si bémol, un sax alto et un piano. Vous remarquerez que ça respecte en plus les règles de gravure musicale, c'est-à-dire 2.54 cm entre les portées. Automatiquement, c’est Finale 2014 qui met les bandes-son parmi la banque d’instrument et qui met les canaux à la suite sachant que Finale de Makemusic a 128 canaux. Si vous voulez supprimer une portée, il vous suffit de cliquer sur la croix au bout de la portée. Si vous voulez maintenant changer le nom, il vous suffit de cliquer sur nom complet, vous retrouvez la fenêtre qu’on avait eu accès aussi sur l’outil porté d’ailleurs, vous pouvez surligner, vous pouvez changer dans texte la police, la taille, le style. Je vais mettre en italique et je vais mettre une taille plus petite. Là, c’est le récapitulatif de ce que vous avez fait. Vous pouvez également changer le nom abrégé, vous sélectionnez, allez dans texte, changer le style et changer la taille. À part ça, vous avez la possibilité de changer la clé ici, ce n’était pas la bonne clé au début. Vous avez aussi la possibilité de changer le nombre de portée, si vous voulez faire des exercices, faire des portées à une ligne quand c’est de la percussion, ou voir même aucune ligne, c'est-à-dire paramétrer vous-même. Ensuite, la transposition. Imaginez-vous que la partie de saxophone, vous deviez la transposer immédiatement pour un saxophone ténor en si bémol, il suffit de cliquer sur transposition, voyez, là vous êtes en mi bémol, vous allez chercher un instrument en si bémol, voilà, il a fait automatiquement la transposition, ça veut dire qu’il change l’armure, il change également l’écriture des notes, bien évidemment, si vous deviez remettre ça en ut pour une flûte par exemple, vous cliquez devant transposition et vous ne cliquerez sur aucune transposition. Ça signifie que nous sommes en ut exactement comme le piano. N’oubliez pas que si vous faites ça, il vous demande de changer le nom. La transposition intervient sur l’armure, interviennent sur la hauteur des notes, mais elle n’intervient pas sur le nom ou le nom abrégé. Donc, pensez bien à le faire. Je vais remettre évidemment le saxophone mi bémol. Si vous envisagez d’intervenir sur le son, alors c’est ici, périphérique. En cliquant, vous avez accès à des banques de son. Vous pouvez également cliquer sur la petite flèche qui est ici qui va vous ouvrir donc ce qu’on appelle les couches, je n’en ai pas écrit encore avec Finale, de sax alto, ça vous ouvre les couches donc les voilà, couche 1, couche 2, couche 3, couche 4, ce qui vous permet, quand vous avez écrit avec plusieurs couches dans la même portée de changer les bandes de sons et de changer également les sons par banques, autrement dit par couche et évidement sans oublier de changer le canal si vous faites ça. Je vous rappelle que la norme MIDI c’est un canal, un son. Donc, sur la même portée que sax alto, je peux avoir en couche une le son d’un sax alto, en couche deux, je peux très bien avoir un son autre comme clarinette pourquoi pas. Par contre, ça sera pas à moi de changer la couche d’ailleurs, Finale l’a fait automatiquement. Donc, ce tableau est très intéressant, parce qu’il permet maintenant de travailler en couche, de travailler par portée, de changer de place, de changer les canaux MIDI, mais surtout, on a accès aux noms, aux noms abrégés, à la transposition, tout dans ce tableau-là. Bien évidemment, vous avez l’information sur la partition, vous pouvez mettre toutes les informations qui concernent la partition sur laquelle vous êtes en train de travailler. Dernière petite chose, dans le menu déroulant fenêtre, on trouve aussi une fenêtre vidéo. Imaginez-vous, vous rentrez de vacances, vous avez fait un film de vacance, vous allez cliquer sur fenêtre vidéo, vous allez chercher la vidéo en cliquant sur sélection, vous irez chercher une vidéo. Vous la mettrez à la taille que vous souhaiterez, taille 50%. Dans cette petite fenêtre, vous avez donc le volume de votre vidéo, que vous pouvez mélanger à la musique plus ou moins si vous voulez, vous avez un petit compteur qui marche en heures, minutes, secondes, millisecondes, au même titre que le compteur que vous avez dans le contrôle de lecture, ce qui signifie que les deux seront synchros. Ce qui signifie que quand vous faites lecture dans votre contrôle de lecture, la musique que vous allez écrire pour accompagner la vidéo va donc ce dérouler, ce qui vous permettra non pas de faire de la post synchro, nous en somme pas là, mais ça vous permettra de suivre, voir si votre musique correspond à votre vidéo, peut être trop longue, peut-être pas trop longue donc ça vous permettra d’avoir une idée au moins. Je vais cliquer sur lecture ici, les deux compteurs vont se mettre en marche et cela va me faire dérouler ma vidéo. Lorsque vous arrêtez, évidemment, la vidéo se stoppe. Cette vidéo vous pouvez dans le menu déroulant partition, régler option et synchro de la vidéo. Donc, vous pouvez changer le nombre d’image par seconde et vous pouvez également commencer la vidéo un peu plus tard de la partition. Donc, je vais changer, je vais mettre 1 ici, ou alors, vous commencez vous, la vidéo commence à, dans la partition, je vais laisser 0 et ici, commencer la vidéo à, c’est ici que je vais changer, c'est-à-dire qu’on va sauter toute l’intro. Vous avez vu, on a sauté l’intro, on a une minute. Dès que vous faites lecture, le morceau lui commence au début, mais la vidéo commence maintenant une minute après. Maintenant, pour avoir un repère dans la vidéo, vous pouvez prendre le curseur et déplacer le curseur comme bon vous semble pour aller reculer la vidéo, chercher le passage qui vous intéresse.