article(s) dans votre panier VOIR

Formation comptabilité au compte de résultat : Les charges d'exploitation

  • Vidéo 6 sur 45
  • 1h33 de formation
  • 45 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les charges d'exploitation
00:00 / 08:52
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto en ligne, le formateur vous explique les charges d’exploitation dans la formation lire et comprendre son bilan comptable. L’objectif est d’obtenir la valeur des charges d’exploitation par un processus de calculs. Dans un premier temps, il est indispensable de savoir que cet indicateur représente les charges courantes de l’entreprise. Il est constitué par quelques composants essentiels qui sont les achats consommés, les charges externes et les charges de personnels. Concernant les achats consommés, ce sont des achats et des fournitures en provenance de tiers HT. Dans ce sens, il s’agit en général des marchandises revendues en état ainsi que les matières premières. Par contre, il faut faire attention au rapport entre chiffre d’affaire et les achats. C’est-à-dire qu’un coefficient de marge brute anormalement bas ou élevé en fonction de l’activité peut être révélateur de mauvaise gestion ou de la manipulation comptable. Dans un autre temps, vous déterminez les charges externes de la société. Ce sont les achats et les prestations facturées par les fournisseurs qui sont principalement les EDF-GDF, les locations immobilières ou mobilières telles que le crédit-bail. Il est à noter que certaines charges peuvent redistribuer vers d’autres postes ou même retraitées afin d’analyser le résultat de façon efficace. Après les charges externes, le troisième composant de cet indicateur s’agit des charges de personnel. Dans ce cadre, il regroupe les salaires bruts et les cotisations patronales payés au cours de l’exercice et la rémunération des dirigeants. Afin de déterminer la productivité, vous devez classer dans ce composant tous ce qui concernent les frais de personnel intérimaire, voire même la sous-traitance. A part cela, vous calculez les impôts et les taxes de la société. Ces derniers comprennent seulement les prélèvements la taxe professionnelle et la SACEM. Suite à cette action, vous déterminez tout ce qui est dotation aux amortissements et aux exploitations. Il existe encore les autres charges de gestion courante après ces principales charges. Dans ce dernier composant sont classés les dépenses spécifiques comme les redevances de brevet et les jetons de présence. Le processus fini, vous faites la somme de tous ces composants afin d’obtenir les charges d’exploitation. En conclusion, cet indicateur doit être inférieurs aux totaux de productions afin de tirer des bénéfices.