article(s) dans votre panier VOIR

Formation à l'analyse du bilan de TPE et PME : Comptes de régularisation (Charges constatées d'avance)

  • Vidéo 29 sur 45
  • 1h33 de formation
  • 45 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Comptes de régularisation (Charges constatées d'avance)
00:00 / 01:27
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne sur la comptabilité, Jean-Pierre Villate vous développe les comptes de régularisation aussi nommées Charges constatées d’avance. Le but de ce cours est de comprendre la fonction et l’utilité de ces comptes. Pour cela, il est important de savoir que les éléments qui constituent les comptes de régularisation sont des charges comme son autre nom l’indique. En d’autres termes ce sont tout ce qui est facture et dépenses que l’entreprise doit régler pour continuer son activité. Ces factures peuvent provenir des fournisseurs de matières premières ou des fournisseurs de services. Plus précisément, les fournisseurs de services englobent, les services de livraison, les fournisseurs des services en eau et électricité, les fournisseurs d’accès internet, les différents prestataires et bien d’autres encore. En effet, cela varie en fonction de l’activité de l’entreprise. Ainsi, il s’agit des différents fournisseurs qui envoient des factures à l’entreprise et le comptable se charge de comptabiliser ces différentes charges. A la fermeture des comptes, il s’agit souvent du mois de décembre, il se peut que certaines factures associent les comptes de décembre avec ceux de janvier. A ce moment, le comptable effectue le retraitement. Il est à noter que le retraitement signifie pour ce cas, qu’au lieu de séparer la comptabilisation du mois de décembre et de janvier, vous ou le comptable regroupez la totalité de la facture sur le mois de décembre. En conséquence, la valeur mentionnée dans la facture supposée être payée pour janvier n’apparaît plus dans la comptabilité pour l’année suivante. Le mois de janvier ne prend plus en compte la valeur de cette facture. Cette technique est utilisée pour les montants peu élevés. En ce qui concerne les montants élevés qui figurent dans les factures, ils ont un impact important sur la valeur des charges. De ce fait, à vous d’équilibrer les éléments du bilan, soit avec la modification de la valeur des stocks soit avec l’équilibrage des comptes de régularisation. En conclusion, ces comptes permettent d’équilibrer les valeurs de l’actif et du passif.