article(s) dans votre panier VOIR

Comment régler son siège, quand utiliser un repose-pied ?

  • Vidéo 4 sur 17
  • 39:05 de formation
  • 17 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Régler son siège, quand utiliser un repose-pied ?
00:00 / 02:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
9,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Un réglage de votre siège est nécessaire. La hauteur idéale de votre assise est déterminée par un angle de 90° de vos membres inférieurs, les pieds étant posés à plat sur le sol. Cette hauteur est comprise entre 42 et 55 cm pour un poste assis. Vous devez pouvoir actionner le réglage de votre siège en position assise et le bord de l’assise doit être arrondi et vers le bas pour éviter une compression de l’intérieur du genou. Si vous êtes trop haut comme vos pieds ne reposent pas sur le sol une pression va s’opérer. Le dossier de votre siège doit être d’au moins 50 cm pour soutenir le dos et les omoplates. La hauteur et l’angle d’inclinaison du dossier doivent pouvoir être réglés. L’inclinaison du siège doit être nulle ou légèrement axée vers l’avant. La profondeur d’assise sera à minima de 38 cm et jusqu’à 44 cm. La largeur d’assise sera située entre 40 et 48 cm. Si l’assise de votre siège est trop profonde, et qu’il vous est donc impossible de vous appuyer sur le dossier, la position intermédiaire que vous allez prendre va opérer une pression à l’arrière des cuisses. Si vous disposez d’accoudoirs, ils doivent être réglables en hauteur et escamotables. Ils ne doivent pas éloigner vos bras du corps, votre siège doit être muni d’un piètement à cinq branches pour une bonne stabilité et éventuellement munis de roulettes si vous devez être mobile à votre poste de travail. Le revêtement du siège doit être en tissu rugueux et souple. Lorsque le plan de travail est à hauteur fixe ou si vous êtes de petite taille, il n’est plus possible d’avoir une position correcte des jambes, pieds à plat sur le sol. C’est pourquoi, l’utilisation d’un repose-pied s’avère nécessaire. Le repose-pied va permettre aussi de réduire la pression sur la cuisse et de varier la posture.