article(s) dans votre panier VOIR

Tuto DaVinci Resolve | Qualification RGB

  • Vidéo 38 sur 57
  • 5h57 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Qualification RGB
00:00 / 03:10
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors, on vient de voir le qualifieur HSL et on a vu qu'entre les trois qualifieurs qui sont là, accessibles dans le résolve, on a les mêmes outils. On va donc, maintenant s'occuper du deuxième qualifieur qu’est le qualifieur RGB. Alors, RGB pour Red Green Blue comme vous pouvez le voir ici. Pourquoi est-ce qu'il y a deux qualifieurs différents?
Eh bien en fait, celui qui vient, par défaut, dans le résolve c'est toujours le HSL. Il est... c'est un... on va dire un... très bon qualifieur. La plupart du temps, on est tout à fait capable de se satisfaire de ce résultat et quelques fois, on a des couleurs... Les Américains disent que c'est un peu TRICKY comme couleur, c'est un peu bizarre, on n'arrive pas, à bien, à la qualifier en HSL, on ne sait pas trop ou là... comment le faire finement ou ça ne vient pas bien. Quand vous vous retrouvez un peu dans une impasse avec un qualifieur, vous pouvez, toujours, essayer de faire la même qualification en mode RGB. Alors, vous allez voir que le mode RGB, première chose, on s'était arrêté tout à l'heure avec d'autres outils que le colorpicker qui vient par défaut tant que vous êtes. Vous voyez, ici, si je me remets là et que je pique, il ne se passe rien du tout. Si je me mets sur celui-là, il ne se passe rien du tout non plus.
La première qualification qu'on fait avec un outil, on doit toujours activer ce petit outil qui est là. Et là maintenant, je suis bien en RGB et je vais aller piquer un endroit très précis. Et vous voyez qu'en fait, il va me donner en gros, comme on l'a vu précédemment, une plage de rouge et pour le coup, il va me dire ben..., je descends...vous voyez qu'on va... En fait là, on définit les couleurs uniquement par les trois canaux primaires donc le rouge, le vert, le bleu. Et en fait, c'est le mélange de ces trois couleurs qui va nous définir une sélection donnée. Comme avant, si je décide de réduire un petit peu les rouges par exemple, vous voyez que je vais pouvoir affiner très finement ce qui se passe ici. Donc, on reproduira exactement le même principe que pour les autres qualifications, juste, il faudra être, peut être encore un peu plus fin dans ces qualifications, être un peu plus soigneux dans les softs, etc.… pour être sûr de qualifier ce qui nous intéresse ni plus ni moins. Et donc pour ça, il faut toujours passer du mode affichage du masque à l'image nature et se dire, ah bah, en fait, non j'en voulais beaucoup moins ici. J'aurais voulu qu'on touche beaucoup moins ce qui se passe dans les bas, par exemple, ici, voilà ! J'aurais voulu vraiment limiter cette petite zone-là. Et donc ça, ça se fait en travaillant très finement. Et vous allez faire, après, la même chose pour chacune des couleurs et voir où est-ce que vous pouvez l'affiner.
Alors, par exemple si on voulait affiner les nuances qui sont sur le cadre au fond, eh bien en fait, on ferait, tout de suite, commencer à jouer avec les softs parce que ça nous permettrait d'adoucir les mélanges entre ce qu'il y a dans le vert ici, ce qu'il y a dans le rouge là, à cet endroit-là et donc, de pouvoir définir très finement les zones qu'on veut sélectionner. Pour le reste, on est exactement avec les mêmes outils sur le même principe.