article(s) dans votre panier VOIR

Tuto DaVinci Resolve | Presets de qualification

  • Vidéo 40 sur 57
  • 5h57 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Presets de qualification
00:00 / 04:02
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Il y a, aussi, un outil de qualification qui peut être très agréable à utiliser. Je vais revenir avec le shift Z à la correction, enfin, à la fenêtre dans son mode affichage complet. Je vais annuler les corrections qu'il y avait dans cette node par les qualifications en faisant le pomme + home. Et en virant les choses, en virant tout, là j'ai remis à zéro la qualification et on a, dans le menu color, une série de presets de qualification. Alors, vous voyez, ils sont tous là. On peut définir qu'on va sélectionner les verts, les jaunes, les rouges, les magentas, les bleus, les cyans c'est-à-dire, autrement dit, soit les couleurs primaires, soit les couleurs secondaires.
On peut, aussi, faire un preset-Chroma Light et qui va, en fait, nous sélectionner toutes les hautes lumières et les désaturer ou un Chroma Dark qui va faire la même chose dans les basses lumières ou un Chroma Darkand Light. Alors, on va les voir un peu dans l'ordre. Si, par exemple, dans cette image, j'ai pas mal de tons chauds, on va aller sélectionner le jaune. Je sélectionne, vraiment, la secondaire. Et vous voyez qu'en fait, il m'a extrait tout ce qui était jaune dans l'image. Ce qui veut dire que sur cette image, maintenant, si je la trouvais trop chaude et comme c'est essentiellement, on va dire, entre les moyennes et les hautes, ben, je pourrai très simplement décider de refroidir la totalité. Et comme j'ai, en gros, modifié toutes les valeurs qui étaient un peu chaudes et je les ai fait passer un tout petit peu en froids, vous voyez qu'on change complètement l'ambiance. Je pars du chaud, je vais vers le froid et cela, il le fait d'une manière, lui, arbitraire. Il nous fait une première sélection ici. Je pourrai décider de ne pas tenir compte de la saturation pour le faire, ni de tenir compte de la Luma. Et vous voyez qu’en activant ou en désactivant les paramètres, si je ne tiens compte que de la couleur, par exemple, vous voyez qu'on a vraiment changé l'ambiance de la pièce. Alors, pourquoi est-ce qu'il y a ces presets ?
Eh bien souvent, on peut toucher une image un peu verte parce qu'on a tourné sous des néons un peu bizarres ou un petit peu rouges parce qu'on a tourné dehors avec des sodiums ou parce que, etc., etc. ... Donc en fait, en fonction des univers dans lesquels on a tourné, ça peut être assez agréable de, tout de suite, aller sélectionner soit une primaire, soit une secondaire et de nettoyer cette couleur, c'est-à-dire nettoyer cette dominante. C'est à ça que servent ces presets.
Maintenant, j'ai d'autres presets comme je vous le disais, en dehors de ces presets de couleur. On a, aussi, les presets Chroma Light. Alors qu'est-ce qui se passe quand j'utilise le Chroma Light? Eh bien en fait, il va me sélectionner, on va le regarder dans le masque. Je passe en mode de masque et vous voyez qu'il nous a sélectionné tout ce qui était en haute lumière. On peut passer de cet affichage, on voit bien que ce sont toutes les hautes lumières qui sont là. On le devine ici puisque qu'il nous a sélectionné ça. Mais, comme la dernière fois, j'avais décoché les autres options. Il en tient, il faut être rigoureux là-dessus parce que si on décoche des options, ils sont... si vous changez après le preset, elles ne sont, toujours, pas activées. Donc voilà nos hautes lumières. Et qu'est-ce qu'il a fait avec ces hautes lumières?
On peut s'en rendre compte, eh bien, qu'est-ce qu'il a fait dans ces hautes lumières? Eh bien, pour bien le voir, on va activer le vecteurscope et en fait, vous voyez qu'il a désaturé toutes ces parties-là par rapport à ce qui était fait dans l'image d'origine. Si je refais cette même sélection, maintenant que je vais piquer ici, la correction qu'il a appliquée en l'appliquant partout, vous voyez qu'en fait, il a joué sur le paramètre de saturation. Alors, ça peut être intéressant de juste les sélectionner, puis, éventuellement, de doser un petit peu cette correction. Mais ce sont des presets qui nous permettent soit de nettoyer les hautes lumières d'une dominante, soit les basses lumières d'une dominante, soit une primaire ou une secondaire.